Rendre à la parfumerie Mainstream

Écouter le podcast sur la parfumerie mainstream

Ce Mainstream qui laisse la Niche loin derrière

Saison 4 – Épisode 3

Un joli triptyque que l’on retrouve aujourd’hui avec les illustres membres de l’équipe, à savoir pour cet épisode : Misia (en Feu Zinzolin de Couleurs par le Nez Insurgé), Le Zen (afublé d’Odor 93 de Meo Fusciuni) et L’Ancien (qui porte Iris Cendré de Naomi Goodsir), évoquent les marques et certains parfums incontournables de la parfumerie Mainstream.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 8 cafés courts pour préparer cet épisode !

Parfumerie Mainstream Incontournable : ce que vous ratez à Sephora, Nocibé ou Marionnaud !

Un cheminement parfumesque

C’est vrai, on retrouve dans beaucoup de parcours de passion-nez le même schéma : la découverte de la « parfumerie de niche » ainsi nommée, l’impression de passer une porte, émerveillé devant cet autre monde qui s’offre à nous, quelque peu abattu par les derniers passages dans les enseignes des géants de la parfumerie mainstream.

Devant la multitude de parfums standardisés placés sur les étagères surexposées par les néons, sujet au tapage audio-visuel et olfactif ne laissant aucun espace à quelconque réflexion, et désabusé devant cette conseillère insistante qui tente de nous coller le dernier parfum pulsé par des millions de dollars de spot pub, on cherche ailleurs. Dans le meilleur des cas, on pousse la porte d’une échoppe de parfumerie d’auteurs de notre ville, dans le pire des cas, bien souvent, on jette un œil sur les réseaux comme Youtube ou Snapchat. Malheureusement, de l’autre côté de la porte ce n’est pas le monde de Narnia, des marques de niche poussent comme des champignons non comestibles chaque année, et on voit l’apparition de milliers de références insipides, des jus grossiers sans technicité ni sincérité.

Des flacons tapent à l’œil, des influenceurs qui font leur business, des prix mirobolants, les envahisseurs de la niche, qui en réalité en composent la majorité, font leur beurre sur les néophytes du parfum victimes de ces biais. Hormis quelques maisons respirant l’authenticité que l’on a déjà cité et qu’on ne cesse de mettre en avant, il est important de remettre les pendules à l’heure, ladite parfumerie de niche n’arrive pas à la cheville du Mainstream.

Un cheminement parfumesque

C’est vrai, on retrouve dans beaucoup de parcours de passion-nez le même schéma : la découverte de la « parfumerie de niche » ainsi nommée, l’impression de passer une porte, émerveillé devant cet autre monde qui s’offre à nous, quelque peu abattu par les derniers passages dans les enseignes des géants de la parfumerie mainstream.

Devant la multitude de parfums standardisés placés sur les étagères surexposées par les néons, sujet au tapage audio-visuel et olfactif ne laissant aucun espace à quelconque réflexion, et désabusé devant cette conseillère insistante qui tente de nous coller le dernier parfum pulsé par des millions de dollars de spot pub, on cherche ailleurs.

Parfumerie Mainstream Incontournable : ce que vous ratez à Sephora, Nocibé ou Marionnaud !

Dans le meilleur des cas, on pousse la porte d’une échoppe de parfumerie d’auteurs de notre ville, dans le pire des cas, bien souvent, on jette un œil sur les réseaux comme Youtube ou Snapchat. Malheureusement, de l’autre côté de la porte ce n’est pas le monde de Narnia, des marques de niche poussent comme des champignons non comestibles chaque année, et on voit l’apparition de milliers de références insipides, des jus grossiers sans technicité ni sincérité.

Des flacons tapent à l’œil, des influenceurs qui font leur business, des prix mirobolants, les envahisseurs de la niche, qui en réalité en composent la majorité, font leur beurre sur les néophytes du parfum victimes de ces biais. Hormis quelques maisons respirant l’authenticité que l’on a déjà cité et qu’on ne cesse de mettre en avant, il est important de remettre les pendules à l’heure, ladite parfumerie de niche n’arrive pas à la cheville du Mainstream.

Voici une liste non-exhaustive de références et marques majeures du Mainstream :

Guerlain

Hermès

Cartier

Dior

Mugler

Narciso Rodriguez

Gucci

Comme des Garçons

Voici une liste non-exhaustive de références et marques majeures du Mainstream :

Guerlain

Hermès

Cartier

Dior

Mugler

Narciso Rodriguez

Gucci

Comme des Garçons

Guerlain, un patrimoine

La maison de parfum native de la rue de Rivoli dans la première moitié du 19eme siècle impose le respect de par son gigantesque patrimoine, et l’héritage que laisse ses générations de parfumeurs dans le monde de l’olfaction.

Comment ne pas citer Habit Rouge, la « guerlinade » au masculin, ce parfum de dandy rétro, véritable signature de plusieurs générations de bonhommes à la recherche de sillage élégant et viril, dont il n’est pas si évident que sa sensualité baumée puisse très bien être appréciée par ses dames… 

L’on pourra souligner de jolies déclinaisons réussies comme le Dress Code signé Thierry Wasser, mais nous nous voyons obligés de fustiger le dernier flanker « instinct », véritable bigaro « boisé-ambré » jeté sur le patrimoine de la maison, une déception de plus qui s’ajoute à quelques autres bévues…

Trop de légendes

La liste est longue, pèle mêle, on citera des noms de légendes comme le chypré-fruité Mitsouko, ou Samsara et son merveilleux Santal ou le mythique Vol de Nuit.

Des parfums de panache, des vraies fragrances qui racontent quelque chose.

Parfumerie Mainstream : Habit Rouge et Guerlain sont incontournables

Guerlain, un patrimoine

Parfumerie Mainstream : Habit Rouge et Guerlain sont incontournables

La maison de parfum native de la rue de Rivoli dans la première moitié du 19eme siècle impose le respect de par son gigantesque patrimoine, et l’héritage que laisse ses générations de parfumeurs dans le monde de l’olfaction.

Comment ne pas citer Habit Rouge, la « guerlinade » au masculin, ce parfum de dandy rétro, véritable signature de plusieurs générations de bonhommes à la recherche de sillage élégant et viril, dont il n’est pas si évident que sa sensualité baumée puisse très bien être appréciée par ses dames… 

L’on pourra souligner de jolies déclinaisons réussies comme le Dress Code signé Thierry Wasser, mais nous nous voyons obligés de fustiger le dernier flanker « instinct », véritable bigaro « boisé-ambré » jeté sur le patrimoine de la maison, une déception de plus qui s’ajoute à quelques autres bévues…

Trop de légendes

La liste est longue, pèle mêle, on citera des noms de légendes comme le chypré-fruité Mitsouko, ou Samsara et son merveilleux Santal ou le mythique Vol de Nuit.

Des parfums de panache, des vraies fragrances qui racontent quelque chose.

En parfumerie mainstream, Twilly Hermès et ses flankers sont incontournables

Hermès, artisan d’excellence

Début des années 1950, la maison Hermès et son emblématique adresse du 24 Faubourg signe sa première création parfumée en référence au travail du cuir qui fait son succès, magistrale, cette Eau d’Hermès d’Edmond Roudnitska amorce une belle épopée d’œuvre parfumée singulière chez la maison de l’harnacheur-sellier.

Calèche et son chic indicible, Giacobetti qui imagine Hiris avec un « H », ce « soliflore » rendant hommage au rhizome, Bel Ami le cuir noble et irrévérencieux inspiré par l’œuvre littéraire de Maupassant, les derniers nommés qui forment aujourd’hui collection des fondateurs regorge de charme classique chic-issime…

On ne fait pas de bons parfums sans créer d’OVNI

La liberté de création chez Hermès à permis à des parfumeurs tels que Jean-Claude Ellena d’exprimer pleinement leur sensibilité artistique dans des lancements grand public, la collection des jardins en témoigne avec notamment Un Jardin sur le Nil et sa verdeur aqueuse caractéristique. 

Twilly, paris réussi de Christine Nagel souhaitant dépeindre l’impertinence, l’élégance et la vivacité de la jeunesse parisienne. Le petit fil de soie virevoltant se révèle être une bombe commerciale éclatante et solaire. Bien loin de bon nombre de lancements mainstreams analogues aux sillages intoxicants et caloriques de fruits au sirop pour adolescentes.

L’eau des merveilles, ce voyage au pays d’Hermès qui se décrit comme « le premier féminin sans fleur » se fait presque passer pour une  » étrangeté » sur les rayons des supermarchés du parfum. Cette Eau féerique construite autour de l’accord ambre gris déploie tout en audace un sillage baumé chaud et irrésistible.

La collection des Colognes assure son lot de classique comme le fameux, le raffiné, l’intemporel Eau d’orange verte et d’œuvre d’art mémorable comme l’Eau de Narcisse bleu, ce nuage vaporeux et poudré, un travail d’orfèvre de monsieur Ellena. 

Du côté masculin l’immense Terre d’Hermès, le Boisé Hespéridé devenu un véritable objet culturel et grand ponte de la parfumerie, assure encore aujourd’hui son rôle de blockbuster du genre. 

L’éthique…

En bref, la Maison du 24 Faubourg, (le bouquet floral éponyme de Maurice Roucel pré 2000 qu’on évoque également dans le podcast) déçoit très peu dans ce qu’elle engendre, hormis quelques rares bévues, sa fabrique de classiques et d’héritiers est indéniable, et le respectable travail autour de la modernisation de la fougère avec H24 marque une fois de plus l’exemplarité créative de la maison.

La collection Hermès contient une multitude de légendes de la parfumerie Mainstream

Trotter à contre-courant et faire des paris risqués, sans tests consommateurs, n’assure pas toujours un succès commercial mais la singularité des propositions mérite d’être mise à l’honneur. Le port altier du cheval poursuit son chemin en marge des tendances, toujours aptes à  nous stupéfaire d’effluves rêvées…

Hermès, artisan d’excellence

En parfumerie mainstream, Twilly Hermès et ses flankers sont incontournables

Début des années 1950, la maison Hermès et son emblématique adresse du 24 Faubourg signe sa première création parfumée en référence au travail du cuir qui fait son succès, magistrale, cette Eau d’Hermès d’Edmond Roudnitska amorce une belle épopée d’œuvre parfumée singulière chez la maison de l’harnacheur-sellier.

Calèche et son chic indicible, Giacobetti qui imagine Hiris avec un « H », ce « soliflore » rendant hommage au rhizome, Bel Ami le cuir noble et irrévérencieux inspiré par l’œuvre littéraire de Maupassant, les derniers nommés qui forment aujourd’hui collection des fondateurs regorge de charme classique chic-issime…

On ne fait pas de bons parfums sans créer d’OVNI

La liberté de création chez Hermès à permis à des parfumeurs tels que Jean-Claude Ellena d’exprimer pleinement leur sensibilité artistique dans des lancements grand public, la collection des jardins en témoigne avec notamment Un Jardin sur le Nil et sa verdeur aqueuse caractéristique. 

Twilly, paris réussi de Christine Nagel souhaitant dépeindre l’impertinence, l’élégance et la vivacité de la jeunesse parisienne. Le petit fil de soie virevoltant se révèle être une bombe commerciale éclatante et solaire. Bien loin de bon nombre de lancements mainstreams analogues aux sillages intoxicants et caloriques de fruits au sirop pour adolescentes.

La collection Hermès contient une multitude de légendes de la parfumerie Mainstream

L’eau des merveilles, ce voyage au pays d’Hermès qui se décrit comme « le premier féminin sans fleur » se fait presque passer pour une  » étrangeté » sur les rayons des supermarchés du parfum. Cette Eau féerique construite autour de l’accord ambre gris déploie tout en audace un sillage baumé chaud et irrésistible.

La collection des Colognes assure son lot de classique comme le fameux, le raffiné, l’intemporel Eau d’orange verte et d’œuvre d’art mémorable comme l’Eau de Narcisse bleu, ce nuage vaporeux et poudré, un travail d’orfèvre de monsieur Ellena. 

Du côté masculin l’immense Terre d’Hermès, le Boisé Hespéridé devenu un véritable objet culturel et grand ponte de la parfumerie, assure encore aujourd’hui son rôle de blockbuster du genre. 

L’éthique…

En bref, la Maison du 24 Faubourg, (le bouquet floral éponyme de Maurice Roucel pré 2000 qu’on évoque également dans le podcast) déçoit très peu dans ce qu’elle engendre, hormis quelques rares bévues, sa fabrique de classiques et d’héritiers est indéniable, et le respectable travail autour de la modernisation de la fougère avec H24 marque une fois de plus l’exemplarité créative de la maison.

Trotter à contre-courant et faire des paris risqués, sans tests consommateurs, n’assure pas toujours un succès commercial mais la singularité des propositions mérite d’être mise à l’honneur. Le port altier du cheval poursuit son chemin en marge des tendances, toujours aptes à  nous stupéfaire d’effluves rêvées…

Cartier au sommet de la parfumerie Mainstream

Cartier, le vrai parfum

On ne peut pas évoquer la parfumerie Mainstream sans parler de Cartier. La marque de joaillerie a la main mise créative sur le monde du parfum depuis au moins deux décennies. Rares sont les conversations sur la technique, sur le vrai luxe olfactif, qui ne finissent pas par survoler le travail méticuleux de Mathilde Laurent, la parfumeuse maison.

La Panthère

À tout ceux qui passent leur vie à dénigrer le mainstream en croyant que la Niche serait le Graal, La Panthère de Cartier est votre réponse. Ce parfum n’est rien d’autre qu’un chef-d’œuvre, d’une technicité et d’une créativité qui mettrait à la retraite de nombreux nez.

Si on devait donc indiquer un seul parfum à aller sentir chez Sephora ça serait celui-ci. Les flankers sont aussi de magnifiques pièces à comprendre. La Panthère Édition Soir, version un brin plus caractérielle, ou encore l’atomique Panthère Noir Absolu, mérite le détour.

La maison est une fabrique à légende. Déclaration et sa déclinaison Déclaration d’un Soir, ou même récemment Déclaration Haute Fraîcheur, attendent les vrais passionnés sur les étagères des parfumeries, sans rien avoir à envier aux parfums qui se disent « luxes » et « modernes ».

Cartier, le vrai parfum

Cartier au sommet de la parfumerie Mainstream

On ne peut pas évoquer la parfumerie Mainstream sans parler de Cartier. La marque de joaillerie a la main mise créative sur le monde du parfum depuis au moins deux décennies. Rares sont les conversations sur la technique, sur le vrai luxe olfactif, qui ne finissent pas par survoler le travail méticuleux de Mathilde Laurent, la parfumeuse maison.

La Panthère

À tout ceux qui passent leur vie à dénigrer le mainstream en croyant que la Niche serait le Graal, La Panthère de Cartier est votre réponse. Ce parfum n’est rien d’autre qu’un chef-d’œuvre, d’une technicité et d’une créativité qui mettrait à la retraite de nombreux nez.

Si on devait donc indiquer un seul parfum à aller sentir chez Sephora ça serait celui-ci. Les flankers sont aussi de magnifiques pièces à comprendre. La Panthère Édition Soir, version un brin plus caractérielle, ou encore l’atomique Panthère Noir Absolu, mérite le détour.

La maison est une fabrique à légende. Déclaration et sa déclinaison Déclaration d’un Soir, ou même récemment Déclaration Haute Fraîcheur, attendent les vrais passionnés sur les étagères des parfumeries, sans rien avoir à envier aux parfums qui se disent « luxes » et « modernes ».

Les cendres de Dior

Il fut une époque où Dior régnait sur le parfum mainstream sans le tarifer au prix « Privé ». La maison qui produisait des blockbusters monstrueux s’est essoufflée à balancer des ombres de références autour du roi Bois d’Argent, mais garde malgré tout sur les étales quelques pépites, des reliques de cette grande époque.

Dior Homme

Dior Homme est l’exemple de ce que peut faire une grande maison comme Dior. Bien qu’on est discuté longuement sur la forme nouvelle qu’a pris le parfum, il reste néanmoins une belle production, créative et qualitative, à sentir en passant, voir même à adopter.

Le monument Fahrenheit

Fahrenheit a été aussi une pièce majeurs de la parfumerie mainstream des heures glorieuse de Dior, avant la mort clinique de la marque.

Dior, l'époque où la marque faisait encore du parfum...

Sa version actuelle nommée Farhenheit Parfum reste très intéressante. Le reste, pas tout bien sûr mais la majeure partie du catalogue, est à reléguer aux ordures, aux poubelles de l’Histoire de la parfumerie, avec tous les déchets radioactifs de l’industrie.

Les cendres de Dior

Dior, l'époque où la marque faisait encore du parfum...

Il fut une époque où Dior régnait sur le parfum mainstream sans le tarifer au prix « Privé ». La maison qui produisait des blockbusters monstrueux s’est essoufflée à balancer des ombres de références autour du roi Bois d’Argent, mais garde malgré tout sur les étales quelques pépites, des reliques de cette grande époque.

Dior Homme

Dior Homme est l’exemple de ce que peut faire une grande maison comme Dior. Bien qu’on est discuté longuement sur la forme nouvelle qu’a pris le parfum, il reste néanmoins une belle production, créative et qualitative, à sentir en passant, voir même à adopter.

Le monument Fahrenheit

Fahrenheit a été aussi une pièce majeurs de la parfumerie mainstream des heures glorieuse de Dior, avant la mort clinique de la marque. Sa version actuelle nommée Farhenheit Parfum reste très intéressante. Le reste, pas tout bien sûr mais la majeure partie du catalogue, est à reléguer aux ordures, aux poubelles de l’Histoire de la parfumerie, avec tous les déchets radioactifs de l’industrie.

Mugler, une autre vision de la parfumerie mainstream

Mugler !

Mugler nage à contre-courant depuis le début. La maison de couture décalée et avant-gardiste a frappé la frise chronologique du parfum de son sceau. Angel a marqué l’Histoire, a tatoué une génération.

Angel

Les enfants illégitimes de ce parfum ne se comptent plus. Les sucrailles sont légions et ont enseveli les rues sous leurs sillages vomitifs. Ceci étant, Angel demeure une légende à jamais, qu’on se doit de connaître.

Ses déclinaisons sont souvent intéressantes, Angel Muse par exemple est une très belle mise à jour du parfum, avec sa note de noisette ultra addictive.

Alien

Alien est un autre OVNI qui a marqué l’Histoire. Un Jasmin ultra classe au sillage irrésistible. Les flankers ne se comptent plus non plus, mais la plupart sont raisonnablement exécutés.

La maison reste une référence du monde du mainstream, avec ses hauts et ses bas, comme le mystère Aura qui aurait pu être un game changer mais qui a floppé. La cologne Mugler est aussi à sentir, ou encore l’incroyable Womanity. Une très belle collection, incontournable.

Mugler !

Mugler, une autre vision de la parfumerie mainstream

Mugler nage à contre-courant depuis le début. La maison de couture décalée et avant-gardiste a frappé la frise chronologique du parfum de son sceau. Angel a marqué l’Histoire, a tatoué une génération.

Angel

Les enfants illégitimes de ce parfum ne se comptent plus. Les sucrailles sont légions et ont enseveli les rues sous leurs sillages vomitifs. Ceci étant, Angel demeure une légende à jamais, qu’on se doit de connaître.

Ses déclinaisons sont souvent intéressantes, Angel Muse par exemple est une très belle mise à jour du parfum, avec sa note de noisette ultra addictive.

Alien

Alien est un autre OVNI qui a marqué l’Histoire. Un Jasmin ultra classe au sillage irrésistible. Les flankers ne se comptent plus non plus, mais la plupart sont raisonnablement exécutés.

La maison reste une référence du monde du mainstream, avec ses hauts et ses bas, comme le mystère Aura qui aurait pu être un game changer mais qui a floppé. La cologne Mugler est aussi à sentir, ou encore l’incroyable Womanity. Une très belle collection, incontournable.

Le règne de Narciso

La belle du mainstream s’appelle Narciso Rodriguez. Une marque qui fait peu de vague mais qui ramasse ses millions calmement. Une enseigne qui propose de l’ultra qualitatif, et même du créatif, pour venir s’inviter dans les débats sur les meilleures maisons de parfum.

For Her, l’emblème de Narciso

Avec son parfum phare For Her, Narciso Rodriguez a montré de quel bois il se chauffait. Ce magnifique Floral Boisé, archi musqué, confectionné par Christine Nagel et notre bon ami Francis Kurkdjian, est un perfect du game. Même si la recette a été pressée jusqu’à la dernière goutte avec un nombre de flankers invraisemblable, on peut malgré tout choisir ce qui nous plait sans trop avoir à se méfier qualitativement.

Narciso

Narciso est un autre parfum qui a fait son chemin, parsemé de rejetons, qui a moins marqué son temps mais qui fait le taf à sa manière. La plupart des déclinaison ont été réalisées par Aurélien Guichard (un autre bon ami), et reste d’une teneur acceptable.

La maison propose donc de belles choses à sentir, créatives et qualitatives, et surtout à acheter sans se ruiner.

Le parfum For Her Narciso Rodriguez, un des plus gros succès de la parfumerie Mainstream

Le règne de Narciso

Le parfum For Her Narciso Rodriguez, un des plus gros succès de la parfumerie Mainstream

La belle du mainstream s’appelle Narciso Rodriguez. Une marque qui fait peu de vague mais qui ramasse ses millions calmement. Une enseigne qui propose de l’ultra qualitatif, et même du créatif, pour venir s’inviter dans les débats sur les meilleures maisons de parfum.

For Her, l’emblème de Narciso

Avec son parfum phare For Her, Narciso Rodriguez a montré de quel bois il se chauffait. Ce magnifique Floral Boisé, archi musqué, confectionné par Christine Nagel et notre bon ami Francis Kurkdjian, est un perfect du game. Même si la recette a été pressée jusqu’à la dernière goutte avec un nombre de flankers invraisemblable, on peut malgré tout choisir ce qui nous plait sans trop avoir à se méfier qualitativement.

Narciso

Narciso est un autre parfum qui a fait son chemin, parsemé de rejetons, qui a moins marqué son temps mais qui fait le taf à sa manière. La plupart des déclinaison ont été réalisées par Aurélien Guichard (un autre bon ami), et reste d’une teneur acceptable.

La maison propose donc de belles choses à sentir, créatives et qualitatives, et surtout à acheter sans se ruiner.

Gucci Bloom, nouvelle pièce majeure en parfumerie mainstream

La régularité de Gucci

Gucci s’est construit son Histoire en s’imposant doucement dans le mainstream. Gucci Guilty et ses nombreuses versions ont pris une belle part de marché en regardant les grandes marques droit dans les yeux.

Gucci Bloom

Juste avant le gros projet privé The Alchemist Garden, Gucci a envoyé un signe fort appelé Gucci Bloom. Un superbe floral orchestré par un certain Alberto Morillas, qui a démontré à la manière de Twilly d’Hermès, que l’on est pas obligé de sucer la tendance pour cartonner. La multitude d’enfants nés sous le nom Bloom sont aussi à prendre au sérieux, si l’on arrive à suivre bien sûr, tant les lancements foisonnent !

La régularité de Gucci

Gucci Bloom, nouvelle pièce majeure en parfumerie mainstream

Gucci s’est construit son Histoire en s’imposant doucement dans le mainstream. Gucci Guilty et ses nombreuses versions ont pris une belle part de marché en regardant les grandes marques droit dans les yeux.

Gucci Bloom

Juste avant le gros projet privé The Alchemist Garden, Gucci a envoyé un signe fort appelé Gucci Bloom. Un superbe floral orchestré par un certain Alberto Morillas, qui a démontré à la manière de Twilly d’Hermès, que l’on est pas obligé de sucer la tendance pour cartonner. La multitude d’enfants nés sous le nom Bloom sont aussi à prendre au sérieux, si l’on arrive à suivre bien sûr, tant les lancements foisonnent !

Comme des Garçons, le monde parallèle mainstream

Comme des Garçons est aujourd’hui clairement la marque qu’on attend impatiemment à chaque rumeur de sortie. Représentant une branche complètement niche de la parfumerie Mainstream, la maison japonaise fait montre d’une créativité déconcertante à travers sa collection.

Une planète lointaine et des OVNI

Qu’il s’agisse de Black Pepper, de Copper, de Concrete ou encore d’un Amazing Green, Comme des Garçons n’a peur de rien alors que la marque se trouve de plus en plus sur les étales des supermarchés mainstream. L’enseigne ose, provoque, pousse le visiteur dans ses retranchements, et continue de vendre !

Tout est à sentir, de A à Z, et il se peut qu’on y trouve le parfum de notre vie. C’est typiquement le mainstream qu’on aime, celui qui nous offre créativité, technicité et du vrai parfum à porter, classe, clivant et surprenant.

La niche du mainstream : Comme Des Garçons, marque de parfum déjantée

Comme des Garçons, le monde parallèle mainstream

La niche du mainstream : Comme Des Garçons, marque de parfum déjantée

Comme des Garçons est aujourd’hui clairement la marque qu’on attend impatiemment à chaque rumeur de sortie. Représentant une branche complètement niche de la parfumerie Mainstream, la maison japonaise fait montre d’une créativité déconcertante à travers sa collection.

Une planète lointaine et des OVNI

Qu’il s’agisse de Black Pepper, de Copper, de Concrete ou encore d’un Amazing Green, Comme des Garçons n’a peur de rien alors que la marque se trouve de plus en plus sur les étales des supermarchés mainstream. L’enseigne ose, provoque, pousse le visiteur dans ses retranchements, et continue de vendre !

Tout est à sentir, de A à Z, et il se peut qu’on y trouve le parfum de notre vie. C’est typiquement le mainstream qu’on aime, celui qui nous offre créativité, technicité et du vrai parfum à porter, classe, clivant et surprenant.

Et vous, qu’avez-vous découvert parmi les marques et parfums incontournables de la parfumerie Mainstream ?

Balancez-nous vos vies !

1 Commentaire

  1. VotreAmiAlenParfumTV

    C’est un quasi sans-faute, sauf pour l’eau de citron noir, qui dégomme l’orange verte.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'équipe des auteurs de la parfumerie podcast

La sale équipe !

Article collaboratif

Deux sales types de l’olfaction se sont assis ensemble pour rédiger cet article : Much et L’Ancien.

Découvrir la sale équipe

La Parfumerie, La Saison 4 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

Ça va Malle ?

Ça va Malle ?

Uncut Gem de Frédéric Malle a marqué la mort de la parfumerie de Niche par l’un des meilleurs pionniers, un passage vers une autre vision du parfum…

Les liquoreux

Les liquoreux

Les parfums liquoreux nous transcendent depuis nos débuts dans le monde du parfum, on se devait d’en parler, de publier une liste à sentir !

The Night

The Night

The Night de Frédéric Malle a marqué la parfumerie, on se devait d’analyser tout ce qui entoure sa légende, olfactivement, socialement…

Gallivant, from London

Gallivant, from London

Gallivant c’est la petite marque qui ne parle pas mais qui produit du vrai parfum, portable et archi bien foutu, sans prétention ni complexe.

Se forcer à aimer

Se forcer à aimer

Hype : se forcer à aimer un parfum ou une marque, c’est une problématique récurrente qui hante les consommateurs de parfums de nos jours …

Des parfums et des Couleurs

Des parfums et des Couleurs

Mettre des couleurs sur des parfums n’est pas une mince affaire. La team du Nez Insurgé s’y est collée pour lancer une très belle collection !

Les limites du discours

Les limites du discours

Discours Parfumerie : Le storytelling présente certaines limites s’il n’est pas maîtrisé. Face aux clichés et autres dérives, que faire ?

5 parcours olfactifs

5 parcours olfactifs

Les parcours olfactifs dépendent des contextes et de la culture de chacun, La Parfumerie Podcast dresse 5 profils différents à découvrir.