The Night.

Écouter le podcast sur le parfum The Night de Frédéric Malle :

Une analyse du Oud légendaire de Frédéric Malle

Saison 4 – Épisode 9

Une présentation en équipe : Le Zen (en Vétiver Bourbon de Parfum d’Empire), Djack (en Interlude Man d’Amouage), L’Ancien (qui porte justement The Night de Frédéric Malle) et La Panthère (en 1932 de Chanel) parlent de The Night et sa place dans la parfumerie moderne, à travers leurs anecdotes.

Par La Panthère et L’Ancien

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 12 espressos de malades pour préparer cet épisode !

Chef-d’œuvre sorti en 2014 par Frédéric Malle et réalisé par le savant fou Dominique Ropion, The Night fait parler dans le monde du parfum. Nous entendons souvent des remarques du type “ça pue”, “ça sent la chèvre”. Face à ces propos, il est nécessaire de faire machine arrière et revenir aux classiques de la parfumerie.

On associe souvent l'odeur du Oud à une senteur animale comme la chèvre

Les notes animales

Les notes animales vues par la masse

La parfumerie occidentale moderne est caractérisée par des odeurs de gels douche, de shampoing et de lessives. Pour la masse, dès qu’un parfum s’éloigne de ce registre, il devient très vite repoussant. On le nomme alors comme étant un parfum “animal”.

Les notes animales dans la parfumerie

Les notes animales ont marqué la parfumerie depuis le début. Des grands succès des plus grandes marques ont été établis autours de ce type de notes et seraient aujourd’hui invendables.

L’acculturation olfactive arrive à un point où l’on oublie que ces classiques, tels que les anciens Guerlain, avaient déjà ces connotations animales.

L’un des derniers parfums « animal » en date sorti dans le mainstream était Kouros d’Yves Saint Laurent, avec une forte présence de la note de Civette.

Du côté de l’industrie, les marques se suivent et avancent dans cette tendance de “sent-bon”. Il n’y a aucun intérêt à prendre des risques et développer un parfum caractériel de cette sorte. C’est la course aux chiffres et ce qui se vend le plus. N’effrayons donc personne, ne repoussons aucun portefeuille.

Le Oud

Profil olfactif

Le Oud est une note qui a un profil olfactif très animal avec des facettes boisées, cuirées et ambrées. Il peut faire penser à l’odeur d’une écurie, d’excréments ou de pneus.

Le Oud au Moyen-Orient est une note connue et complètement assimilée par la masse. À travers les anecdotes de nos intervenants, on voit que c’est une note très présente une fois avoir mis les pieds sur ces terres.

Le Oud à l’occidentale

Après M7, le monde de la parfumerie a voulu explorer la note de Oud. Chaque marque sort le siens et met en avant la matière dans sa communication. Néanmoins la note est jusqu’à The Night très aseptisée afin de ne pas choquer la clientèle occidentale. On élimine les facettes « sales » du Oud pour n’en sortir que ce qui est « propre ». Oud Wood de Tom Ford, la collection des Heures Voyageuses de Cartier, l’autre Oud de Lancôme, sont des exemples de ces Ouds purement « occidentaux ».

Dans la parfumerie moderne, le Oud est un argument marketing. La masse connaît de plus en plus le Oud de par son prix qui peut être aussi cher que l’or. Les références se multiplient donc au fil des années. 

The Night de Frédéric Malle et le Oud

Le consommateur achète son parfum à base de Oud en pensant être face à la note telle qu’elle est utilisée au Moyen-Orient.

The Night

La hype autours de The Night, immense parfum de Frédéric Malle

Beast mode

La démarche de Frédéric Malle et Dominique Ropion à travers The Night n’est autre que de montrer à l’occident ce qu’est le “vrai” Oud. Le parfum est un coup de balai : Dehors les merdouilles de l’industrie !

À une période où donc on n’en pouvait plus de sentir des sucreries titrées « oud chépakwa », la marque légendaire de la niche vient en mode démonstration. C’est de cette intention de formuler du vrai que la masse, les consommateurs lambda, se retrouvent face à une senteur qu’ils ne connaissaient pas. Du vrai, du brut, un coup de pied dans les burnes.

C’est un peu la démarche de Marc-Antoine Corticchiato pour Musc Tonkin. Présenter une matière dont on parle mais qu’au final le public ne connait pas. Qui connait le Oud ? Les vrais amateurs qui le connaissent savent au fond d’eux que The Night n’a rien d’effrayant. Car même si l’équipe de Malle n’a pas lésiné sur la quantité et le degré de matière, on est finalement face à un Oud aseptisé, policé à l’occidentale.

L’attaque de The Night

C’est comme pour tous les parfums de l’industrie, le public formaté par l’impatience et le consumérisme impulsif va juger le parfum, classics inclus, sur les trois premières minutes qui se diffusent.

The Night n’est pas un parfum qui peut se juger sur son début, aucune fragrance d’ailleurs. La puissance de son attaque a faussé le jugement des gens et même certains passionnés. D’autant que la hype autour de lui s’en est retrouvée renforcée. On lui attribue des sillages interstellaires, une tenue indélébile, des vertus de péteur de nuque sans pareille, bref le lot de légendes qui conviennent à ce genre de succès.

La hype The Night

Portée par une légende de rue, accentuée d’ailleurs par la présence de quelques pièces dans les coffres de vendeurs de gris, la hype The Night s’est enflammée. C’est bien sûr mérité pour un tel parfum, mais la réputation est clairement exagérée.

Les commentaires sur le net ont forcément suivi, via les réseaux sociaux préférés des acheteurs de gris, poussant encore un peu la hype, extrapolant sur l’aura du produit.

La rue a validé The Night à cause de cet engouement, à cause du prix aussi, forcément, vecteur des fantasmes types qui font fonctionner les bruits de couloirs, les papotages toujours liés à la connotation luxe, aux tarifs mirobolants. Le bon coup de Frédéric Malle.

Le parfum The Night de Frédéric Malle vendu sur le marché Gris

Oud, culture et religion

Le Oud, donc bien avant The Night, a une aura particulière chez les musulmans. Le parfum est très important dans le culte islamique, et le Oud, étant le parfum arabe par excellence, s’est vu affublé d’une connotation religieuse. The Night, avec son écriture en arabe (الليل) et étant aussi le nom d’une sourate du Coran, a joué cette carte marketing à fond.

Cette clientèle amatrice de produits à étiquette orientale, de parfums ambrés types, s’est jetée sur le parfum, en payant plein pot pour les plus aisés, ou en passant par les divers plans disponibles dans la rue.

The Night est un coup de génie, comme l’a été Bois d’Argent en son temps, entrainant les mêmes légendes, au goût du jour.

Un premier Oud à l’occidentale

Cette composition n’est pas aussi effrayante que ça pour quiconque laisse évoluer un tant soit peu le parfum. Son déroulement le voit se calmer énormément pour finalement ne laisser qu’un doux parfum presque intimiste, bien loin de la puissance et la projection qu’on veut lui associer.

Aussi, n’oublions pas qui l’a composé, la culture parfum occidentale, en background derrière cette œuvre, en a façonné les finitions. Le parfum est fin, fait écho à Géranium pour Monsieur et Portrait of a Lady, sans altérer cette ascendance dans un assaut de notes animales.

Ceci dit, on a au final un premier Oud à l’occidentale, une leçon, un exemple pour les pros comme pour le public, de ce qu’est un Oud. Osé car justement d’une animalité absente des linéaires des parfumeries, un Oud de maître.

L’exemple The Night

Le chef-d’œuvre de Frédéric Malle a marqué ainsi l’histoire occidentale de la parfumerie. D’un côté elle fera date olfactivement, mais aussi économiquement, elle montrera la voie à des marques comme Louis Vuitton qui sortira Nuit de Feu.

Si l’on pourrait débattre longtemps sur ce parfum, il n’en est pas moins le clone commercial de The Night. Orienté Moyen-Orient avec ce discours intrinsèque qui dit : « Regardez nous sommes LV, marque de luxe à la française, on vous produit un Oud dur, tel que vous le connaissez chez vous ».

La ligne des Desert Gems de Malle est aussi sur cette ligne. On vous balance des produits qui entrent dans votre compréhension du Oud. Formaté Golfe. Bien vu.

Les copies…

On peut aussi mesurer les limites commerciales de The Night aux nombres de copies lancées dans son ombre : quasiment aucune. On pourra citer quand même Nebulous de Boadicea The Victorious, parodie dégueulasse, carrément vendue encore plus chère (lol).

Avis parfum : le Oud monumental de Louis Vuitton Nuit de Feu
Les critiques de parfum et le Oud, la culture en question

Critique de la critique

Quand on voit toute la perception faussée autour de ce parfum, on est en droit de se poser la question quant à la capacité à juger de certaines critiques. On est clairement face à un choc culturel que les reviewers occidentaux n’ont pas anticipé. L’absence de Oud dans la culture blanche (et autres teintes ayant vécu dans cette acculturation) est tout simplement à l’origine de toutes les rumeurs autour de The Night.

Les superlatifs collés au sillage et à l’aspect animal du Oud de Dominique Ropion témoignent de l’ignorance du sujet, de l’odeur, des facettes liées à la matière.

Au final, seuls les pros, les parfumeurs, ont été en mesure de donner un avis juste sur le produit.

Maestroud

S’il y a bien un article qui nous a tous touché, c’est celui d’Auparfum.com, « Maestroud », signé par Alexis Toublanc. Ceux qui doutaient de la qualité du produit, soupçonnant une banane Moyen-Orient-Friendly sont revenus à la réalité. Ceux qui étaient perdus en sentant le parfum ont découvert le récit de la formule. D’autres ont tout simplement pris connaissance de l’existence de la fragrance, sous tous ses aspects.

En bref, un superbe article à lire, où la joie d’Alexis est carrément palpable.

Les notes animales

On associe souvent l'odeur du Oud à une senteur animale comme la chèvre

Les notes animales vues par la masse

La parfumerie occidentale moderne est caractérisée par des odeurs de gels douche, de shampoing et de lessives. Pour la masse, dès qu’un parfum s’éloigne de ce registre, il devient très vite repoussant. On le nomme alors comme étant un parfum “animal”.

Les notes animales dans la parfumerie

Les notes animales ont marqué la parfumerie depuis le début. Des grands succès des plus grandes marques ont été établis autours de ce type de notes et seraient aujourd’hui invendables.

L’acculturation olfactive arrive à un point où l’on oublie que ces classiques, tels que les anciens Guerlain, avaient déjà ces connotations animales.

L’un des derniers parfums « animal » en date sorti dans le mainstream était Kouros d’Yves Saint Laurent, avec une forte présence de la note de Civette.

Du côté de l’industrie, les marques se suivent et avancent dans cette tendance de “sent-bon”. Il n’y a aucun intérêt à prendre des risques et développer un parfum caractériel de cette sorte. C’est la course aux chiffres et ce qui se vend le plus. N’effrayons donc personne, ne repoussons aucun portefeuille.

Le Oud

The Night de Frédéric Malle et le Oud

Profil olfactif

Le Oud est une note qui a un profil olfactif très animal avec des facettes boisées, cuirées et ambrées. Il peut faire penser à l’odeur d’une écurie, d’excréments ou de pneus.

Le Oud au Moyen-Orient est une note connue et complètement assimilée par la masse. À travers les anecdotes de nos intervenants, on voit que c’est une note très présente une fois avoir mis les pieds sur ces terres.

Le Oud à l’occidentale

Après M7, le monde de la parfumerie a voulu explorer la note de Oud. Chaque marque sort le siens et met en avant la matière dans sa communication. Néanmoins la note est jusqu’à The Night très aseptisée afin de ne pas choquer la clientèle occidentale. On élimine les facettes « sales » du Oud pour n’en sortir que ce qui est « propre ». Oud Wood de Tom Ford, la collection des Heures Voyageuses de Cartier, l’autre Oud de Lancôme, sont des exemples de ces Ouds purement « occidentaux ».

Dans la parfumerie moderne, le Oud est un argument marketing. La masse connaît de plus en plus le Oud de par son prix qui peut être aussi cher que l’or. Les références se multiplient donc au fil des années. 

Le consommateur achète son parfum à base de Oud en pensant être face à la note telle qu’elle est utilisée au Moyen-Orient.

The Night

La hype autours de The Night, immense parfum de Frédéric Malle

Beast mode

La démarche de Frédéric Malle et Dominique Ropion à travers The Night n’est autre que de montrer à l’occident ce qu’est le “vrai” Oud. Le parfum est un coup de balai : Dehors les merdouilles de l’industrie !

À une période où donc on n’en pouvait plus de sentir des sucreries titrées « oud chépakwa », la marque légendaire de la niche vient en mode démonstration. C’est de cette intention de formuler du vrai que la masse, les consommateurs lambda, se retrouvent face à une senteur qu’ils ne connaissaient pas. Du vrai, du brut, un coup de pied dans les burnes.

C’est un peu la démarche de Marc-Antoine Corticchiato pour Musc Tonkin. Présenter une matière dont on parle mais qu’au final le public ne connait pas. Qui connait le Oud ? Les vrais amateurs qui le connaissent savent au fond d’eux que The Night n’a rien d’effrayant. Car même si l’équipe de Malle n’a pas lésiné sur la quantité et le degré de matière, on est finalement face à un Oud aseptisé, policé à l’occidentale.

L’attaque de The Night

C’est comme pour tous les parfums de l’industrie, le public formaté par l’impatience et le consumérisme impulsif va juger le parfum, classics inclus, sur les trois premières minutes qui se diffusent.

The Night n’est pas un parfum qui peut se juger sur son début, aucune fragrance d’ailleurs. La puissance de son attaque a faussé le jugement des gens et même certains passionnés. D’autant que la hype autour de lui s’en est retrouvée renforcée. On lui attribue des sillages interstellaires, une tenue indélébile, des vertus de péteur de nuque sans pareille, bref le lot de légendes qui conviennent à ce genre de succès.

La hype The Night

Portée par une légende de rue, accentuée d’ailleurs par la présence de quelques pièces dans les coffres de vendeurs de gris, la hype The Night s’est enflammée. C’est bien sûr mérité pour un tel parfum, mais la réputation est clairement exagérée.

Le parfum The Night de Frédéric Malle vendu sur le marché Gris

Les commentaires sur le net ont forcément suivi, via les réseaux sociaux préférés des acheteurs de gris, poussant encore un peu la hype, extrapolant sur l’aura du produit.

La rue a validé The Night à cause de cet engouement, à cause du prix aussi, forcément, vecteur des fantasmes types qui font fonctionner les bruits de couloirs, les papotages toujours liés à la connotation luxe, aux tarifs mirobolants. Le bon coup de Frédéric Malle.

Oud, culture et religion

Le Oud, donc bien avant The Night, a une aura particulière chez les musulmans. Le parfum est très important dans le culte islamique, et le Oud, étant le parfum arabe par excellence, s’est vu affublé d’une connotation religieuse. The Night, avec son écriture en arabe (الليل) et étant aussi le nom d’une sourate du Coran, a joué cette carte marketing à fond.

Cette clientèle amatrice de produits à étiquette orientale, de parfums ambrés types, s’est jetée sur le parfum, en payant plein pot pour les plus aisés, ou en passant par les divers plans disponibles dans la rue.

The Night est un coup de génie, comme l’a été Bois d’Argent en son temps, entrainant les mêmes légendes, au goût du jour.

Un premier Oud à l’occidentale

Cette composition n’est pas aussi effrayante que ça pour quiconque laisse évoluer un tant soit peu le parfum. Son déroulement le voit se calmer énormément pour finalement ne laisser qu’un doux parfum presque intimiste, bien loin de la puissance et la projection qu’on veut lui associer.

Aussi, n’oublions pas qui l’a composé, la culture parfum occidentale, en background derrière cette œuvre, en a façonné les finitions. Le parfum est fin, fait écho à Géranium pour Monsieur et Portrait of a Lady, sans altérer cette ascendance dans un assaut de notes animales.

Ceci dit, on a au final un premier Oud à l’occidentale, une leçon, un exemple pour les pros comme pour le public, de ce qu’est un Oud. Osé car justement d’une animalité absente des linéaires des parfumeries, un Oud de maître.

L’exemple The Night

Avis parfum : le Oud monumental de Louis Vuitton Nuit de Feu

Le chef-d’œuvre de Frédéric Malle a marqué ainsi l’histoire occidentale de la parfumerie. D’un côté elle fera date olfactivement, mais aussi économiquement, elle montrera la voie à des marques comme Louis Vuitton qui sortira Nuit de Feu.

Si l’on pourrait débattre longtemps sur ce parfum, il n’en est pas moins le clone commercial de The Night. Orienté Moyen-Orient avec ce discours intrinsèque qui dit : « Regardez nous sommes LV, marque de luxe à la française, on vous produit un Oud dur, tel que vous le connaissez chez vous ».

La ligne des Desert Gems de Malle est aussi sur cette ligne. On vous balance des produits qui entrent dans votre compréhension du Oud. Formaté Golfe. Bien vu.

Les copies…

On peut aussi mesurer les limites commerciales de The Night aux nombres de copies lancées dans son ombre : quasiment aucune. On pourra citer quand même Nebulous de Boadicea The Victorious, parodie dégueulasse, carrément vendue encore plus chère (lol).

Critique de la critique

Les critiques de parfum et le Oud, la culture en question

Quand on voit toute la perception faussée autour de ce parfum, on est en droit de se poser la question quant à la capacité à juger de certaines critiques. On est clairement face à un choc culturel que les reviewers occidentaux n’ont pas anticipé. L’absence de Oud dans la culture blanche (et autres teintes ayant vécu dans cette acculturation) est tout simplement à l’origine de toutes les rumeurs autour de The Night.

Les superlatifs collés au sillage et à l’aspect animal du Oud de Dominique Ropion témoignent de l’ignorance du sujet, de l’odeur, des facettes liées à la matière.

Au final, seuls les pros, les parfumeurs, ont été en mesure de donner un avis juste sur le produit.

Maestroud

S’il y a bien un article qui nous a tous touché, c’est celui d’Auparfum.com, « Maestroud », signé par Alexis Toublanc. Ceux qui doutaient de la qualité du produit, soupçonnant une banane Moyen-Orient-Friendly sont revenus à la réalité. Ceux qui étaient perdus en sentant le parfum ont découvert le récit de la formule. D’autres ont tout simplement pris connaissance de l’existence de la fragrance, sous tous ses aspects.

En bref, un superbe article à lire, où la joie d’Alexis est carrément palpable.

The Night de Frédéric Malle vous connaissez ?

Balancez-nous vos légendes !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Panthère Animateur / Auteur pour La Parfumerie Podcast

La Panthère

Auteur / Animateur

La Panthère sort de sa faune après y avoir passé toute sa vie. Armée de ses griffes, elle combat tout ce qui peut nuire à la perception du parfum par le consommateur. Telle est sa satisfaction ultime.

Voir la bio de La Panthère

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie, La Saison 4 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

Ça va Malle ?

Ça va Malle ?

Uncut Gem de Frédéric Malle a marqué la mort de la parfumerie de Niche par l’un des meilleurs pionniers, un passage vers une autre vision du parfum…

Les liquoreux

Les liquoreux

Les parfums liquoreux nous transcendent depuis nos débuts dans le monde du parfum, on se devait d’en parler, de publier une liste à sentir !

Gallivant, from London

Gallivant, from London

Gallivant c’est la petite marque qui ne parle pas mais qui produit du vrai parfum, portable et archi bien foutu, sans prétention ni complexe.

Se forcer à aimer

Se forcer à aimer

Hype : se forcer à aimer un parfum ou une marque, c’est une problématique récurrente qui hante les consommateurs de parfums de nos jours …

Des parfums et des Couleurs

Des parfums et des Couleurs

Mettre des couleurs sur des parfums n’est pas une mince affaire. La team du Nez Insurgé s’y est collée pour lancer une très belle collection !

Les limites du discours

Les limites du discours

Discours Parfumerie : Le storytelling présente certaines limites s’il n’est pas maîtrisé. Face aux clichés et autres dérives, que faire ?

Rendre au Mainstream

Rendre au Mainstream

Parfumerie Mainstream : il y a des marques et des parfums qu’il ne faut pas négliger, ou croire que la Niche est meilleure qu’elles…

5 parcours olfactifs

5 parcours olfactifs

Les parcours olfactifs dépendent des contextes et de la culture de chacun, La Parfumerie Podcast dresse 5 profils différents à découvrir.