Ball-Trap Awards – Les lauréats du Millésime 2020

Enfin ! Les lauréats des Ball-Trap Awards Millésime 2020.

Saison 2 – Épisode 38

Écouter le podcast sur les lauréats du Millésime 2020 des Ball-Trap Awards :

Une présentation solennelle : Le Zen (en Coromandel de Chanel) et L’Ancien (en Panthère Édition Soir de Cartier), dévoilent enfin les lauréats des Ball-Trap Awards, Millésime 2020.

Enfin !

Après avoir fait souffrir nos narines et nos cervelles pendant plusieurs mois, on a fini par trancher. Ces Ball-Trap Awards nous ont donnés des sueurs froides mais, malgré tout, beaucoup de plaisir. Non sans erreurs, on a jugé entre toutes ces fragrances. Une cérémonie en podcast.

Ball-Trap Awards : Les Lauréats du Millésime 2020 - La Parfumerie Podcast

Lauréats des Ball-Trap Awards, Millésime 2020

 

Haute Voltige

 

Le Lion de Chanel, par Olivier Polge

Lorsque Chanel s’aventure sur des sentiers inexplorés pour sa Maison, ça mérite toute notre attention. Les Orientaux n’y étant pas légion, on se devait d’aller découvrir ce nouvel opus des Exclusifs à sa sortie en 2020.

Composé par le virtuose Olivier Polge, on s’attendait à du sale, comme d’un présentiment. C’est un sacré parfum qui est né, avec du caractère, de la force, un sillage puissant et une envergure étonnante.

Décerner ce prix à ce parfum nécessite malgré tout des explications. Car ce qui interpèle aussi c’est son ADN très marqué qui le lie à Shalimar. On ressent même comme une version masculine du légendaire parfum de Guerlain. Pour bien comprendre le sujet, on vous renvoie à cette critique essentielle de Dominique « La Recherche ».

Le Lion de Chanel, malgré tout…

Mais au-delà du côté curieux (ou suspect) de la démarche, on relève obligatoirement la technique de haute volée d’Olivier Polge, et le virage surprise, qui fait rupture, dans le catalogue Chanel. Le Lion est un très beau parfum, qu’on soit d’accord ou pas avec sa parenté. Lorsqu’on a procédé par élimination, il ne pouvait se tenir autre chose sur le trône de la catégorie Haute Voltige en 2020.

Prix Haute Voltige des Ball-Trap Awards du Parfum : Le Lion de Chanel

Ravages

 

Prix Ravages, Ball-Trap Awards du Parfum : Shalimar Philtre de Parfum, Guerlain

Shalimar Philtre de Parfum de Guerlain, par Thierry Wasser

En attendant d’être le plus beau parfum centenaire de l’Histoire, Shalimar continue d’enfanter ses Flankers. Nouvelle déclinaison de la gamme, Shalimar Philtre de Parfum est bien plus qu’un simple héritier.

Briseur de nuques depuis un siècle

Shalimar, qu’il s’agisse de l’original ou de sa multitude de flankers, brise les cervicales des passants depuis presque cent ans. Ce Philtre de Parfum est un digne héritier. Un perfect signé Thierry Wasser, parfumeur de la Maison Guerlain.

Outre le fait qu’il soit une déclinaison admirablement réussie, ce parfum n’a fait que peu de débat pour remporter cette catégorie Ravages. Son efficacité, son sillage d’Ambre Vanille, sont uniques au monde. Cette version est, sans conteste possible, notre choix.

Matières

Radical Rose de Matière Première, par Aurélien Guichard

Des parfums à l’eau de rose y’en a à la pelle ! Mais Aurélien Guichard pouvait se permettre de proposer autre chose pour sa jeune marque Matière Première. Le parfumeur qui cultive la Rose Centifolia sur ses propres terres à Grasse a voulu aller plus loin. En formulant cette Rose Radicale on voyage au cœur d’une fleur sublimée.

Radical Rose est un parfum de haute volée, qui respire l’amour de la matière et la sincérité d’un homme qui baigne dans les matières premières depuis son plus jeune âge.

Au-delà du réel

Avec Radical Rose, Matière Première nous propose de dépasser l’odeur d’une matière en l’exacerbant. Les nuances de Safran, de Ciste, de Patchouli, les notes de Poivre, donnent un volume, une force, qui font exploser la compostion. C’est un autre sens de Radical qui s’exprime. Une Rose extrême, hurlante.

Malgré la concurence rude avec un parfum comme Mandarino de Laboratorio Olfattivo, ce parfum se devait d’être récompensé, particulièrement dans cette catégorie.

Avis en rafale sur quelques parfums, Radical Rose de Matière Première

Héritage

J’adore Infinissime de Christian Dior, par François Demachy

Quand on vous dit que les grands peuvent tout faire ! François Demachy, parfumeur de la Maison Christian Dior, s’est retrouvé en charge de s’attaquer à l’un des chefs-d’œuvres de la marque, pour un énième Flanker. J’adore Infinissime, une version Eau de Parfum, est une réussite totale.

Succès commercial immense, ce parfum composé par la briantissime Calice Becker, se voit donc honoré de la plus belle manière.

J'adore Eau de Parfum Infinissime de Christian Dior, Prix Héritage des Ball-Trap Awards de La Parfumerie Podcast. Millésime 2020.

Combat d’excellences

Cette catégorie Héritage, qui mettait face à face de nombreux flankers et reformulations, nous a donné du fil à retordre. Avouons ici que La Panthère Parfum de Cartier avait sa place et que l’Ombre des Merveilles d’Hermès avait un sérieux mot à dire.

Mais voir Dior briller, ça donne du baume au cœur. Voir Demachy œuvrer de la sorte c’est tellement beau à sentir, qu’on s’en retrouve touché dans l’âme. Les grands sont les grands, il faut juste qu’ils se lèvent pour qu’on puisse s’en rappeler.

l’Art de la Guerre

Nuit de Feu de Louis Vuitton, par Jacques Cavallier-Belletrud

Surprise puissante et caractérielle de la collection Louis Vuitton, Nuit de Feu nous a pris de court. Jacques Cavalier-Belletrud signe un Oud offensif et sanguinolent, animal, une véritable agression olfactive.

Alors que LV a tendance à ne jamais prendre de risque, cette œuvre, bien qu’en étant clairement destinée à séduire le Moyen-Orient, fait preuve d’un réel parti pris.

La guerre, la vraie

L’Art de la Guerre est une catégorie où l’on place les monstres de la parfumerie, les ouds néfastes et les chèvres crevées, Nuit de Feu, pour 2020, l’emporte haut la main devant un Golden Oud qui reste propre sur lui.

Ici on est dans le sale, l’obscur. Les amateurs de bois et résine brûlante ont sauté au plafond en sentant cette fragrance, elle a marqué l’année 2020 à sa manière. C’est aussi pour ça qu’elle faisait partie du peloton de tête dans les parfums de l’année. Peu importe l’odeur de l’empreinte, elle a bel et bien marqué le sol.

En espérant voir d’autres surprises chez Louis Vuitton, surtout avec un tel orfèvre à la baguette.

Avis parfum : le Oud monumental de Louis Vuitton Nuit de Feu

Savant Fou

Phtaloblue de Tauer Perfumes, par Andy Tauer

Prix du Savant Fou des Ball-Trap Awards 2020 : Phtaloblue de Tauer

On a la preuve que l’Air des Alpes Suisses rend fou. Andy Tauer nous a produit en 2020 un parfum complètement déjanté : Phtaloblue !

Retranscrivant les abysses, le fond de la mer, le parfumeur suisse s’est livré à une composition furieuse.

Phtaloblue c’est le nom d’une couleur bleue extrêmement profonde. Andy Tauer est parti dans une composition expérimentale, à l’attaque presque repoussante, mais qui maintient malgré tout notre curiosité.

L’autre visage d’Andy Tauer

Ce qui surprend au plus haut point avec ce parfum, c’est combien on est aux antipodes des autres fragrances de Tauer ! Loin donc d’un Air du désert Marocain, loin de celui des Alpes Suisses. Tauer change son fusil d’épaule, le temps d’une création, et nous prend par surprise.

En face, en finale, on l’avait opposé à Liquide de Liquides Imaginaires. Un parfum très intéressant, bien fait, à la thématique surprenante de vouloir exprimer l’odeur de l’argent… liquide. Pourquoi pas ? C’est la catégorie qui met en avant les expériences les plus folles.

Les deux parfums sont de vraies dingueries, mais Phtaloblue avait ce grain en plus pour nous convaincre d’un côté psychiatrique un brin plus aigüe ! Un parfum, tout comme Liquide d’ailleurs, à sentir obligatoirement.

Meilleur Flacon 2020 :

Angel’s Share / Roses on Ice de Kilian

Loin d’une simple édition des flacons types de son catalogue, Kilian a produit un superbe modèle pour ses deux parfums de l’année 2020. Roses on Ice et Angel’s Share, qui interprètent des parfums liquoreux, si chers à la marque du fils Hennessy, sont donc contenus dans des imitations de verres d’alcool, type verres à Whisky. Le tout est somptueux.

En Face, le vote du public proposait le flacon du parfum Sintra de Memo. Mais il ne pouvait vraiment s’opposer à Kilian du simple fait qu’il restait un flacon type de la marque, avec une simple édition de façade. Aussi beau soit-il, il n’y a pas eu photo. Kilian est vainqueur par k.o dans un domaine où il a d’ailleurs une tendance à dominer le reste de la niche.

Meilleur Flacon 2020 - Ball-Trap Awards du Parfum : Angel's Share / Roses on ice de Kilian

Rafale

Les meilleurs Parfums de l’année 2020

Au-delà des catégories de ces Ball-Trap Awards, on a tenu à donner un prix qui dépasse les critères de sélections qui ont mené à l’élection des lauréats. Notre Rafale met à l’honneur les balles qui nous ont touchés très particulièrement au cours de l’année 2020.

Balle de Diamant

Meilleur parfum 2020 : Le Feu de Floratropia - Ball-Trap Awards du Parfum, Balle de Diamant. La Parfumerie Podcast

Le Feu de Floratropia, par Delphine Thierry

Parfum de dingue, sillage de bâtard, tenue de malade, compo assassine… tout était rassemblé pour nous faire chavirer. Le Feu de Floratropia est véritable bombe.

100% naturel

N’oublions qu’il s’agit d’une performance que signe l’excellente parfumeuse Delphine Thierry. En composant ce parfum en 100% naturel, on se passe des artifices de synthèses, donc on se bat face à la concurrence avec bien moins d’armes.

Cette production de Floratropia est une réussite qui nous a vraiment touchés. C’est notre coup de cœur 2020.

Balle d’Or

Meilleurs parfums 2020 : Radical Rose de Matière Première. Ball-Trap Awards Balle d'Or - La Parfumerie Podcast

Radical Rose de Matière Première, par Aurélien Guichard

En 2020, la nature reprend ses droits ! Matière Première, marque dirigée par les narines d’élite d’Aurélien Guichard, nous a gratifié d’un Radical Rose absolument extraordinaire. Cette Rose dépasse le simple fait de sublimer sa matière, on part au-delà, avec une composition qui montre une efficacité de folie.

Finesse, tout en puissance

Non seulement son exécution est grandiose, mais on en oublie pas le désir de voir les têtes se tourner sur nos passages. Radical Rose est combo de réussite, c’est vrai grand parfum, c’est de la frappe !

Balle d’Argent

Meilleurs parfums 2020 : Golden Oud de Mizensir. Balle d'Argent aux Ball-Trap Awards de La Parfumerie Podcast

Golden Oud de Mizensir, par Alberto Morillas

À chaque catégorie ou Golden Oud s’est retrouvé dans le cadre de ces Ball-Trap Awards, on a eu des sueurs froides ! C’est clairement le parfum qui nous a le plus fait parler, et c’est sans hésitation qu’il figure parmi les trois meilleures productions de l’année à La Parfumerie Podcast.

Les chefs-d’œuvre de Morillas

On ne peut compter le nombre de classics qu’Alberto Morillas a pondu, Golden Oud en est clairement un.

Tireur d’élite

Meilleur parfumeur 2020 : Alberto Morillas

Ball-Trap Awards Millésime 2020, Parfumeur de l'année : Alberto Morillas

Alberto Morillas, et personne d’autre.

Alberto Morillas est un parfumeur extrêmement prolifique. Virtuose du parfum de la Maison de composition Firmenich, il compose aussi pour sa propre marque Mizensir.

Au vu de la qualité et du nombre de parfum qu’il a réalisé en 2020, il est notre élu comme Tireur d’Élite de ce Millésime.

Les parfums signés par Alberto Morillas en 2020 :

Angel Schlesser :

  • Femme Intense
  • Tempting Bergamote
  • Vibrant Sandalwood

Bvlgari :

  • Bvlgari Man Glacial Essence
  • Omnia Golden Citrine

Calvin Klein :

  • CK Every One

Chopard :

  • Love Chopard

Fragrance One :

  • Black Tie

Giorgio Armani :

  • Acqua Di Giò Profundo

    Gucci :

    • A Chant for the Nymph
    • A Midnight Stroll
    • Gucci Bloom Profumo di Fiori
    • Gucci Guilty Love edition pour Femme
    • Gucci Guilty Love edition pour Homme
    • Hortus Sanitatis

    Marc Jacobs :

    • Daisy Dream Petals
    • Daisy Eau So Fresh Petals
    • Daisy Eau So Fresh Spring
    • Daisy Love Eau So Sweet Petals
    • Daisy Love Petals
    • Daisy Love Spring
    • Daisy Petals
    • Daisy Love

    Mizensir :

    • Golden Oud

    Penhaligon’s :

    • The Inimitable William Penhaligon

    Philipp Plein :

    • No Limit$.

    Le Cercle des Légendes

    Le Hall Of Fame du Parfum par La Parfumerie Podcast

    L’équipe de La Parfumerie Podcast a décidé d’honorer les monuments de l’Histoire du parfum en lançant au sein de nos ball-Trap Awards Le Cercle des Légendes. Chaque année verra ainsi l’élection de trois grands parfums, afin de les faire rejoindre le club fermé des immensités de l’Art Olfactif. Voici nos trois premiers élus :

    Chanel N°5 de Chanel

    Par Ernest Beaux, en 1921

    Chanel N°5 introduit au Panthéon du Parfum, Le Cercle des Légendes de La Parfumerie Podcast

    Nul parfum n’est plus légendaire que N°5 de Chanel. En fêtant ses 100 ans, il ne fait qu’ajouter au mythe conçu de toutes pièces par une Gabrielle Chanel visionnaire. N°5 est incontournable et même si son futur est flou, comme on l’a vu récemment, il reste monumental.

    Shalimar de Guerlain

    Par Jacques Guerlain, en 1925

    Shalimar de Guerlain introduit au Panthéon du Parfum, Le Cercle des Légendes de La Parfumerie Podcast

    Shalimar est bel et bien la légende la plus vivante de la parfumerie. Ce parfum, presque centenaire aussi, ne veut pas vieillir. Il brise les cous sur son passage, régénéré de flanker en flanker, avec brio. Shalimar est un ouvrage pharaonique qui défie le temps en regardant partir ses rejetons.

    Habanita de Molinard

    Par Henri Bénard, en 1921

    Habanita de Molinard introduit au Panthéon du Parfum, Le Cercle des Légendes de La Parfumerie Podcast

    Dans l’ombre des géants, Habanita est puit de jouvence qui ne tarit pas. On en a débattu auparavant, ce parfum de Molinard est d’une modernité époustouflante, repoussant des limites marketées par les monstres du CAC40. Habanita continue d’embaumer les rues depuis cent ans, et à de beaux jours devant elle.

    Le Ball-Crap

    Pire parfum 2020

    On se devait de mettre la pression, à notre manière, à notre échelle, sur les productions merdiques, sur les vendeurs mythos qui cherchent à débiter du parfum à tout prix, sous couvert de connotation luxe, en surfant sur la Hype. Le Ball-Crap est là pour balancer !

    Bitter Peach de Tom Ford

    Bravo la merdouille ! Tom Ford, en pleine chute libre, nous balance de quoi se scratcher au sol à la vitesse du son. Non pas que techniquement ce parfum soit mal fait, loin de là, mais au prix auquel il est vendu et dans la collection dans laquelle il figure, on est au-delà du scandale.

    Bitter Peach est un sent-bon de voiture, proposé à 280€ le 50ml, sans vaseline. Bravo donc à la direction artistique, à l’équipe marketing surtout qui nous affiche de la belle gosse pour qu’on accepte de garder la pêche. Mais… sans façon.

    La plus belle merde du Millésime 2020

    On est de vrais amoureux de la collection Private Blend, mais Bitter Peach est une honte. Comment peut-on déposer cette fragrance aux côtés d’un White Suede, d’un Noir de Noir ou d’un London ? Même dans la collection Signature, ce parfum n’a pas sa place. Velvet Orchid, Black Orchid, Noir ou Grey Vetiver sont à des années lumières d’une œuvre aussi médiocre.

    Pire parfum 2020 : Bitter Peach Ball Crap de La Parfumerie Podcast

    Alors ces lauréats des Ball-Trap Awards, vous en pensez quoi  ?

    Lâchez un commentaire et faites profiter la communauté de votre expérience.

    0 commentaires

    Trackbacks/Pingbacks

    1. Matière Première Aurélien Guichard – INTERVIEW La Parfumerie Podcast - […] depuis un bon moment, notamment à cause du parfum Radical Rose à qui on a décerné nos prix Matières…
    2. Industrie du Parfum Créativité – La Saison 2 de La Parfumerie Podcast - […] présentation ras les paquerettes : L’Ancien (qui porte Le Lion de Chanel) et Le Zen (en Bois d’Argent de…

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    La Saison 2 du Podcast Parfum La Parfumerie

    Tous les épisodes :

    Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

    Industrie du Parfum : Créer, pour quoi faire ?

    La Parfumerie Podcast finit la Saison 2 en tirant à balles réelles ! On parle du rapport Créativité / Productivité et bien au-delà. Un tour d’horizon de ce qui se trame en parfumerie…

    Les Temps Dansent…

    Les Temps Dansent…

    Les tendances du parfum mainstream décryptées par La Parfumerie Podcast. Une vision entre passé et futur. Où va le parfum conventionnel ?

    Privé is the new Mainstream

    Privé is the new Mainstream

    État des lieux de la parfumerie de luxe : Alors que dans le Privé les prix montent et que les jus baissent en qualité, on se doit de faire le point.

    Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

    Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

    Dominique Ropion VS Bertrand Duchauffour, Les shot de titans d’Olfactive Studio ! On met en opposition les parfums de la collection Sépia, une vraie réussite.

    Tom Ford

    Tom Ford

    Tom Ford, une marque qui a bougé les codes du parfum privé dans le monde, souffre désormais de ses nouveautés médiocres. Tour d’horizon.

    Floratropia ensauvage le parfum

    Floratropia ensauvage le parfum

    Floratropia, marque de parfum 100% naturel, apparait comme une bouffée d’air pur dans le monde de la parfumerie. On en parle avec sa fondatrice, Karine Torrent.

    Hasbeenitudes et antithèses

    Hasbeenitudes et antithèses

    Certaines marques de parfum, avec le temps se retrouvent couvertes d’une image has been, pourtant la modernité est au rdv dans leurs catalogues.

    La parfumerie expérimentale

    La parfumerie expérimentale

    La Parfumerie Expérimentale, lorsqu’on va au fond de la parfumerie de Niche ! Certaines marques partent très loin, on en parle en podcast !