Progresser dans le parfum & l’olfaction

S’éduquer, avancer en parfumerie

Saison 3 – Épisode 3

Écouter le podcast sur les moyens de progresser dans le parfum

Une présentation bien sentie : Le Zen (en Ambra d’Acqua di Parma), L’Ancien (en Plum Japonais de Tom Ford) et Misia (qui fait son premier bain en Vouloir être ailleurs de la Maison d’Orsay), exposent quelques petits tips pour progresser dans le parfum et l’olfaction de manière générale.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 9 cafés pour préparer cet épisode !

Comment se retrouver en parfumerie ? Sans considérer uniquement le parfum, il faut aussi prendre en compte l’olfaction. Trouver quelques repères, des garde-fous et des échelons pour avancer.

Progresser dans le parfum et l'olfaction, quelques tips par la Parfumerie Podcast

Comment sentir

C’est peut-être le parfum qui vous a amené à découvrir les odeurs ou bien les odeurs qui vous ont conduit à découvrir les parfums. Qu’importe… Tous les chemins mènent au parfum.

Quel que soit le chemin qui vous a amené au parfum, pour progresser il faut sentir.

Il s’agit avant tout de curiosité, et non pas de se forcer.

Progresser dans le parfum et l'olfaction en sentant la nourriture

Tout sentir pour progresser !

Tout ce qui vous entoure peut être prétexte à sentir, partout, tout le temps. Que ce soit des odeurs d’épices, de fleurs, de plantes dans la nature ou chez le fleuriste, des odeurs de cuisine, des plats que vous dégustez, des odeurs familières de personnes que vous aimez, d’endroits que vous fréquentez. 

Le métro par exemple avec ses odeurs métalliques si particulières (ok et de transpi aussi), la gomme de pneu brûlé (oui, c’est dans le parfum déjanté Tonnerre de Beaufort London).

Du fait de s’exercer

Il s’agit de s’exercer à sentir et à mémoriser la réalité de l’odeur. On peut s’exercer avec des choses simples et accessibles, comme sentir un agrume depuis son écorce jusqu’à la dégustation de la pulpe.

Vous n’avez pas une seule senteur mais une infinité de variations d’odeurs. En se concentrant, on peut arriver à les décrypter.

De même, arriver à décrypter les variations d’une odeur, pour saisir de quelle facette d’une matière il s’agit dans un parfum. Qu’est-ce donc qui a été utilisé de la Bergamote, du Patchouli ? Il y a tellement de possibilités.

Alors on prend quelle direction ?

Par exemple, vous appréciez un parfum dans lequel il y a de l’Iris, comme Iris Silver Mist de Serge Lutens. Mais ça sent quoi l’Iris ? Pareil pour la Rose, ça sent quoi ? Pourquoi un parfum qui contient une matière sent-il si différemment qu’un autre parfum qui affiche la même note ?

Il s’agit ici de mémoriser, de répéter, de s’entraîner et d’entretenir cette relation entre ce que vous avez senti et faire un lien avec un parfum. Il s’agit d’enregistrer dans votre tête, ou bien de prendre des notes, comme un musicien fait ses gammes.

Il est extrêmement difficile de retenir une odeur au premier snif. De même qu’un son ou une partition sera difficile à mémoriser pour un musicien, dès la première écoute.

Mémoriser les odeurs, prendre des notes aide à progresser dans le parfum

Prendre des notes

Une des techniques est de prendre des notes, de mettre des mots sur les odeurs, des émotions, des sensations. Ces notes vous permettront de revenir ultérieurement sur un parfum ou une odeur que vous avez sentie pour vous la remémorer.

Certains préféreront y associer un mot ou encore une couleur. Notez ce qui vous parle le plus. C’est avec le cœur que l’on aime. Finalement, chacun a sa manière de ressentir les odeurs.

Les pyramides olfactives indiquées par les marques de parfum aident à progresser dans le parfum. Photo : https://twitter.com/paris__elysees/status/1219909610494144512

La pyramide olfactive

Une fois qu’on mémorise des odeurs, l’important est de les retrouver dans un parfum. Il faut alors passer du côté obscur, du côté de la matière.

Vous décelez telle matière et vous vérifiez par rapport à la pyramide olfactive. Pour cela rendez-vous sur des sites comme Fragrantica (.com ou .fr).

Alors certes la pyramide olfactive ici – on la brûle on la déteste – c’est quand même un bon guide même s’il est incomplet. Elle vous permettra d’avoir une petite idée de la composition du parfum.

La vigilance est de mise pour les pyramides olfactives. Les notes déclarées et tout ce que vous percevez avec votre nez ne seront jamais en conformité (à moins que vous vous appeliez Ropion ou Ellena).

Il y a des tas d’ingrédients qui ne sont jamais mentionnés dans les pyramides olfactives, entre les matières qui ne font pas rêver comme le scatol, les matières qui seraient difficilement perceptibles par le cerveau ou inconnues du grand public.

Progresser dans le parfum

L’apport des professionels

ISIPCA, Osmothèque, Cinquième Sens : Dans le bain avec les pros

Se former dans le parfum et l'olfaction avec Cinquième Sens

Vous pouvez investir dans un kit de matières premières comme le kit de Cinquième Sens ou bien de l’Osmothèque. Si vous êtes ultra motivés et que votre portefeuille le permet, offrez-vous un stage chez Cinquième Sens ou à l’ISIPCA. Lorgnez aussi du côté des conférences parfumées ou des journées portes ouvertes.

Se former dans le parfum et l'olfaction avec l'ISIPCA

Observer les parfumeurs

Une autre approche consiste à rechercher les créations d’un parfumeur dont vous appréciez le travail. À coup sûr, il a travaillé pour différentes maisons de niche, de privés ou de mainstream. Ça donne une idée sur sa façon de travailler.

Chaque parfumeur à sa patte. Par exemple, Jean-Claude Ellena a une écriture minimaliste comme une aquarelle. Il peut aussi produire des œuvres très précises. Citons en exemple Mandarino qu’il a composé pour Laboratorio Olfattivo, qui est un vrai travail d’orfèvre. C’est difficile de reproduire des odeurs réelles. Face à la réalité de l’odeur tout le monde peut juger de la qualité. Son travail en tant que parfumeur maison pour Hermès montre son style et son génie.

Jean-Claude Ellena, Parfumeur

Jean-Claude Ellena, ancien parfumeur maison d’Hermès.

Alberto Morillas, Parfumeur

Alberto Morillas, parfumeur pour la maison de compositions Firmenich.

Les parfums d’Alberto Morillas pour sa marque Mizensir, ça sent la niche mais avec le poids du mainstream, on sent qu’il est là, c’est découpé au laser.

Grâce à des parfums à l’écriture courte, vous pourrez commencer à identifier plus facilement les matières. La parfumerie de niche, dans ce cas précis, vous sera aussi d’une grande utilité car la composition est beaucoup plus claire, plus lisible par rapport au mainstream qui est plus abstrait.

Une maison recommandée par L’Ancien pour la clarté de sa composition et sa lisibilité : Perris Monte Carlo avec Mimosa Tanneron, Rose de Mai, Patchouli Nosy Be… Du pur premier choix ! Par exemple, Bois d’Ébène de Matière Première permet d’appréhender clairement le bois de gaïac.

Armez-vous de patience et sentez tout une multitude de parfums contenant une matière comme le Patchouli ou l’Iris. Vous allez finir par la repérer : Oui c’est là ! c’est la note ! elle est là, vous aurez le déclic. C’est gagné.

Pareil, sentez les copies, les inspirés, observez les compositions pour voir ce qui est similaire.

Les flankers aussi sont intéressants de par leur principe de mettre en lumière une matière qui va faire que le parfum s’exprime autrement, et cette matière va vous sauter au nez.

Sentir le parfum pour progresser

Ok Ok, on apprend, mais maintenant comment on fait pour sentir beau ?

Qu’importe la parfumerie où vous décidez de poser vos narines, n’écoutez pas les vendeurs.

Prenez votre temps. Testez sur une mouillette mais laissez l’alcool s’évaporer (s’il y en a bien sûr). Ne précipitez pas la touche sous votre nez. Attendez quelques instants.

 Foutez-vous du regard des vendeurs avec cire « ici on vient pour acheter » !

« OK moi je suis là pour sentir, découvrir et me faire une idée, vu le prix du parfum je peux prendre mon temps ».

Si votre nez sature, surtout, ne sentez pas le café généreusement tendu. 

Il vaut mieux sortir prendre l’air dans la rue, ou bien sentir sa propre odeur dans le creux du coude si vous n’y avez pas déjà mis des tonnes de parfum comme le Zen et l’Ancien.

Attention à ne pas tomber sur un trèfle à quatre feuilles où dans le lot des daubes que vous allez sentir, on va vous proposer un parfum qualitatif et il va vous paraître extraordinaire… Méfiance… Un bon parfum ne veut pas dire qu’il vous ira sur le long terme. Attention aussi au syndrome de Cendrillon qui se transforme en citrouille d’Halloween. En parfum, amour un jour est loin d’être amour toujours…

Dans le même style de merde aux yeux, ne vous précipitez pas sur les propositions des youtubeurs, ce ne sont pas de réels tests, ce sont des influenceurs, bien souvent payés pour vous faire acheter  comme les autres.

Rien de mieux qu’un échantillon !

Échantillons de Parfums, rien de mieux pour sentir tranquillement

Emportez l’odeur à la maison. Pour ça repartez avec un échantillon, sinon parfumez votre peau ou un vêtement et au moins une mouillette.

L’important est de pouvoir transposer l’odeur dans un cadre familier. Physiquement et psychologiquement, on est plus relax chez nous. Toutes les odeurs que l’on connaît chez nous ne vont pas venir obstruer ce que l’on sent, contrairement aux magasins. Pas de pression donc chez soi, tranquille.

Si vous avez eu la chance d’obtenir un échantillon, il faut tester sur la peau, et plusieurs fois, plusieurs jours, à différents moments. Tout influe sur la perception d’un parfum, de votre état d’esprit en passant par le temps qu’il fait, la saison…

Progresser en olfaction et dans le parfum : les cahiers matières premières de Nez la Revue

Cultivez-vous bordel !

Si vous voulez progresser couper le cordon d’avec ces influenceurs en carton, lâchez donc la grappe à YouTube et Instagram.

Il est primordial de lire des critiques constructives et profitables. Tournez-vous vers des sites de confiance et de qualité comme Au Parfum, comme Nez La Revue   un blog de qualité comme celui de Dominique de À la recherche.

La Parfumerie Podcast est une plateforme qui démocratise le parfum, le rend accessible. Mais pour approfondir il faut du sérieux, de la bonne volonté, et donc aller vers des sources réellement qualitative pour progresser dans le parfum.

Lire !

Lisez la revue Nez dans son ensemble, leurs  cahiers des matières premières.

L’excellent livre Les 111 parfums qu’il faut avoir senti avant de mourir (beaucoup de superbes mainstreams dedans).

Le grand livre du parfum – pour une culture olfactive. Il vous explique tout l’univers des parfums depuis les matières premières jusqu’à la vente de A à Z de façon ludique. 

Par dessus tout : ne pas se surestimer et se mettre à sa propre place, le parcours est long.

Et vous, quel est votre parcours, comment vous-y prennez-vous pour progresser dans le parfum ?

1 Commentaire

  1. olm

    Excellent podcast. De très bons conseils pour progresser.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Misia, Animatrice / Auteure pour La Parfumerie Podcast

Misia

Auteure / Animatrice

Ne pas sentir comme tout le monde, c’est son créneau.
Elle apprécie de sortir des clichés, bousculer les idées reçues et provoquer la discussion.

Dingue d’olfaction, elle a toujours le nez fourré dans des livres et des sites sur le sujet.

Lire la bio de Misia

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Riot House, Room 1015

Riot House, Room 1015

Un échange qui met en avant l’esprit de révolte et la sincérité tout en parfum de Michael Partouche et sa marque Room 1015.

Se renouveler en parfumerie

Se renouveler en parfumerie

Se renouveler en parfumerie permet d’éviter le piège de la photocopie. Les marques de Niche produisent parfois pour plaire à leurs paires…

Madeleine de Proust et parfum

Madeleine de Proust et parfum

Madeleine de Proust & Parfum, un phénomène qui nous touche au plus profond de nos êtres, un voyage émotionnel. On en discute avec émotions.

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé

Le Nez Insurgé à Bordeaux est la parfumerie dont on rêve. Une expérience client unique, dans une boutique qui ne propose QUE du bon parfum !

Le Branlisme

Le Branlisme

Le Branlisme et la Bulle de l’industrie du Parfum asphyxient la parfumerie en y transmettant tout sont mépris des autres. Crevons l’abcès !

Niche ta mère !

Niche ta mère !

Parfumerie de Niche et Dupes : comprendre le phénomène, liste de marques à éviter, un mot sur Byron et la complicité de Jovoy, tout y est !