L’ADN Cartier

Écouter le podcast de La Parfumerie sur Cartier :

Mathilde Laurent et l’esprit Cartier [interview]

Saison 4 – Épisode 42

Une présentation convaincue : Le Zen (en Déclaration d’un Soir de Cartier) et L’Ancien (encore en Milky Dragon d’Isabelle Larignon) parlent du patrimoine et de l’identité Cartier avec Mathilde Laurent, parfumeuse maison.

Par L’Ancien.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 2 petits espressos très serrés pour préparer cet épisode !

Cartier…

Si l’on devait présenter l’idée du luxe, ça serait bien évidemment Cartier. La marque de joaillerie brille de mille feux depuis 1847, donc presque deux cents ans, avec une idée de la perfection qu’on ne retrouve chez personne dans son domaine.

En matière de parfumerie, Cartier s’est très vite imposé avec le même souci de proposer des fragrances supérieures. Cartier est à ce jour, de loin, la plus belle maison de parfum au monde, rien que ça !

Mathilde Laurent

À son arrivée dans les couloirs de la marque, Mathilde Laurent, à peine sortie des locaux de Guerlain, a montré à quel point elle était la meilleure recrue sur laquelle on pouvait miser. Son parfum Roadster (2008) posait les bases d’une collaboration qui allait très vite devenir un amour fusionnel. Mathilde Laurent respire Cartier, Cartier rayonne par Mathilde Laurent.

L’aura olfactive de la marque est aujourd’hui telle qu’est son image en joaillerie. Cartier est incontournable, sans jamais vendre son âme au sélectif, à une parfumerie mainstream où il faut faire des concessions pour emporter des parts de marché…

Mathilde Laurent et Cartier

Allez sentir L’Envol et vous comprendrez que Cartier ne cède pas aux sirennes de la tendance.

L’Art

Ce qui anime Mathilde, c’est l’Art. Il n’y a qu’à l’observer à travers les médias pour voir le plaisir qu’elle prend dans les divers évènements artistiques où elle s’affiche. À travers la Fondation Cartier, elle trouve tout ce qui la fait vibrer en ce sens, un bras de la maison qui fait écho avec sa façon de voir les choses.

Et c’est bien d’art dont on parle lorsqu’on évoque les divers chefs-d’œuvre dont la parfumeuse est l’auteure chez Cartier. La Panthère, L’Envol, L’Heure Perdue… Olfactivement, on vole en haute altitude, loin de la parfumerie industrielle.

Mathilde Laurent, Cartier

Créer !

Mathilde Laurent aime les œuvres, les travaux de grands maîtres, mais elle attache une passion au fait de créer. Le déploiement de ces pensées qui mènent à l’œuvre, plutôt que ce qui en nait en lui-même.

Lorsqu’on a les deux pieds dans l’Art, on cherche à se comprendre soi-même, à déceler ce qui a mené à la réussite créative d’un projet.

La créatique est cette science qui décrypte toutes ces étapes, les niveaux à passer, les choix aussi qu’il ne faut jamais faire. Les ouvrages de Guillaume Lamarre lui apportent beaucoup, permettant de briller au moment opportun en création.

Si l’Art est donc intrinsèque à son talent, c’est surtout donc grâce à cette envie de participer à l’élaboration de tout son être. Une fibre autant palpable dans ses parfums que dans son écrit, son livre Sentir le sens, ou encore son excellent podcast Inspire… by Cartier.

Le nez de l’une des plus grandes marques de luxe joue avec les matières premières imbibée d’un patrimoine gigantesque. Laissant fuser son génie dans les compositions qu’elle livre pour Cartier.

La Panthère

L’un des plus grands parfums de ces deux dernières décennies s’appelle La Panthère. Chypre absolument grandiose, Gardenia sublime, féminin de caractère, coup de pied dans les valseuses de la tendance. Cartier choque le monde du parfum en 2014, en affirmant son emblème de la panthère, en renouvelant son classique du même nom de 1986, fait alors par Alberto Morillas.

Mathilde Laurent, de toute cette force créative, produit un féminin qui se veut différent, loin des clichés, s’inspire de la personnalité de Jeanne Toussaint, figure iconique de la maison qui portait ce surnom si félin. Les notes sont des caractéristiques humaines, animales, historiques et tellement intemporelles. La Panthère est un chef-d’œuvre !

Livre "La voie du créatif" de Guillaume Lamarre, si cher à Mathilde Laurent.
La Panthère de Cartier, par Mathilde Laurent.

D’heure en heure

Cartier a non seulement plié le game en Mainstream, mais sa collection des Heures de Parfum en privé a placé la barre très haute. Car quelle autre marque peut se targuer d’une telle collection ? Ni Hermès et ses Hermessences, ni même Les Exclusifs de Chanel proposent un tel catalogue.

Depuis 2009, Cartier s’est imposé olfactivement dans un domaine où la concurrence a toujours été particulièrement farouche. En choisissant, une fois de plus, la qualité et l’Art au lieu des équations pleines de concessions, la marque de la panthère a pu s’émanciper des codes en vigueur et aller bien au-delà.

L’Heure Perdue en est le sommet, au devant de parfums pourtant stratosphériques. Une réalisation voulant démontrer que les matières de synthèses sont à considérer comme toutes autres, et que le naturel souvent revendiqué comme supérieur ne l’est pas forcément. Dans la lignée des combats d’Edmond Roudnitska ou de Pierre Bourdon, Mathilde impose un nouveau chapitre.

Le patrimoine Cartier !

Continuité…

L’une des problématiques pour les marques de parfum quant à l’espérance de vie d’une fragrance est la production. Lorsqu’un parfum vend moins, souvent pour des raisons générationnelles évidentes, il est compliqué de maintenir une production optimum. De nombreuses maisons ont dû faire des choix difficiles, dont la discontinuation de parfums légendaires, pierres angulaires de patrimoines parfois pharaoniques.

Les nécessaires à parfum de Cartier

Cartier et Mathilde Laurent ont donc pris le problème au sérieux, tout en l’incluant dans l’image de marque de la maison de luxe. Avec les nécessaires à parfum, on peut donc obtenir des jus voués à quitter les étales des parfumeries, dont même des légendes vintages comme Pasha et Santos. Si le package est assez onnéreux, le flacon recharge est complètement accessible et c’est bien là le plus important. Le parfum en sort vainqueur, tout comme le consommateur qui retrouve ses vibrations de toujours.

Les Nécessaires à Parfum de Cartier, pour préserver le patrimoine.
Les Nécessaires à Parfum de Cartier, pour préserver le patrimoine.

Alors que certaines marques avait décimé les formules de parfums légendaires pour diminuer les coûts, que d’autres ont intelligemment choisi de placer des références en privé, Cartier opte donc pour garder le plus accessible possible ses opus emblématiques.

La listes de références devrait bientôt avoisiner la cinquantaine, un choix très large que personne n’attendait le moins du monde. La présentation fait clairement office de collection aux ornements luxueux, on est servi.

Le luxe, le luxe !

On n’a de cesse de répéter que le parfum doit retrouver sa connotation luxe et ses lettres de noblesse, Cartier prend soin ici de maintenir un haut niveau.

Certains se plaindront du prix des boîtiers allant de 535€ à 1260€, on le comprend, mais les deux flacons de 30ml restent à 100€ sur les mainstreams. Un prix parfait pour se parfumer avec des classiques de la parfumerie, certains étant des chefs-d’œuvres.

Cartier montre la voie, comme la maison l’a montré en joaillerie, puis olfactivement. La gestion commerciale de son patrimoine est une leçon pour tous.

Cartier…

Si l’on devait présenter l’idée du luxe, ça serait bien évidemment Cartier. La marque de joaillerie brille de mille feux depuis 1847, donc presque deux cents ans, avec une idée de la perfection qu’on ne retrouve chez personne dans son domaine.

En matière de parfumerie, Cartier s’est très vite imposé avec le même souci de proposer des fragrances supérieures. Cartier est à ce jour, de loin, la plus belle maison de parfum au monde, rien que ça !

Mathilde Laurent et Cartier

Mathilde Laurent

À son arrivée dans les couloirs de la marque, Mathilde Laurent, à peine sortie des locaux de Guerlain, a montré à quel point elle était la meilleure recrue sur laquelle on pouvait miser. Son parfum Roadster (2008) posait les bases d’une collaboration qui allait très vite devenir un amour fusionnel. Mathilde Laurent respire Cartier, Cartier rayonne par Mathilde Laurent.

L’aura olfactive de la marque est aujourd’hui telle qu’est son image en joaillerie. Cartier est incontournable, sans jamais vendre son âme au sélectif, à une parfumerie mainstream où il faut faire des concessions pour emporter des parts de marché…

Allez sentir L’Envol et vous comprendrez que Cartier ne cède pas aux sirennes de la tendance.

L’Art

Ce qui anime Mathilde, c’est l’Art. Il n’y a qu’à l’observer à travers les médias pour voir le plaisir qu’elle prend dans les divers évènements artistiques où elle s’affiche. À travers la Fondation Cartier, elle trouve tout ce qui la fait vibrer en ce sens, un bras de la maison qui fait écho avec sa façon de voir les choses.

Et c’est bien d’art dont on parle lorsqu’on évoque les divers chefs-d’œuvre dont la parfumeuse est l’auteure chez Cartier. La Panthère, L’Envol, L’Heure Perdue… Olfactivement, on vole en haute altitude, loin de la parfumerie industrielle.

Mathilde Laurent, Cartier

Créer !

Mathilde Laurent aime les œuvres, les travaux de grands maîtres, mais elle attache une passion au fait de créer. Le déploiement de ces pensées qui mènent à l’œuvre, plutôt que ce qui en nait en lui-même.

Lorsqu’on a les deux pieds dans l’Art, on cherche à se comprendre soi-même, à déceler ce qui a mené à la réussite créative d’un projet.

La créatique est cette science qui décrypte toutes ces étapes, les niveaux à passer, les choix aussi qu’il ne faut jamais faire. Les ouvrages de Guillaume Lamarre lui apportent beaucoup, permettant de briller au moment opportun en création.

Livre "La voie du créatif" de Guillaume Lamarre, si cher à Mathilde Laurent.

Si l’Art est donc intrinsèque à son talent, c’est surtout donc grâce à cette envie de participer à l’élaboration de tout son être. Une fibre autant palpable dans ses parfums que dans son écrit, son livre Sentir le sens, ou encore son excellent podcast Inspire… by Cartier.

Le nez de l’une des plus grandes marques de luxe joue avec les matières premières imbibée d’un patrimoine gigantesque. Laissant fuser son génie dans les compositions qu’elle livre pour Cartier.

La Panthère

L’un des plus grands parfums de ces deux dernières décennies s’appelle La Panthère. Chypre absolument grandiose, Gardenia sublime, féminin de caractère, coup de pied dans les valseuses de la tendance. Cartier choque le monde du parfum en 2014, en affirmant son emblème de la panthère, en renouvelant son classique du même nom de 1986, fait alors par Alberto Morillas.

Mathilde Laurent, de toute cette force créative, produit un féminin qui se veut différent, loin des clichés, s’inspire de la personnalité de Jeanne Toussaint, figure iconique de la maison qui portait ce surnom si félin. Les notes sont des caractéristiques humaines, animales, historiques et tellement intemporelles. La Panthère est un chef-d’œuvre !

La Panthère de Cartier, par Mathilde Laurent.

D’heure en heure

Cartier a non seulement plié le game en Mainstream, mais sa collection des Heures de Parfum en privé a placé la barre très haute. Car quelle autre marque peut se targuer d’une telle collection ? Ni Hermès et ses Hermessences, ni même Les Exclusifs de Chanel proposent un tel catalogue.

Depuis 2009, Cartier s’est imposé olfactivement dans un domaine où la concurrence a toujours été particulièrement farouche. En choisissant, une fois de plus, la qualité et l’Art au lieu des équations pleines de concessions, la marque de la panthère a pu s’émanciper des codes en vigueur et aller bien au-delà.

L’Heure Perdue en est le sommet, au devant de parfums pourtant stratosphériques. Une réalisation voulant démontrer que les matières de synthèses sont à considérer comme toutes autres, et que le naturel souvent revendiqué comme supérieur ne l’est pas forcément. Dans la lignée des combats d’Edmond Roudnitska ou de Pierre Bourdon, Mathilde impose un nouveau chapitre.

Le patrimoine Cartier !

Les Nécessaires à Parfum de Cartier, pour préserver le patrimoine.

Continuité…

L’une des problématiques pour les marques de parfum quant à l’espérance de vie d’une fragrance est la production. Lorsqu’un parfum vend moins, souvent pour des raisons générationnelles évidentes, il est compliqué de maintenir une production optimum. De nombreuses maisons ont dû faire des choix difficiles, dont la discontinuation de parfums légendaires, pierres angulaires de patrimoines parfois pharaoniques.

Les nécessaires à parfum de Cartier

Cartier et Mathilde Laurent ont donc pris le problème au sérieux, tout en l’incluant dans l’image de marque de la maison de luxe. Avec les nécessaires à parfum, on peut donc obtenir des jus voués à quitter les étales des parfumeries, dont même des légendes vintages comme Pasha et Santos. Si le package est assez onnéreux, le flacon recharge est complètement accessible et c’est bien là le plus important. Le parfum en sort vainqueur, tout comme le consommateur qui retrouve ses vibrations de toujours.

Les Nécessaires à Parfum de Cartier, pour préserver le patrimoine.

Alors que certaines marques avait décimé les formules de parfums légendaires pour diminuer les coûts, que d’autres ont intelligemment choisi de placer des références en privé, Cartier opte donc pour garder le plus accessible possible ses opus emblématiques.

La listes de références devrait bientôt avoisiner la cinquantaine, un choix très large que personne n’attendait le moins du monde. La présentation fait clairement office de collection aux ornements luxueux, on est servi.

Le luxe, le luxe !

On n’a de cesse de répéter que le parfum doit retrouver sa connotation luxe et ses lettres de noblesse, Cartier prend soin ici de maintenir un haut niveau.

Certains se plaindront du prix des boîtiers allant de 535€ à 1260€, on le comprend, mais les deux flacons de 30ml restent à 100€ sur les mainstreams. Un prix parfait pour se parfumer avec des classiques de la parfumerie, certains étant des chefs-d’œuvres.

Cartier montre la voie, comme la maison l’a montré en joaillerie, puis olfactivement. La gestion commerciale de son patrimoine est une leçon pour tous.

Et vous, Cartier et Mathilde Laurent, à quel niveau vous les voyez en parfumerie ?

5 Commentaires

  1. Christine

    Et bien voilà qui est fait! En Belgique, Cartier à retiré ses créations de la mainstream. Si vous voulez un parfum Cartier, vous devez allez chez Cartier. Bonne chose!

    Réponse
    • Loso

      Un grand merci à l’ancien et au Zen pour cet entretien exceptionnel.
      J’aurais pu l’écouter parler 7h d’affilée.

      Réponse
    • Marie-Pierre

      Dans l’esprit c’est bien, mais sincèrement moi je n’oserai jamais rentrer dans une boutique Cartier pour “juste” demander à sentir 3 parfums sur des mouillettes.
      Trop luxe, trop impressionnant.

      Réponse
  2. Muhammadus

    Très belle entrevue avec de la passion de part et d’autre et des sujets intéressants que l’on a pas l’habitude de voir souvent abordés. Cartier est vraiment une valeur sûre et c’est toujours un plaisir de sentir leurs parfums. Toutes mes félicitations à Mathilde Laurent pour l’ensemble de son œuvre et merci à vous trois pour ce podcast. Bonne continuation à tous !

    Réponse
  3. Tibo

    Bonne chose ? Pas pour la marque à mon avis. Tu réduis juste le nombre d’acheteurs potentiels en faisant ça.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie, La Saison 4 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

Éducation olfactive : agir !

Éducation olfactive : agir !

Éducation et éveil olfactifs: il y a ceux qui agissent pour l’enfant, pour l’humain, pour eux-mêmes sans besoin d’être des savants du parfum…

10 secondes !

10 secondes !

Il faut seulement 10 secondes au client pour prendre sa décision d’achat en boutique après avoir senti un parfum, parlons technique et biais.

L’importance du flacon

L’importance du flacon

L’importance du flacon en parfumerie est à comprendre pour toute marque qui se lance. On parle donc de tout ce que ça implique…

Les prix flambent !

Les prix flambent !

L’actuelle montée des prix du parfum est de l’ordre du jamais vu, jusqu’où ira-t-on et surtout cela joue-t-il pour ou contre la parfumerie ?

Un peu de tenue !

Un peu de tenue !

Tenue Parfum : La problématique des Eaux d’Hermès et des Hermessences qui ne tiennent pas. Pourquoi ? Est-ce acceptable en 2023 ?

Quel avenir pour la Niche ?

Quel avenir pour la Niche ?

On est en droit de se demander à quoi va ressembler l’avenir de la parfumerie de Niche ? La catégorie est morte, mais pas les marques bien sûr…