Rafale d’avis parfums

La Parfumerie Podcast : la méga revue 001

Saison 2 – Épisode 19

Écouter en podcast cette rafale d’avis parfums :

Une présentation offensive : Le Zen (en Iris Poudre de Frédéric Malle) et L’Ancien (en Boccanera d’Orto Parisi) dégainent des avis en rafale sur leurs derniers snifs parfums.

Afin de faire profiter la communauté de La Parfumerie Podcast, l’équipe a décidé de lancer, lorsque nécessaire, un épisode Rafale d’avis parfums. Voici donc notre premier volume :

Parfums de Pierre Guillaume, notre avis...

Pierre Guillaume / La Parfumerie Générale

On m’aurait menti ?!

Dans la sphère parfum francophone, Pierre Guillaume est un nom quasi incontournable. L’une de ses marques, Phaedon, est un projet qu’on a clairement validé chez nous. On entendait régulièrement parler de ses œuvres, telles que Coze, Entre Ciel et Mer ou Cuir Venenum.

Après avoir connu en plus sa réalisation pour Métal Hurlant, pas trop portable mais vraiment bien fait techniquement, on était hypés un brin à la réception d’échantillons multiples et variés.

Déception et prise de conscience

Une fois n’est pas coutume on tombe des nues. On pensait clairement avoir affaire à du lourd, mais la réputation du bonhomme dans la bulle du parfum est loin d’être méritée. Les parfums sentis sont très faibles, simplistes même si ça ne devrait pas être un défaut. Seul point notable, on ressent une identité de marque. Encore faudrait-il que ça soit dans de belles choses. Là, en l’occurence, c’est proche du naze.

Le pire, qui est vraie insulte au bon sens, étant Rivages Noirs, un twist merdique de Bleu et de l’Homme Idéal… Pas étonnant qu’il ait eu des déboires judiciaires suite à des copies.

Les Desert Gems de Frédéric Malle

Les parfums Oud de la collection orientale de Frédéric Malle, notre avis en rafale

Les critiques autour des Éditions de Parfum Frédéric Malle

On entend souvent dire que « Frédéric Malle c’est plus comme avant », que la marque a changé, etc. Depuis son rachat par le groupe Estée Lauder, les avis négatifs se lisent, on y a pris part nous-mêmes. Certains ont décrié l’enrôlement d’Anne Flipo aux côtés de géants comme Maurice Roucel ou Pierre Bourdon. Mais dans les faits qu’en est-il ?

Frédéric Malle a-t-il vendu son âme au diable tendance ? Il faut quand même tempérer un minimum. Les sorties les plus douteuses, en matière de démarche marketing, restent Sale Gosse, Superstitious avec Albert Elbaz et la multitude naissance de produits dérivés comme la crème pour les mains au beurre d’Iris.

Il faut rendre à César

Même si ces projets peuvent interpeler quant à la démarche, ils n’en restent pas moins de belles réalisations. Quelle marques ne rêverait pas d’avoir un tel catalogue ? Et comme on le disait pour Kilian, les faux-pas peuvent aussi arriver sans pour autant condamner la marque et son catalogue entier. Et si l’on doit parler de ses prix de vente, ils ne sont pas les pires du game, et ils n’enlèvent rien à la qualité des parfums.

L’approche moyen-orientale

Sa collection Desert Gems avec des ouds costauds, des prix explosifs et des noms écrits directement en arabe (dont la plupart sont des noms de sourates du Coran), font partie de ces attaques commeciales qui soulèvent les interrogations et les critiques.

Mais dans le concret, la démarche de Malle avait commencé avec l’arrivée de la tendance Oud, il a voulu y répondre en lançant un VRAI oud en invitant Dominique Ropion pour cela. Au final, le projet accouchera d’une suite légendaire de Portrait of a Lady.

On a donc classé ces Ouds sanglants

1 – The Night – الليل

Malgré les sorties qui lui ont succédé, The Night reste le Oud le plus extraordinaire du game ! Puissance, technique, profondeur… le tout courronné par le fait d’être le final d’une trilogie royale, faisant suite à Géranium pour Monsieur et Portrait of a Lady. Le Nez d’un Ropion de légende donne vie à un Oud monstre, en y ajoutant Rose, Safran, Encens et Bois de Santal… Un chef-d’œuvre inégalé, inégalable, qui ne rappelle que les grands ouds d’orient.

2 – The Moon – القمر

The Moon, un autre oud monstre de la collection Desert Gems de Frédéric Malle, on donne notre avis.

Clair n°2 de la collection, ce oud fruité, de type Oriental Floral, concocté par Julien Rasquinet, est puissant et plaisant. Avec en tête Safran, Framboise et Litchi on est déjà conquis. En cœur, une rose de Turquie et des fruits rouge sont enveloppés de résine d’Oliban et Violette. Le fond quant à lui grondait déjà au premier spray avec un Oud explosif. Puis le Cuir, le Patchouli, l’Ambre et le Bois de santal entretiennent l’orage. La terre tremble sous ce clair de lune aveuglant.

3 – Promise – الوعد

Le parfum Promise, un autre Desert Gems par Dominique Ropion pour Frédéric Malle, notre avis...

Dominique Ropion n’en avait pas fini avec nous. Il revient sur la thématique du Oud avec un parfum plein de promesses. Un Oriental Floral (bien Épicé) venu illustrer l’engagement de deux êtres. Poivre Noir et Romarin en attaque avec une note de Pomme, la suite est magique, en mêlant Essence de rose Bulgare, et absolue de rose Turque. En fond, un Patchouli magnétique, cypriol, Labdanum, Ciste, Castoréum et Ambroxan. Une superbe référence.

4 – Dawn – الفجر

Le parfum Dawn, par Carlos Benaïm pour Frédéric Malle, notre avis...

Cet opus signé Carlos Benaïm propose un Oud bien moins présent, mais reste un très bel Oriental BoiséPoivre rose, Cèdre, Labdanum et Encens gravite autours d’un beau bloc calme de Oud. Une résine d’Oliban laisse doucement entrevoir le fond. Ciste, Vétiver et Mousse de chêne fond le taf tout en finesse. Un parfum qui n’est pas sans rappeler un certain Rose d’Arabie ou des Sables Roses, dans l’esprit seulement, mais sacrément mieux foutu !

Matière Première, Avis sur 3 parfums

Radical Rose

Une belle surprise ? On va dire comme d’habitude, donc il n’y a plus de surprise. Matière Première réalise de si belles choses à chaque fois qu’on est bluffé. Radical Rose est un Floral Boisé qui part sur des notes de Safran, de Piment et de Rose. On trouve des similitudes avec Noir de Noir de Tom Ford, surtout quand tout s’assombri en cœur, avec du Ciste, mais c’est un parfum qui a une vraie identité. En fond, Le Patchouli et la Vanille font le reste, le parfum est très beau et ravit les amateurs de nouveautés percutantes.

Avis en rafale sur quelques parfums, Radical Rose de Matière Première
Avis en rafale sur quelques parfums, Bois d'Ébène de Matière Première
Avis en rafale sur quelques parfums, Santal Austral de Matière Première

Bois d’Ébène

Basé sur une note de Bois de Gaïac qui frôle l’impression d’encens, Bois d’Ébène est un autre parfum a inscrire du bon côté du CV d’Aurélien Guichard.

Cette référence est magnifique, simple mais impeccable. Les baies de génévrier en tête nous prennent rapidement pour nous emmener vers un bois un brin fumé. Cypriol et Patchouli s’occupent de finir le voyage, c’est superbe.

Santal Austral

Le Santal est bel et bien une matière majeure de la parfumerie. On le vérifie une fois de plus dans cet épisode. Santal Austral mêle Iris, Bois de Santal et Benjoin sur fond de fêve Tonka. Loin d’être un simple remake de certains Santal 33 du Labo, ce parfum nous propose autre chose. Il y a du caractère, du corps, c’est beau et ça envoie un sillage plaisant. Encore une réussite pour la marque.

Perris Monte Carlo

Le parfum Oud Imperial de Perris Monte Carlo, notre avis

La matière avant le discours

Perris Monte Carlo est une marque à prendre au sérieux. Car même si on a du mal avec la direction artistique, ou en tout cas les thématiques des parfums, les compositions sont extrêmement sérieuses.

On avait très largement validé Pachouli Nosy Be, qu’il s’agisse de l’Eau de Parfum ou de l’Extrait, mais la marque a du mal à rater ses sorties, et c’est tout à son honneur. Les discours sont certes rasoirs de premier abord, mais chaque parfum est superbement bossé.

Oud Imperial

Ce Oud est un boisé moins hurlant que ce que le titre suggère. Largement portable, en tout cas selon nous, c’est surtout son bois qui est mis en lumière. Le mix d’attaque composé de Carvi et de Jasmin conduit parfaitement la trajectoire du bois de oud, en douceur. Encens, Patchouli, Vetiver, Safran ou encore Ciste sont au rendez-vous. Côté créativité évidemment on reste sur notre faim, mais tout reste beau et efficace.

Lavande Romaine, Jasmin de Pays, Mimosa Tanneron

Matières sublimées

Perris aime les matières et il sait bien les mettre en avant. On ne trouvera pas de scénario grandiose, ni délire expérimental, mais les parfums sont superbes. Justesse et profondeur, noblesse des notes, tout y est. Lavande Romaine, Jasmin de Pays et Mimosa Tanneron sont de très beaux parfums, et pour cause, ils sont réalisés par Jean-Claude Ellena.

La Rose selon Perris Monte Carlo

Rose de Mai et Rose de Taif présentent deux roses diamétralement opposées et parfaitement retranscrites. La première, aussi formulée par Ellena, fait ressortir tout ce qu’il y a de plus doux dans la Rose, telle qu’on l’a connait en occident. La seconde, composée par Luca Maffei, est une Rose très orientale, comme peut l’être Rose d’Arabie d’Armani. Le tout est impeccable, une fois de plus.

Premières impressions sur LoubiWorld de Louboutin

Cheap luxe…

Même si clairement, le packaging et l’ensemble des produits correspondent parfaitement à l’image de marque. On doit forcément faire un point sur les jus. Pour des parfums à 260€, on en veut évidemment pour notre argent.

Au premier spray, on ne tombe pas à la renverse, mais on découvre ce à quoi on s’attendait. Du mainstream pimpé pour rester un maximum crossover et toucher tout le monde. La marque est certes luxe mais elle est extrêmement populaire.

Les ennuis commencent quand vous avez déjà payé. Les compositions n’emballent pas, et on a vite le revers de la médaille. Rien ne nous convainc, rien ne fait le boulot comme on le veux. On est dans un vrai cheap luxe, de la Collection Privée Christian Dior dans des flacons rouge. Jus de chaussettes pour amateurs de semelles célèbres.

Un avis sur les parfums de Christian Louboutin : Loublicroc de LoubiWorld
Un avis sur les parfums de Christian Louboutin : Loubirouge de LoubiWorld
Un avis sur les parfums de Christian Louboutin : Loubifunk de LoubiWorld
Un avis sur les parfums de Christian Louboutin : Loubiraj de LoubiWorld

Tabac Blond de Caron

Avis sur un classique en péril

Comme on l’expliquait dans le premier épisode de cette saison 2, la noble Maison Caron a été rachetée par un groupe d’investissement. Ces derniers ont misé sur Jean Jacques pour devenir le parfumeur attitré. Mais les voix s’élèvent devant le travail mitigé, notamment la réalisation de Tabac Noir, craignant surtout que les classiques du catalogue ne soient discontinués. 

Tabac Blond de Caron, notre avis...

Un astre de la parfumerie d’antan

C’est dans ce contexte flou qu’on a ressenti ce parfum immense. Un classic qui rappelle les plus grand du game, comme l’Heure Bleue de Guerlain ou encore N°5 de Chanel.

Ce Cuir très floral, composé en 1919 par Ernest Daltroff s’envole sur des notes d’Œillet et de Tilleul, l’Iris est très présent, ce qui nous rappelé justement l’Heure Bleue. La suite se déroulera sur des heures en notes d’Ylang-ylang, Cuir, Vétiver, de Vanille, Musc, Patchouli et de Cèdre… Ce parfum n’est pas seulement une légende c’est une merveille.

Classic de Caron, Tabac Blond est-il menacé d'extinction ? Notre Avis.

Un tour chez Guerlain

Notre très chère Poison nous a envoyés chez Guerlain pour nous donner la leçon. Quelle belle initiative ! On ne cesse de le répéter, on évoque pas assez Guerlain. En sentant Gourmand Coquin, Angélique Noire et Tonka Impériale, on s’assoit et on médite sur cette époque où la marque incarnait clairement la parfumerie française. Aujourd’hui Dior s’est approprié ce titre mais il est usurpé. Guerlain EST le parfum français, tel qu’il devrait être : qualitatif, accessible et technique.

Un avis sur Angélique Noire de Guerlain. Superbe référence des parfums de la collection l'Art et la Matière
Parmi les parfums des Elixirs de Guerlain, Gourmand Coquin, notre avis.
Les parfums de l'Art & la Matière de Guerlain, un avis sur Tonka Impériale
Un Avis sur Santal Complet des parfums Fragrance du Bois

Santal Complet de Fragrance du Bois

Enfin ! Une jolie composition chez Fragrance du Bois, on est bien heureux de cette découverte. Ce Santal Complet est une référence plutôt bien exécutée. Sorti en 2016, cet Oriental est très plaisant, proche du féminin avec ses notes de Noix de Coco et de Citron en tête. En cœur, la Violette accompagnée de Poivre noir se glisse plutôt bien dans le scénario et les notes de fond laissent entrevoir un Bois de santal, de la Vanille, de l’Ambre et du Musc.

Le tout est vraiment agréable à porter, le seul bémol, en dehors du prix, c’est la diffusion. Le parfum n’a que peu de force et reste une jolie formule de proximité, ce qui est vraiment déplorable au vu du prix et de ce qu’on en attend. Ceci dit, ça n’enlève rien à sa beauté.

Grand Soir Maison Francis Kurkdjian

Si la Maison reste une bicoque à nos yeux, il y a forcément des parfums qui passent la barre du respectable. Grand Soir est de ceux-là. Un parfum plus qu’acceptable, beau, provoquant les compliments. Même s’il ne vaut pas son prix pour nous, le jus n’en est pas moins plaisant.

Oud Satin Mood

Oud Satin Mood, de son côté, ne passe pas le crash test. Un Oud (soi-disant) médiocre du type de ceux qu’on nous présente dans toutes les marques de luxe (soi-disant). Passons.

Un avis sur Grand Soir de Maison Francis Kurkdjian. Meilleur de ses parfums ?

Halfeti de Penhaligon’s

Pour ceux qui ne connaissent pas Christian Provenzano, il est le parfumeur de la marque de parfum luxe britannique Boaticea. Nez travaillant pour la société anglaise CPL Aromas hébergée à Dubaï, il pond des Ouds puissants à la descente du lit chaque matin.

Pour la marque anglaise Penhaligon’s, il nous a concocté un parfum d’anthologie. Une référence qu’il pourra fièrement arborer et écrire en lettre dorées sur son CV d’arracheur de narines.

Encore un Santal, mais quel Santal !

Halfeti est un superbe Oriental boisé qui débute avec de belles notes de Safran, Cardamome, feuilles de Cyprès, Pamplemousse, Bergamote et Armoise. En cœur, on trouve une belle Rose de Bulgarie, du Jasmin et de la Noix de Muscade. Le fond est composé de Bois de Santal, qui se laissait aimer dès le départ, prenant du volume superbement, épaulé par du bois de Oud, du Cuir, Cèdre, Ambre, Tonka, Vanille et Musc.

C’est un très beau parfum, qui fait plaisir à sentir en ces temps difficiles pour la parfumerie et qui ravit les amateurs de fragrances orientales raffinées.

Un Santal superbe, Halfeti de Penhaligon's. Avis Parfums de La Parfumerie Podcast

Avis Parfums en vrac…

Another Oud de Juliette Has a Gun. Notre avis est simple.

Juliette has a Gun, Another Oud

…???? .

Sur la route de Louis Vuitton, notre avis sur un parfum de merde.

Louis Vuitton, Sur la Route

On est heureux d’avoir décelé le parfum le plus bidon de la collection Louis Vuitton.

Que vaut le parfum Black Gemstone de Stephane Humbert Lucas, un avis express...

Black Gemstone de Stephane Humbert Lucas

Marque clairement surcotée mais jamais nulle, 777 de Stephane Humbert Lucas n’est en fait jamais créatif. Il pompe ce qui se fait dans le Moyen-Orient mais sait le reproduire à peu près avec réussite. Black Gemstone est dans cette veine, bien fait mais très loin d’être original.

Avis parfums en rafale, Layton de Parfums de Marly

Layton de Parfums de Marly

Enfin un parfum acceptable chez Parfums de Marly ! Layton a de quoi défendre un peu la marque. Moins « niche » que la version « exclusif », ce parfum présente un beau sillage et un esprit qui a l’air d’être le siens. Un peu beaucoup tendance, très mainstream, mais qui offre quand même une identité.

Faites-nous part de vos avis sur nos avis !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Saison 2 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

La Parfumerie Podcast finit la Saison 2 en tirant à balles réelles ! On parle du rapport Créativité / Productivité et bien au-delà. Un tour d’horizon de ce qui se trame en parfumerie…

Les Temps Dansent…

Les Temps Dansent…

Les tendances du parfum mainstream décryptées par La Parfumerie Podcast. Une vision entre passé et futur. Où va le parfum conventionnel ?

Privé is the new Mainstream

Privé is the new Mainstream

État des lieux de la parfumerie de luxe : Alors que dans le Privé les prix montent et que les jus baissent en qualité, on se doit de faire le point.

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion VS Bertrand Duchauffour, Les shot de titans d’Olfactive Studio ! On met en opposition les parfums de la collection Sépia, une vraie réussite.

Tom Ford

Tom Ford

Tom Ford, une marque qui a bougé les codes du parfum privé dans le monde, souffre désormais de ses nouveautés médiocres. Tour d’horizon.

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia, marque de parfum 100% naturel, apparait comme une bouffée d’air pur dans le monde de la parfumerie. On en parle avec sa fondatrice, Karine Torrent.

Hasbeenitudes et antithèses

Hasbeenitudes et antithèses

Certaines marques de parfum, avec le temps se retrouvent couvertes d’une image has been, pourtant la modernité est au rdv dans leurs catalogues.