L’échauffement…

Petite revue autour du parfum après les vacances

Saison 3 – Épisode 1

Écouter le premier podcast de la Saison 3

Une présentation crescendo : Le Zen (qui porte Le Ciel de Floratropia) et L’Ancien (en Incarnata d’Anatole Lebreton), se mettent en jambes pour le lancement de la Saison 3 du podcast parfum. Une revue de ce qui a marqué leurs vacances et un petit point sur l’actualité qui entoure la parfumerie.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu un sacré paquet de cafés pour nous remettre dans le bain !

La Parfumerie Podcast Parfum Saison 3, un premier épisode pour échauffement

Votre Podcast Parfum de retour pour une Saison 3

La sale équipe est donc bel et bien de retour pour un nouveau chapitre. En s’encadrant d’une team plus large, Le Zen et l’Ancien font le choix de rendre le discours pluriel pour être plus proche de la masse. En variant les profils, on peut rendre visible des aspects plus personnels sur le parfum.

On accueille donc Misia, Portrait of a Lady (enfin officiellement), La Panthère et Much dans l’équipe. Côté réseaux sociaux, notre cher Khalimero, qui surveillait déjà Discord, va faire office de Dj pour La Parfumerie.

Bref, de quoi muscler le projet et donner de la force à notre mission.

Au programme de cet échauffement

Nos parfums de cet été

Le Zen nous parlera de son expérience avec Blue Gin de Mizensir et l’Ancien expliquera son problème d’addiction à Encens Suave de Matière Première. Deux parfums qui finalement représentent les mois d’été qui se sont écoulés.

Le pif dans les échantillons

Comme toujours, on s’est retrouvés à porter plus d’échantillons que de parfums de nos collections. On a donc pu éprouver certaines découvertes du début d’année, comme Divine Vanille d’Essential Parfum, Un Patchouli et Un Poivre d’Obvious.

Des découvertes et des comparaisons…

On aborde brièvement la sortie des Rivières de Cartier, un trio de parfums très intéressants. On aborde aussi deux Diptyque sortis dans une même période : Eau Capitale et Orphéon.

L’Homme Idéal de Guerlain : la mise à jour

L'Homme Idéal de Guerlain, on met notre avis à jour !

2 ans de tests, oui oui !

L’Homme Idéal, même s’il est loin de cartonner comme il le devrait, nous a poussé à maintes réflexions. Car en tant que Blockbuster de la marque Guerlain, on se doit de nous positionner sur un avis clair. Est-ce de la merde ? Clairement, non. Mais finalement, de par sa compo, où nous mène-t-il ?

Son sillage est ultra efficace, laissant derrière celui qui le porte une belle signature dans l’air. Le problème vient plutôt de sa singularité. Car si L’Homme Idéal n’a pas vraiment d’équivalent dans la parfumerie, on se pose quand même la question sur le caractère qu’il propose, sur le discours olfactif.

Qu’apporte finalement L’Homme Idéal

La question vient de cette espèce de vide intergalactique qui se cache au cœur d’une composition qui nous bluffe avec sa tenue, avec son sillage. Le vrai mot qui vient à l’esprit, c’est stérilité. Ce parfum, bien que superbement exécuté, ne propose rien. On reste sur notre faim, du sucre en attaque, un suivi agréable, et puis… le néant.

Ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais on voulait vraiment boucler la boucle commencée avec notre Avis sur cet Homme Idéal de Guerlain. Une déception au final.

Intelligence Artificielle et Parfumerie

L’actualité superficielle : l’Intelligence Artificielle

Pendant que Givaudan et toutes les autres grandes Maisons de Composition industrielles comme Firmenich en sont à plusieurs années de pratique, Le Monde a comblé un petit vide sur son site avec de l’info qui n’en est pas. L’intelligence artificielle est-elle une avancée réelle et bénéfique pour l’art olfactif ? Le débat se fera cette année avec les professionnels de la parfumerie.

On en avait parlé déjà la saison passée, on traite encore ici du sujet, au vu d’une certaine démocratisation chez les petites marques.

Givaudan et l'utilisation de l'Intelligence Artificielle pour la composition de parfums

Sillages Paris

Fuck l’intelligence, restons artificiels !

Pendant nos vacances, on s’est aussi attardés sur la marque Sillages Paris, qui propose des parfums fait sur mesure. Le site propose donc de choisir entre 3 et 6 notes que vous aimez, pour ensuite composer une fragrance unique, rien que pour vous !

3 ingrédients dans un flacon, des produits ultra instagrammables, une com en mode ingrédients Porn, rien que de l’image. Concrètement, si on nous parle d’intelligence artificielle dans le cas de Sillages, on est en réalité face à un simple algorithme qui juxtapose des choix.

Parfum 3.0 ?

Disons plutôt 3 x 0. On propose des parfums à 85€, qui n’ont d’unique que la démarche grossière. Allez à Sephora, pour le même prix vous aurez des fragrances composées par de grands parfumeurs, ayant bossé avec une véritable expertise.

Le magasin Nose, bien connu des perfumistas, propose au final le même type d’algorithme en entrant les fragrances que vous avez aimé dans le passé, pour vous présenter un autre genre enfouit dans leur catalogue. Même moteur de recherche basé sur les notes, on en avait parlé lors de la Saison 1.

À force d’avancer, on en finit pas de reculer et de reléguer l’Art au rang de produit industriel.

Rapport contenant / contenu ?

Tout dans la com’, rien dans les flacons… C’est pour ça qu’on rabâche nos points de vue sur l’identité et la communication des marques, c’est important. 

Bien communiquer lorsqu’on propose de belles compositions, ça épargne aussi le consommateur de tomber dans ce genre de bouffonneries…

Saison 3

La saison s’annonce longue et dure, mais bon, certain.e.s aiment ça ! La Parfumerie Podcast reste motivé à mettre en avant le parfum tel qu’on l’entend. Une création de l’esprit, un Art né d’une créativité sans égale, poussé par des âmes téméraires sur le marché. Bref, la Saison 3, c’est parti !

Et vous, votre parfum c’était quoi pendant vos vacances ?

1 Commentaire

  1. Le lion

    Si t’es pas sage t’auras du Sillages

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Niche ta mère !

Niche ta mère !

Parfumerie de Niche et Dupes : comprendre le phénomène, liste de marques à éviter, un mot sur Byron et la complicité de Jovoy, tout y est !

Drips, parfum d’art de rue

Drips, parfum d’art de rue

Drips, le Parfum Street Art qui vient bousculer les codes établis de l’industrie. Des fragrances en bombes aérosoles et des thèmes en couleurs. Fallait qu’on en parle…

Un parfum sur mesure

Un parfum sur mesure

Parfum sur-mesure, est-ce une vraie bonne idée ? Si on comprend complètement l’envie de se démarquer, on ne voit pas quel résultat on pourra bien obtenir…

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum et l’olfaction nécessite des petits conseils. On ne peut pas se lancer dans un Sephora et sentir n’importe comment.