Les Blockbusters du Mainstream : les parfums Femme

La Parfumerie Podcast

Saison 2 – Épisode 4

Une présentation subtile : L’Ancien (ambiancé en Féminité du Bois de Serge Lutens) & Le Zen (remonté à bloc en Dior Homme Intense), vous font faire un tour des Blockbusters Femme des parfums Mainstream.

Écouter l’épisode du podcast parfum :

Blockbusters du Mainstream, Part. 1 : les parfums Femme

Dans la guerre impitoyable du parfum Mainstream, la bataille des parfums Femme est la plus sanguinaire. Et Inutile de vous préciser que la seule créativité dans ce domaine se situe au niveau du marketing. On fait un tour d’horizon des figures de proue des grandes marques.

Le Parfum La Vie Est Belle de Lancôme, en pôle position des Blockbusters Mainstream. Parfums Femme

 La Vie Est Belle pour Lancôme !

Un Floral Fruité bien pourri, un sucre hyperglycémique, un glucose extrême ! Toutes les expressions vous mènent droit au sucre et à l’écœurant. La Vie est Belle est bel et bien le pire parfum de ce début de siècle.

Enraciné au sommet du top des ventes depuis sa parution en 2012, ce parfum prouve que la Direction Artistique n’a que faire du talent de ses employés. Composé par Dominique Ropion, Anne Flipo et Olivier Polge, en somme un trio de la mort, ce jus n’en est pas moins une horreur.

Lancôme se frotte les mains en lubrifiant sa com’ de Julia Roberts à tout va. La Vie est Belle est un carton jamais égalé dans les ventes mondiale de Parfum.

Meilleure vente de tous les blockbusters du Mainstream

Le carnage n’est pas seulement dans la bouteille. La Vie est Belle c’est des chiffres rarement connus dans les ventes de parfums. Et la Maison Lancôme, spécialiste des assassinats olfactifs, n’en est pas à son coup d’essai. 

La différence ici vient de l’expérience de l’enseigne phare de L’Oréal, maîtresse des casses du siècle dans le cosmétique Femme. N’allez pas nous demander une critique de ce genre de merdes olfactives. Libre à vous d’aimer, mais  nous on déteste les produits toxics.

Du sucre, on a dit du sucre !

La noble Maison Kenzo, fleuron de la parfumerie niponne, auteure de l’impérial Flower, a voulu nager à contre-courant. Pour son parfum Kenzo Worldcréé par Francis Kurkdjian sous la direction artistique du duo Carol Lim & Humberto Leo, la marque mise sur un pannier de fruits. L’échec est cuisant… Ce parfum est la preuve que malgré une communication au top (un clip légendaire qu’on vous met ci-dessous), il faut savoir suivre la tendance pour une réussite totale.

Dans les Blockbusters des Mainstream parfums Femme : J'adore de Dior avec Charlize Theron

Chanel & Dior, retour aux parfums Femme de prédilection

La Maison Christian Dior, toujours en quête du pire pour s’engraisser, nous avait suggéré l’achat d’un indigeste dessert. Son Poison Girl qui visait les adolescentes effrontées, est une sucraille dans la plus pure tradition merdâtre. Mais fort heureusement c’est un échec commercial.

Forcé mais pas coincé, Dior s’est donc tourné vers sa valeur sûre, J’adore ! Floral Fruité superbement réussi par Calice Becker, ce parfum est une entité tant par son jus que par sa résistance à l’érosion commerciale. J’adore n’en fini pas d’écumer les tops des ventes des parfums femme. Si l’on y ajoute le blockbuster Miss Dior, la marque a encore de quoi se retourner.

Hypnotic Poison, drogue dure du Mainstream Féminin

Au milieu du marasme commercial de l’industrie du parfum, Hypnotic Poison dégage une image d’œuvre immortelle. Cette composition de notre bien aimée Annick Menardo défie le temps et les tendances en s’enracinant dans les tops des ventes chaque année. Un bon point pour Christian Dior.

Prévu pour figurer en tête des Blockbusters des parfums Femme Mainstream, Gabrielle Chanel est un échec cuisant.

Quand Chanel se prend les pieds dans le tapis

De son côté Chanel s’est autorisé une dérogation à son Coco Mademoiselle en lançant Gabrielle, du nom de la créatrice de la Maison. Malgré de gros efforts médiatiques déployés, la sauce n’a pas pris. Force est de constater que ce jus sans caractère n’a pas séduit. On ne pourra pas dire que ça ne sent pas bon, mais pour se différencier des autres il faut un minimum d’identité à proposer. Ça n’est pas le cas ici.

N°5 ou le boulet de Chanel

Chanel est-elle Has been ? C’est le débat entre l’Ancien et le Zen dans ce podcast. Toujours est-il que son N°5 est un vrai boulet pour la Maison. Malgré les très belles versions modernes que sont l’Eau et l‘Eau Première, l’opus roi de la parfumerie mondiale est entrain de tirer sa révérence. Chanel en est bien conscient et il va falloir vite réagir.

Étoile montante du top des ventes, Angel Nova trouve sa place chez les parfums Femme et chatouille les Blockbusters Mainstream

Angel Nova chatouille les parfums Blockbusters Femme du Mainstream

On en a parlé lors de l’épisode 1 de cette Saison 2, Thierry Mugler a balancé sa nouvelle étoile en sortie de confinement. Angel Nova, nouveau Flanker d’Angel, décolle plutôt bien dans les ventes et devrait rapidement faire de l’ombre à de nombreuses références. On vous laisse retourner à l’épisode pour avoir notre avis sur ce parfum.

Yves Saint Laurent et Guerlain en repentis

YSL reste le champion du surf sur les vagues en vogue. À l’heure du sucre il sortait Black Opium, qui reste son actuel best seller féminin. Puis, dans une démarche artistique très réussie, il fait paraître Libre. Si Saint-Laurent a bien un avantage sur les autres marques c’est le fait qu’il ne s’embarrasse pas d’un parfumeur Maison. Car même s’il y a évidemment des avantages, quoi de mieux malgré tout que de pouvoir choisir des références venant de fournisseurs différents ?

Côté Guerlain, avec un Thierry Wasser bel et bien assis dans un fauteuil, on est passé du succès foudroyant de La Petite Robe Noire à un très beau Mon Guerlain. Après donc l’intoxication aux fruits rouges, on passe à la douceur d’une fragrance superbement exécutée. De quoi nous rassurer quant à la sécurité du patrimoine Maison. Mais reste à voir ce qu’on nous concocte secrètement pour succéder à la Robe dans la guerre du Mainstream.

Bien classé dans les Blockbusters Femme, Black Opium de Yves Saint-Laurent. Zoe Kravitz en égérie des parfums YSL.
Libre YSL parfum de la famille olfactive des fougères, pour femme
Parfum Guerlain La Petite Robe Noire. Blockbuster incontournable des parfums Femme
Avis Mon Guerlain par La Parfumerie Podcast

Les Challengers Femme

Chez les tenants du luxe, on a bien sûr Cartier et Hermès. Ces enseignes de remons qui tiennent la haute parfumerie française dans leur main depuis que Dior n’est plus Dior, continuent de produire des beaux parfums. Même en lutte pour se faire une place dans le haut du pavé du Mainstream, ces Maisons produisent des jus magnifiques.

La Panthère de Cartier

Superbe composition de Mathilde Laurent, La Panthère prouve au monde qu’on peut faire des jus incroyablement beaux et parfaitement exécutés sans pour autant perdre le fil face à la tendance. Ce Chypré Floral est un must du parfum comme Cartier sait si bien le faire (sans jeu de mots). Les fans de parfum sucrés merdiques valident même cette œuvre pourtant diamétralement opposée à leurs goûts, voilà donc une vraie réussite en soit.

Twilly à l’image d’Hermès

Les parfums sont les enfants de leur Maison mère. Hermès qui a toujours eu du mal à se faufiler dans les tranchées du Mainstream nous a pondu un Twilly à son image. Malgré une com’ un peu moins timide que d’habitude, cette fragrance ne parvient pas à se faire la place qu’elle mérite face aux ogres de sa catégorie. Pas assez dégueu, pas assez corrompue pour percer.

Twilly Eau Poivrée. Hermès parviendra-t-elle a placer sa fragrance en tête des blockbusters des parfums Femme Mainstream ?

Au fond des poubelles des parfums Femme

Les blockbusters excrémentiels du Mainstream

Toujours parmi les Blockbusters du Mainstream, Jean-Paul Gaultier frappe fort dans les Parfums Femme avec Scandal
Avis L'Interdit Givenchy, parfum 2018
Cacharel se relance dans la guerre du Mainstream avec Yes I am. La lutte sera ride face aux blockbusters des parfums Femme

On vous a gardé le meilleur pour la fin…

Alors que les différentes grandes marques se mènent une guerre sans merci à coups de jus tendances et de sales flankers, les seconds couteaux sont opés ! L’interdit de Givenchy est la personification même de ce genre de suiveurs foireux. Aucune personnalité, jus de merde saturé au maximum… bref on passe.

Le Scandal du vulgaire

Jean-Paul Gaultier est le maître incontesté des Flankers. Avec Le Mâle tous les coups étaient permis, pourquoi pas récidiver chez les mainstreams Femme ? Scandal est probablement donc son pendant féminin. Sucraille pourrie descendant de Black Opium, cet opus est à éviter bien évidemment. Gaultier sait y faire pour vendre et ses beaux flacons y sont toujours pour quelque chose. Dommage qu’on ait ici un parfum de merde et pas un Classic comme Le Mâle !

Avec Yes I am, Cacharel essaie un retour parmi les Blockbusters Mainstream des parfums Femme

L’idée n’était pas mauvaise, même si c’était déjà vu dans la parfumerie de Niche. Un parfum qui rappel le rouge à lèvre pouvait vraiment faire mouche dans le féminin. Le superbe parfum Incarnata d’Anatole Lebreton est la preuve que c’est une odeur addictive. Maison Margiela et son Lipstick On ou même le Rouge Assassin de la marque de Jovoy.

Malheureusement l’exécution fait la différence très vite dans l’industrie du parfum. Yes I am ne tient pas la route et on tombe dans le travers du aussi tôt senti, aussi tôt oublié

My Way d'Armani à l'attaque des Blockbusters Mainstream des parfums Femme

My Way d’Armani face aux parfums Blockbusters du Mainstream Femme

Giorgio Armani a toujours réussi à faire sa place parmi les poids lourds. La question est de savoir si My Way, son dernier opus, fera aussi bien que son prédécesseur . Car le parfum de 2013 a été un vrai blockbuster commercial

Pendant dans ce temps chez les perfumistas

Alors qu’on a hâte de sentir et presenter notre avis sur My Way, les comptes orientés parfum sur les réseaux sociaux débattent du bouchon du dernier Armani… Un soi-disant scandal des ressemblances avec le bouchon de Sì et celui des fragrances Armani Privé fait frémir le net (ahahahah) ! Pour ceux donc qui aiment les discutions stériles on vous renvoie vers les références concernées. À vous de voir :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Saison 2 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

La Parfumerie Podcast finit la Saison 2 en tirant à balles réelles ! On parle du rapport Créativité / Productivité et bien au-delà. Un tour d’horizon de ce qui se trame en parfumerie…

Les Temps Dansent…

Les Temps Dansent…

Les tendances du parfum mainstream décryptées par La Parfumerie Podcast. Une vision entre passé et futur. Où va le parfum conventionnel ?

Privé is the new Mainstream

Privé is the new Mainstream

État des lieux de la parfumerie de luxe : Alors que dans le Privé les prix montent et que les jus baissent en qualité, on se doit de faire le point.

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion VS Bertrand Duchauffour, Les shot de titans d’Olfactive Studio ! On met en opposition les parfums de la collection Sépia, une vraie réussite.