Le Gris

Le marché gris, ses vendeurs, au-delà des légendes

Saison 3 – Épisode 25

Écouter le podcast sur les vendeurs du marché gris

Une présentation anthracite : L’Ancien (en Santal 33 du Labo) et Le Zen (en Misia de Chanel) reçoivent deux vendeurs du marché gris, Son Jones (en Fougère d’Argent de Tom Ford) et Barbe Noire (en The Night de Frédéric Malle), pour exposer les réalités du secteurs, loin des clichés.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 24 cafés atroces pour préparer cet épisode !

Depuis de nombreuses années, le marché gris représente un secteur incontournable de la vente de parfum. Catégorie parallèle, ce monde reste flou pour la plupart des gens, inspirant méfiance et clichés. Rien de mieux pour démystifier les contes de fées que de recevoir deux vendeurs issus de ces réseaux. Deux nuances de gris…

Le vrai du faux sur les vendeurs du marché gris du parfum

Marché Gris, le vrai du faux sur les vendeurs de parfums

Le marché gris ?

Le marché gris c’est un secteur de vente qu’on aurait planté pile entre la distribution officielle, tels les magasins et sites de marques, et le marché noir qui distribue des articles volés, de la contrefaçons et autre produits distribués de manière illégale.

Avec l’avènement de la parfumerie de Niche et des Collections Privées, le marché gris est en plein boum, proposant des références bien moins chères qu’en parfumeries, là où le prix est essentiel pour les passionnés.

Sombres nuances de marchés

Souvent vu comme un marché tenu par la délinquance, le marché gris ne doit pas être confondu avec le marché noir. Ici, il n’est pas question de marchandise volée. Il est question de parfums distribués hors du réseau conventionnel, loin des boutiques, mais de manière complètement légale. Le « vendeur de gris » se trouve donc juste être un commerçant lambda, mais sans point de vente fixe. Ses flacons sont obtenus de manière claire, il les revend via les réseaux sociaux, et peut remettre le produit en main propre ou l’expédier.

Barbe Noire

Une barbe noire pour un pirate bien gris, un vendeur passionné, bien connu sur notre groupe Discord, il s’est lancé dans la vente de parfum pour lier l’utile à l’agréable, étant dingue de parfumerie. Il a forgé son expérience dans le marché gris, à force de persévérance et d’une passion aigüe pour l’olfaction et la parfumerie de Niche. On peut capter Barbe Noire sur ses différents comptes sociaux.

L’interaction humaine

Le vendeur est toujours un intermédiaire utile entre un client et quelque marchandise que ce soit, il faut juste qu’il soit de confiance. Lorsqu’on parle de confiance, on se rend vite compte que les vendeurs des grands magasins comme Sephora ne le sont pas. Non pas qu’ils soient des escrocs, mais parce qu’ils sont brieftés chaque jour pour orienter les clients vers des deals précis.

Le vendeur de gris lui n’est lié à aucune marque et n’a que pour objectif de vendre un ou plusieurs parfums de son stock. Il fera son bénéfice, peu importe quelle référence est achetée.

Loin des embrouilles virtuelles de plateformes comme Vinted, où à la moindre réclamation on entre dans un système qui peut rendre fous les plus patients, un litige avec un être humain se règle en 5mn.

Un rempart expérimenté

Lorsqu’on tient un bon vendeur de gris, il devient un rempart contre les soucis du net, mais surtout contre les contrefaçons qui pullulent. Avec la cote montante de la parfumerie de Niche, certaines références hypées se retrouvent copiées. Rien de mieux qu’un pro du domaine pour déceler les bananes.

Son Jones

Pendant le premier confinement covidiens, Son Jones, qui aime le parfum depuis tout jeune, s’intéressent d’un peu plus prêt à la Niche. Il lui suffit de peu de temps, comme tout le monde, pour comprendre que ça demande des finances. Il se retrouve à vendre du parfum, après une expérience sur Vinted. Il en profite pour rester dans le domaine, se définissant comme un Personal Shopper. Il s’attaque à Twitter et ouvre son site dédié sjfragrance.com .

Le gris c’est pas Sephora !

L’une des spécificité du marché gris c’est le côté éphémère des stocks. Tout fonctionne par « arrivages ». Ainsi, alors qu’on rabâche sans cesse qu’on doit prendre beaucoup de temps pour bien choisir un parfum, c’est un peu compliqué avec ce secteur.

Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure !

S’il on veut saisir une belle occase il faut donc savoir être vif, être réactif, en allant sentir le produit en magasin par exemple, et surtout se décider dans un bref délai. Il est très rare qu’une référence reste longtemps sur le marché.

Il y a des fragrances qui ne laissent pas de doute sur la grandeur de l’occase, ceci dit, un parfum c’est tellement singulier qu’il vaut mieux faire attention à ce point précis.

Le faux parlons-en !

Le vendeur de gris passe 90% de son temps à devoir justifier le prix du produit, soupçonné systématiquement. On le questionne régulièrement sur d’éventuels faux qu’il serait susceptible de vendre. Il important de comprendre plusieurs points :

  1. Un fabricant de faux n’a aucun intérêt à produire une copie d’un parfum qui vend peu à la base, pour lequel donc il y a une faible demande. Si des copies de Black Afgano de Nasomatto circulent depuis des années c’est parce qu’il s’agit d’un blockbuster de la Niche. En revanche, s’intéroger sur une référence de Mizensir ne sert à rien. La marque est peu connue, la demande trop faible.
  2. Le client peut aisément contacter les marques via leurs comptes sociaux pour vérifier une offre en ligne. En envoyant la photo, en la comparant avec un interlocuteur de l’enseigne concernée. La marque Nasomatto a même un service dédié, accessible via son site.
  3. Le cient doit regarder le format qu’on lui propose, l’apparence… Un 33ml d’un Dior privé, non ça n’existe pas, sauf éventuellement en décanté.
  4. Un prix beaucoup trop bas, c’est forcément suspect. Le parfum, particulièrement de Niche ou Privé, est avant tout une entrée en matière dans le luxe. Les copies profitent de l’aura du vrai et attirent avec un prix ultra attractif. De même, un produit volé pourra être revendu à moindre coût.
La hype que produit le marché gris pour les marques de parfum est loin d'être négligeable !

Prendre au sérieux le Gris

Le marché est gris est un secteur qui n’est pas assez pris au sérieux par les marques de parfum. Le vendeur de gris est pile à mi chemin entre l’enseigne et l’influenceur. Il est même dans certains cas lui-même un veritable influenceur, dont le public sont des acheteurs directs, qui se voient hypés en quelques minutes de vidéos lives.

Beaucoup de maisons de parfum négligent cette catégorie de distribution à cause en partie de son opacité et sa mauvaise réputation. Pourtant, certains vendeurs peuvent commander parfois des centaines d’exemplaires de références, chose qu’une boutique ne fera jamais. Un manque à gagner immense. On le répète souvent, il faut vivre avec son temps, il faut s’adapter. On monte des marques pour vendre, pas pour attendre, assis sur des clichés.

Le gris créer de la Hype

Le gris a hypé des parfums et des marques, il a redonné vie a des maison à la traine, il a fait connaitre des enseignes inaccessibles géographiquement. Le gris c’est un business mobile, ultra connecté, dont la clientèle, jeune, aime partager ses achats et ses impressions sur les réseaux sociaux. Il est grand temps de l’intégrer dans une politique de vente, peu importe la taille de la marque.

Alors, ce marché gris, ces vendeurs de parfums en parallèle, ça vous dit quoi ?

Balancez-nous vos impressions !

2 Commentaires

  1. 93Benzino

    Très bon épisode, bon choix de sujet aussi. J’ai découvert que très récemment votre podcast et votre travail, et ca fait tellement plaisir de se sentir représenté dans le ton et l’esprit.
    Force a vous!

    Réponse
  2. Merou

    Bonjour ,

    Comment devenir revendeur en marché gris ?

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Tenue correcte exigée

Tenue correcte exigée

Tenue, puissance, sillage, sont souvent perçus comme un gage de qualité par la masse. Un calcul qui permet de vendre tout et n’importe quoi.

Des parfums charnières ?

Des parfums charnières ?

Il y a des parfums charnières qui permettent de dépasser nos aprioris sur des matières, des notes qu’on ne supporte pas, de quoi passer le cap de la révulsion…

Propager le vrai parfum

Propager le vrai parfum

Propager le vrai parfum est un devoir qui incombe à celui qui est bien informé. À chacun son cercle d’influence pour agir pour l’olfaction !

Le parfum 2.0

Le parfum 2.0

Le Parfum 2.0 a envahi la parfumerie de Niche et séduit la jeune génération bercée par la brutalité des bois ambrés venus du Mainstream…

Communiquer !

Communiquer !

Communiquer pour une marque de parfumerie de Niche, de nos jours, est d’une importance capitale. Quitte à faire quelques sacrifices…

Catégoriser la Niche

Catégoriser la Niche

Catégories Parfumerie de Niche, il fallait découper le secteur pour rendre plus clair le marché présent et les différentes qualités…

Les envahisseurs

Les envahisseurs

Les envahisseurs de la parfumerie de Niche déferlent dans la street via les vendeurs de gris, qui sont ils ? D’où sortent ces marques ?

Des vrais parfums !

Des vrais parfums !

Des vrais parfums qui nous ont mis une claque il y en a eu ! On a voulu partager entre passionnés quelques références qui nous ont touchés…

Les critiques parfum

Les critiques parfum

Les critiques Parfum se divisent en autant de catégories que de supports. Il y a les YouTubeurs et autres Instagrameurs, les bloggeurs, les écrivains, mais qui est fiable au final ?