Un peu de tenue !

Écouter le podcast sur la tenue des parfums Hermès :

La problématique des Eaux d’Hermès et des Hermessences

Saison 4 – Épisode 33

Une présentation volatile : Fun (en Vert d’Encens de Tom Ford) Le Zen (en Dior Homme Intense) et L’Ancien (en Love at first sight d’Une Nuit Nomade) discutent du problème de tenue des parfums des Eaux d’Hermès et des Hermessence face aux éxigences du public en 2023.

Par L’Ancien.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 7 espressos pour préparer cet épisode !

Hermès et le problème de tenue

Disclaimer : Le critère de la tenue

On a en parlé maintes et maintes fois, le critère de la tenue n’est pas en lien avec la qualité du parfum. Dans l’épisode “Tenue correcte exigée” on a explicité tout ça. Mais en ayant le nez au beau milieu du marché du parfum, on a forcément une lecture de ce qui s’y passe. Quand c’est trop c’est trop.

Café Rose de Tom Ford

En observant la reformulation récente de Café Rose par Tom Ford on comprend le souci de la marque pour la notion de tenue. Ce parfum avait une faible résistance à l’époque où il était d’une étiquette violette. À ce jour, le parfum a été revu au niveau de sa performance dans une habile manipulation. Le jus est le même et la tenue est au rendez-vous, bravo.

Eau d’Orange Verte et les eaux d’Hermès

Le déclencheur de cet épisode a été Eau d’Orange Verte d’Hermès. Le parfum n’est qu’une ombre sur peau, et malgré qu’on en soit fan, qu’on ne peu nier qu’il soit l’une des plus belles colognes du game, on doit quand même s’interroger sur sa volatilité scandaleuse.

Un parfum qui tient peu, ok. Mais de là à tenir trois minutes avec un centimètre de projection, ça devient tout de suite problématique.

La cible d’Hermès ?

On n’en est à se demander qui vise la direction commerciale d’Hermès en produisant des jus aussi éphémères ? À la fois la clientèle bourgeoise, qui est la base de la maison, ne consomme pas de parfums très puissants, mais Hermès incarne aussi l’un des rares succès de la parfumerie occidentale en Asie. Des clientèles donc qui n’aiment pas les parfums trop forts.

L’aura de la marque est aussi d’une envergure qui facilite l’acceptation du défaut. L’étiquette Hermès collée aux flacons est un label de qualité qui sert à valider les biais cognitifs de confirmation. Ça tient pas trop… mais c’est hermès ! À contrario, une marque comme Institut Très Bien, qui produit de sublimes colognes et qui arrive à offrir une tenue remarquable à ses parfums, n’a de toute façon pas le droit à l’erreur au vu de son aura bien moins grande qu’Hermès.

Le minimalisme olfactif d’Ellena

L’arrivée de Jean-Claude Ellena à la composition des parfums Hermès a changé le visage de la marque, mais aussi de la parfumerie. Son minimalisme olfactif qu’il revendique lui-même a permis de rendre les parfums plus lisibles, plus légers, se détachant des compositions de la parfumerie classique, souvent trop épaisse et lourde.

On se pose des fois la question si cette manière de formuler n’a pas rendu certains parfums trop volatils ? Mais en considérant sérieusement ce que le parfumeur a produit pour la marque, on comprend que non. Terre d’Hermès (que l’écrivain d’odeurs revendique corps et âme, à juste titre) en est bien sûr le meilleur exemple. Un parfum mainstream qui tient, qui diffuse à mort. On serait bien heureux qu’il nous réponde ici d’ailleurs !

Mais c’est peut-être aussi un indice qui nous permet de dissocier les colognes et le privé des opus mainstreams. On ne vise pas la même clientèle, on est donc conscient que la tenue ne doit pas être négligée ici.

Il s’agit donc de choix bien pensés en amont, des stratégies qui nous dépassent sûrement, liés aux marchés que touche Hermès.

Le minimalise olfactif de Jean-Claude Ellena à l'origine du manque de tenue des parfums Hermès ?

Le parfumeur Jean-Claude Ellena.

Le coût !

Le réel problème est donc lié au coût du parfum. Le nom “Hermès” est connoté luxe et les prix pratiqués sont parfois chers. La problématique est donc liée à l’approche de chacun quant à ce que représente la tenue. Les gens de la masse, qui doivent parfois faire des sacrifices pour s’offrir un parfum, regarderont à plusieurs fois l’achat d’une référence qui n’est pas performante. On est d’ailleurs bien moins exigent en achetant un Gingembre Rouge de Roger & Gallet, marque est d’ailleurs peu onéreuse et parfois plus efficace en tenue qu’un Hermès !

Certains passionnés ne regardent pas la tenue et sont prêt à payer sur un coup de cœur ce qui les a conquis. La performance du parfum n’a pas la même importance pour tout le monde.

On doit aussi souligner que la tenue est quand même un brin au dessus chez Hermès depuis l’arrivée de Christine Nagel à la compo. Y’a-t-il eu un petit post-it de la direction sur le frigo ? Après ça n’est pas non plus une perf systématique… demandez donc à Lili !

Disclaimer : Le critère de la tenue

On a en parlé maintes et maintes fois, le critère de la tenue n’est pas en lien avec la qualité du parfum. Dans l’épisode “Tenue correcte exigée” on a explicité tout ça. Mais en ayant le nez au beau milieu du marché du parfum, on a forcément une lecture de ce qui s’y passe. Quand c’est trop c’est trop.

Hermès et le problème de tenue

Café Rose de Tom Ford

En observant la reformulation récente de Café Rose par Tom Ford on comprend le souci de la marque pour la notion de tenue. Ce parfum avait une faible résistance à l’époque où il était d’une étiquette violette. À ce jour, le parfum a été revu au niveau de sa performance dans une habile manipulation. Le jus est le même et la tenue est au rendez-vous, bravo.

Eau d’Orange Verte et les eaux d’Hermès

Le déclencheur de cet épisode a été Eau d’Orange Verte d’Hermès. Le parfum n’est qu’une ombre sur peau, et malgré qu’on en soit fan, qu’on ne peu nier qu’il soit l’une des plus belles colognes du game, on doit quand même s’interroger sur sa volatilité scandaleuse.

Un parfum qui tient peu, ok. Mais de là à tenir trois minutes avec un centimètre de projection, ça devient tout de suite problématique.

La cible d’Hermès ?

On n’en est à se demander qui vise la direction commerciale d’Hermès en produisant des jus aussi éphémères ? À la fois la clientèle bourgeoise, qui est la base de la maison, ne consomme pas de parfums très puissants, mais Hermès incarne aussi l’un des rares succès de la parfumerie occidentale en Asie. Des clientèles donc qui n’aiment pas les parfums trop forts.

L’aura de la marque est aussi d’une envergure qui facilite l’acceptation du défaut. L’étiquette Hermès collée aux flacons est un label de qualité qui sert à valider les biais cognitifs de confirmation. Ça tient pas trop… mais c’est hermès ! À contrario, une marque comme Institut Très Bien, qui produit de sublimes colognes et qui arrive à offrir une tenue remarquable à ses parfums, n’a de toute façon pas le droit à l’erreur au vu de son aura bien moins grande qu’Hermès.

Le minimalisme olfactif d’Ellena

Le minimalise olfactif de Jean-Claude Ellena à l'origine du manque de tenue des parfums Hermès ?

Photo : le parfumeur Jean-Claude Ellena.

L’arrivée de Jean-Claude Ellena à la composition des parfums Hermès a changé le visage de la marque, mais aussi de la parfumerie. Son minimalisme olfactif qu’il revendique lui-même a permis de rendre les parfums plus lisibles, plus légers, se détachant des compositions de la parfumerie classique, souvent trop épaisse et lourde.

On se pose des fois la question si cette manière de formuler n’a pas rendu certains parfums trop volatils ? Mais en considérant sérieusement ce que le parfumeur a produit pour la marque, on comprend que non. Terre d’Hermès (que l’écrivain d’odeurs revendique corps et âme, à juste titre) en est bien sûr le meilleur exemple. Un parfum mainstream qui tient, qui diffuse à mort. On serait bien heureux qu’il nous réponde ici d’ailleurs !

Mais c’est peut-être aussi un indice qui nous permet de dissocier les colognes et le privé des opus mainstreams. On ne vise pas la même clientèle, on est donc conscient que la tenue ne doit pas être négligée ici.

Il s’agit donc de choix bien pensés en amont, des stratégies qui nous dépassent sûrement, liés aux marchés que touche Hermès.

Le coût !

Le réel problème est donc lié au coût du parfum. Le nom “Hermès” est connoté luxe et les prix pratiqués sont parfois chers. La problématique est donc liée à l’approche de chacun quant à ce que représente la tenue. Les gens de la masse, qui doivent parfois faire des sacrifices pour s’offrir un parfum, regarderont à plusieurs fois l’achat d’une référence qui n’est pas performante. On est d’ailleurs bien moins exigent en achetant un Gingembre Rouge de Roger & Gallet, marque est d’ailleurs peu onéreuse et parfois plus efficace en tenue qu’un Hermès !

Certains passionnés ne regardent pas la tenue et sont prêt à payer sur un coup de cœur ce qui les a conquis. La performance du parfum n’a pas la même importance pour tout le monde.

On doit aussi souligner que la tenue est quand même un brin au dessus chez Hermès depuis l’arrivée de Christine Nagel à la compo. Y’a-t-il eu un petit post-it de la direction sur le frigo ? Après ça n’est pas non plus une perf systématique… demandez donc à Lili !

Et vous, la tenue des eaux d’Hermès, des Hermessences ou tout autre parfum, ça vous importe autant que ça ?

7 Commentaires

  1. Tibo

    Le but premier d’un parfum est de parfumer. Au prix que ça coute, il doit remplir ce rôle.

    Que certains parfums tiennent même pas 2h pourquoi pas, mais tu peux pas le vendre au même prix qu’un autre parfum, à qualité égale, qui dure au moins 6h.

    Si vous trouvez que Café Rose (je connais pas) est le même mais qui tient mieux apres reformulation, c’est que les nez peuvent faire durer un parfum sans le dénaturer. A partir de là, ont ils un interet à ce que ça tienne pas ? Un falcon qui dur que 6 mois sera plus susceptible d’être vendu plusieurs fois qu’un flacon qui dur plus d’un an car on a pas besoin de se reparfumer 6 fois dans la journée.

    Stratégie commerciale donc ?

    Réponse
  2. Henri

    Chez les Hermessence, il n’y a que Ambre narguilé qui a une très bonne tenue dans cette gamme. Dans les jardins, celui en méditerranée est le meilleur. Pour les eaux, c’est leur stratégie commerciale ils le savent que leur Cologne ne tiennent pas et pourtant sa doit faire parti des meilleurs ventes surtout en coffret l été.
    Vu que vous avez commencé avec Tom Ford, comment ne pas parler de Néroli portofino qui olfactivement est un super parfum par contre en tenue laisse à désirer…

    Réponse
  3. Tibo

    Et Oud Wood ! J’adore ce parfum mais trop timide pour le prix !

    Réponse
  4. Emma Gutierrez

    Un autre problème selon moi, c’est que si je veux que d’autres puissent percevoir mon parfum dans mon sillage, même légèrement (je n’aime pas l’idée d’imposer mon parfum dans une pièce), il faut que je me reparfume, peut-être plusieurs fois. Et alors, je perds partiellement l’évolution du parfum (quand il en a une) car je suis toujours dans les notes de tête et de cœur, et pas dans les notes de fond. C’est embêtant avec des parfums à l’évolution longue et magnifique.

    Réponse
    • L'Ancien

      C’est bien là toute la problématique de devoir se reparfumer. C’est le grand mélange des notes.

      Réponse
      • SARA

        Bonjour, il ya la même chez Guerlain avec la collection des aqua allegoria et ça se vend comme des petits pains. À croire que la team tenue/sillage n existe plus lol

        Réponse
  5. Catherine

    Pour un prix raisonnable, Aqua solis du Couvent – et Ellena- sensée être une cologne, à une tenue de dingue. Et comme elle renvoie direct à Un jardin en Méditerranée, le choix est vite fait. Entre un peu moins de subtilité et plus de protection de mon porte-monnaie, le choix est fait !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie, La Saison 4 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

L’ADN de la maison Cartier

L’ADN de la maison Cartier

Qui de mieux pour nous parler de l’ADN de Cartier que Mathilde Laurent, parfumeuse maison, garante de l’esprit olfactif de la marque de luxe…

Éducation olfactive : agir !

Éducation olfactive : agir !

Éducation et éveil olfactifs: il y a ceux qui agissent pour l’enfant, pour l’humain, pour eux-mêmes sans besoin d’être des savants du parfum…

Le pouls de la culture olfactive

Le pouls de la culture olfactive

Jeanne Doré, Rédac’ Chef de Nez la revue, prend la tension de la culture olfactive toute l’année et booste ses pulsations au quotidien.

10 secondes !

10 secondes !

Il faut seulement 10 secondes au client pour prendre sa décision d’achat en boutique après avoir senti un parfum, parlons technique et biais.

L’importance du flacon

L’importance du flacon

L’importance du flacon en parfumerie est à comprendre pour toute marque qui se lance. On parle donc de tout ce que ça implique…

Les prix flambent !

Les prix flambent !

L’actuelle montée des prix du parfum est de l’ordre du jamais vu, jusqu’où ira-t-on et surtout cela joue-t-il pour ou contre la parfumerie ?

Oublier ce qu’est le parfum ?

Oublier ce qu’est le parfum ?

Peut-on se permettre d’oublier ce qu’est le parfum en création ou en discours de marque ? La niche perd-elle pieds dans son cheminement ?

Quel avenir pour la Niche ?

Quel avenir pour la Niche ?

On est en droit de se demander à quoi va ressembler l’avenir de la parfumerie de Niche ? La catégorie est morte, mais pas les marques bien sûr…