La Hype

La Parfumerie Podcast : quand le buzz et la hype nous influencent

Saison 2 – Épisode 17

Écouter le podcast sur la Hype autour des parfums :

Une présentation surcotée : Le Zen (en Aimez-moi comme je suis de Caron) et L’Ancien (en Portrait of a Lady des Éditions de Parfums Frédéric Malle) donnent leur vision de la Hype et des effets de mode autour de certains parfums et marques.

En parfumerie, le prix d'un parfum est un piège à clients

Quand la hype autour de certains parfums nous piège

Après un petit disclaimer à propos de nos propres avis sur le parfum, on se devait de reparler de tout ce qui se dit autour de certains parfums ou certaines marques. De nombreux arguments de vente, dans la rue ou en magasin, ne sont fondés que sur du vent. Loin donc de mettre en avant les réelles qualités d’une fragrance, c’est parfois la rumeur ou le prix ronflant qui sert de discours.

Plus c’est cher plus c’est de la bonne cam’

Ça fait plus d’un an et demi qu’on le clame haut et fort, les prix des parfums ne sont en aucun cas liés à la qualité. Il ne s’agit que de positionnements tarifaires, un simple choix marketing. Dans les faits, on se sert des prix les plus élevés comme d’un levier pour faire tomber le client dans le piège.

Quand le vent emporte la raison

La hype nous emporte loin des avis fondés sur le parfum

L’effet papillon faisant la majeure partie du travail, les noms des marques, les références, font vite le tour du web avec la force des réseaux sociaux. La leçon Bois d’Argent est un cas d’école, il se reproduit à chaque fois avec de nouvelles fragrances.

Aux États-Unis Le Labo découvre la joie d’avoir le vent en poupe. Son Santal 33 se retrouve être au cœur de la hype locale. Loin d’être une fragrance incroyable, encore moins originale, elle est quand même d’une très belle senteur et a surtout bénéficié d’une grosse poussée d’influenceurs de tous poils.

Santal 33 de la marque Le Labo, au cœur de la Hype parfum aux États-Unis

Le petite sphère des parfums sur Youtube

Les influenceurs ne se comptent plus. En France comme outre-Atlantique le business est rentable et a fait fleurir les carrières de nombreux imbéciles. Alen de Parfum Tv en est l’exemple le plus parlant dans l’Hexagone. Les marques mises en avant par ces gens sont d’ailleurs toujours les mêmes…

Il est donc monnaie courante de voir des petites marques (ou bien sûr des grandes) négocier des revues à leur avantage avec ces énergumènes. Parmi les cas parlant est celui de la marque de générique Les Fleurs du Golfe qui a obtenu un Feat de trois influenceurs américains pour parler de leurs produits. On vous met la vidéo, ça vaut le détour.

Fragrance du Bois au sommet de son art

Quand on disait que cette marque ne sert à rien… Elle décide, dans l’optique d’un partenariat  marketing, de confier la direction artistique d’un parfum à la Youtubeuse Demi Rawling (qui est australienne et non anglaise!). Une fille qui présente le pire du parfum dans ses revues comme étant des chefs d’œuvre.

L'horreur du business des influenceurs a conduit Fragrance du Bois à un partenariat avec la Youtubeuse Demi Rawling

Minuit et Demi, l’heure du crime

Elle aurait ainsi refusé les propositions de nombreux talents de la composition pour son projet. Non pas que le nom du parfumeur soit si important, mais ce qui soulève les interrogations c’est comment peut-on en arriver à confier un tel projet à une personne dont l’ignorance est hurlante dans ses vidéos ?

La Hype inexplicable des parfums dans la rue…

Après avoir fait régner Bois d’Argent pendant une dizaine d’années, la rue lui cherche désormais un héritier. Baccarat Rouge 540 de Maison Francis Kurkdjian a trouvé une belle place mais le trône est instable. Les prétendants à la royauté abondent et la rumeur gronde.

Hype & parfums : Baccarat Rouge 540 vs Black Phantom de Kilian ?

Après s’être fait dégommer la tête par les pires blockbuster parfum (homme ou femme), la rue a perdu toute forme d’odorat. Ainsi le duel actuel au sommet laisse entrevoir deux références moins que médiocre : Baccarat Rouge 540 de Francis Kurkdjian et Black Phantom de la marque By Kilian. Le premier est un Safran hurlant sans aucune finesse, efficace avec un sillage sans fin. Le second est une sorte de La Vie est Belle en plus abouti, saturé mais moins dégueulasse…

Le succès de Baccarat Rouge 540 de Maison Francis Kurkdjian durera-t-il dans la rue ?
Dans la rue, Black Phantom, parfum de la marque By Kilian est la nouvelle hype

La responsabilité des vendeurs

Rien n’est jamais gravé dans le marbre avec la rue et le combat est sans fin. Les vendeurs gonflent sans cesse la réputation des parfums et des marques pour se faire une place, déblatérant les beaux discours sur la Niche pour écouler leurs produits.

Du côté des boutiques, des vendeurs en magasin, c’est le même air de flûte. On met en avant le prix élevé pour faire miroiter une qualité supérieure des parfums à vendre, loin de la réalité des jus.

Surcotée dans la rue, la Hype autour de Maison Francis Kurkdjian bat son plein

Les légendes, les réputations des marques

C’est de cette manière, entre autres, que naissent les réputations des enseignes de la Niche et du Luxe. Le bling bling des packagings et la surcote générale se soutiennent entre eux et font rêver les consommateurs.

Francis Kurkdjian et sa bicoque

En prêtant son nom à la marque Maison Francis Kurkdjian, ce dernier, qui n’est d’ailleurs probablement pas le parfumeur derrière les compos, donne une valeur virtuelle à l’enseigne détenue par LVMH. Les prix élevés, mais pas inaccessibles, viennent boucler l’image de marque. Piégeant les nez non avertis

Comme on l’a déjà dit dans notre épisode sur les marques de niche surcotées, la bicoque du cap’tain Kurk n’en vaut pas la chandelle. Des jus sans caractère, bien loin du talent du jeune parfumeur qui avait composé Eau Noire de Dior.

Et Kilian dans tout ça ?

Il y a de quoi s’inquiéter. Même si globalement Kilian reste une belle marque avec un catalogue globalement respectable, les dernières productions suscitent le doute. Black Phantom en est l’exemple révélateur, un jus médiocre, saturé, sucré… rien de bien réjouissant. 

Cette marque relativement surcotée n’en produit pas moins de belles compositions, mais on craint le pire au devant de telles sorties.

Rolling In Love by Kilian

Parfums de Marly ou la Niche générique

Le choix de la rue est inéluctable ! Pegasus des Parfums de Marly a été élu grâce, une fois n’est pas coutume, aux génériques en vente partout. Même si les versions sont extrêmement médiocres, ça n’en reste pas moins une bonne visibilité pour la marque. Au final, la vraie version n’est pas nulle mais clairement pas si magique que ça. Un Oriental Fougère comme on l’entend, rien de révolutionnaire et à peine convainquant.

Marly finalement n’est rien de plus que ce que la Niche produit de moins efficace. Une marque qui reproduit les parfums tendances du marché en les renommant à sa sauce. Et même si, évidemment, les parfums ont quelques différences et un minimum de réussite, on apprend pas au singe à faire la grimace. Bref, le métier des vendeurs de génériques pimpé dans des bouteilles hypes.

La banane des Parfums de Marly en quelques exemples :

Godolphin de Parfums de Marly, copie de Tuscan Leather de Tom Ford ou Velvet Desert Oud de Dolce & Gabbana...

Godolphin de Parfums de Marly, copie de Tuscan Leather de Tom Ford ou Velvet Desert Oud de Dolce & Gabbana…

Herod de Parfums de Marly, copie d'Ambre Narguilé d'Hermès...

Herod de Parfums de Marly, une copie de Spice Bomb de Viktor & Rolf…

Galloway, parfums de Marly

Galloway de Parfums de Marly, encore une copie, cette fois d’Adventus de Creed…

Kalan de Parfums de Marly, copie de Spice Bomb de Viktor & Rolf...

Kalan de Parfums de Marly, copie de Baccarat Rouge 540 de Maison Francis Kurkdjian…

Kalan de Parfums de Marly, copie d'Ambre Narguilé d'Hermès...

Oajan de Parfums de Marly, copie d’Ambre Narguilé d’Hermès…

Herod de Parfums de Marly, inspiré d'Hypnotic Poison de Dior et curieusement identique à Cierge de Lune de Aedes de Venustas

Pegasus, le best-seller de Parfums de Marly, très très inspiré d’Hypnotic Poison de Dior. Sa proximité hurlante avec Cierge de Lune d’Aedes de Venustas soulève des interrogations.

Faites-nous part de votre vécu autour de la Hype !

4 Commentaires

  1. Anne

    On sent bien que c’est la fin de l année et que vos nez ne sentent plus rien à moins que ceux sont les masques qui vous enlever le sens de l odorat. Comme d habitude vous êtes très critique avec certaines marques et très indulgent avec d autres (Tom Ford) qui est pour moi une marque extrêmement hypé.
    Encore une fois les goûts et les couleurs ça ne se discute pas mais votre façon de donner votre point de vue vous ai bien propre en croyant que vous avez le NEZ ABSOLU.
    PS: dites directement le baron du parfum sur Twitter, pourquoi vous le cacher

    Réponse
    • La Parfumerie Crew

      Oui Anne, on vous aime aussi.

      On dira juste que rien ne vous oblige à écouter. Comparer Tom Ford et Kurkdjian ne fait que révéler votre niveau. Notre point de vue n’engage que nous, c’est d’ailleurs ce qu’on a expliqué dans cet épisode, mais sans doute votre masque était sur vos oreilles.

      Réponse
      • Raouf

        D’où l’expression « plus bas les masques »

        Réponse
  2. Raouf

    L’expression les goûts et les couleurs blabla… est la pire citation de l’histoire. Dire qu’on préfère taxi 4 à Le Dîner de Con n’est pas une « discute pas » c’est une preuve de non goût et une insulte au cinéma français. Allez voir des étudiants en cinéma et dites leur ça vous verrez leur réaction. Tom Ford est Mozart et Kurkdjian Patrick Bruel. Vous préférez Bruel ne le dites à personne ne vous « cassez pas la voix » vous devez être jeune « on se donne rdv dans 10 ans » vous aurez peut être positivement évoluée

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Saison 2 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

La Parfumerie Podcast finit la Saison 2 en tirant à balles réelles ! On parle du rapport Créativité / Productivité et bien au-delà. Un tour d’horizon de ce qui se trame en parfumerie…

Les Temps Dansent…

Les Temps Dansent…

Les tendances du parfum mainstream décryptées par La Parfumerie Podcast. Une vision entre passé et futur. Où va le parfum conventionnel ?

Privé is the new Mainstream

Privé is the new Mainstream

État des lieux de la parfumerie de luxe : Alors que dans le Privé les prix montent et que les jus baissent en qualité, on se doit de faire le point.

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion VS Bertrand Duchauffour, Les shot de titans d’Olfactive Studio ! On met en opposition les parfums de la collection Sépia, une vraie réussite.

Tom Ford

Tom Ford

Tom Ford, une marque qui a bougé les codes du parfum privé dans le monde, souffre désormais de ses nouveautés médiocres. Tour d’horizon.

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia, marque de parfum 100% naturel, apparait comme une bouffée d’air pur dans le monde de la parfumerie. On en parle avec sa fondatrice, Karine Torrent.

Hasbeenitudes et antithèses

Hasbeenitudes et antithèses

Certaines marques de parfum, avec le temps se retrouvent couvertes d’une image has been, pourtant la modernité est au rdv dans leurs catalogues.