Un mot sur Maison Crivelli

On a failli y croire !

Il fallait qu’on y vienne, Maison Crivelli est une marque qui a les deux pieds dans la rue avec une stratégie maline. On fait donc un tour d’horizon sur ce que propose Thibaud, et comme dit Le Zen : « à Crivelli y’a deux L, mais ça vole pas haut » !

Saison 5 – Épisode 26

Écouter le podcast sur Maison Crivelli :

Une présentation dépitée : Zaïd (qui porte B. Balenciaga Skin), Le Zen (en Tonic Water de Mizensir) L’Ancien (en Palissandre Night de Mizensir) font un tour de la Maison Crivelli, marque en vogue en ce moment, pour éclaircir les zones d’ombre.

Par L’Ancien.

Que propose Crivelli ?

Apparue dans le game il y a peu (2018), le sieur Thibaud Crivelli ne s’est pas trop creusé les méninges. De ses visuels à ses jus, il est parti sampler à gauche à droite des codes qui fonctionnent. Du packaging à la Hermès ou Matière Première, des flacons qui suivent les forment actuelles, des noms exotiques en deux mots, et bien sûr les parfums que veulent la clientèle du moment. On sent l’influence des projets pétés d’Aurélien Guichard et consort, effectivement, ça vole pas haut…

Appuyée par quelques médias bien établis en parfumerie, la maison s’est glissée auprès des marques emblématiques comme si de rien n’était. Interviews çà et là, apparitions bien menées, le tour est joué pour la réput’ ! Mais dans les faits, on n’a pas grand chose de si convaincant, pire, on est clairement dans ce que fait la Pop niche de plus mauvais. Là où un certain BDK tire parfois son épingle du jeu avec un ou deux parfums qui cochent les bonnes cases de la qualité, Crivelli n’a rien à proposer qui retienne l’attention des perfumistas avertis. La marque est d’une tristesse et d’une stérilité déconcertante, on est au fond du trou et on sent bien que le bougre est équipé en pelles. Les deux collections n’apportent rien, on chiffre et on tamponne le client comme cette Pop niche sait si bien le faire ! Si ça marche, tant mieux pour Thibaud ! De notre côté on préfère avertir : ne foutez pas un centime dans cette maison éclatée, ça vaut rien.

Maison Crivelli

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 13 triples espressos pour préparer cet épisode !

Oud Maracuja Crivelli

Gris-velli

Portée par un certain Oud Maracuja, la maison Crivelli s’est parfaitement placée dans la rue. Le succès propulsé par ce Oud mytho (un bois ambré à se défenestrer) a été orchestré de main de maître pour asseoir la marque là où tout naît, là où les réputations et la hype d’un business se font toujours : dans la rue.

Oud Maracuja est à l’image de ce qui se fait partout, des matières synthétiques hurlantes qui n’a de Oud que le nom sur l’étiquette. On a l’habitude, mais la maison ne produit rien d’autre au final. Les Eaux de Parfum sont fantomatiques et on sent bien qu’il ne s’agit que de figuration pour pousser les Extraits au devant. Tout est défoncé, que des jus de merde. La seule bonne note revient à Iris Malikan qui propose un jus parfaitement calibré pour les ventes, bien au-dessus du reste en matière de qualité.

Vous l’aurez compris, on est dans une dernière banane du game, un attrape nigaud, le consommateur prêt à balourder 200 balles dans du visuel et de la hype TikTok. Ceux qui font les éloges de cette daube n’ont qu’à assumer, lorsqu’on voit les frappes qui restent sur le côté dans les parfumeries, on sent bien que le but de ces vidéastes et critiques en toc n’est pas de faire valoir la qualité. Passons, rien ne change on le sait, Crivelli en a parfaitement conscience.

Crivelli, la maison de paille

Dans le conte des trois petits cochons, celui qui a fait sa maison en paille voit le loup souffler le tout sans se fatiguer. Ce genre d’enseignes ne durent pas dans le temps généralement car la rue va trop vite pour elles. Eau Sauvage, parfum qui se vend depuis bientôt 60 ans, ne c’est pas fait sur la hype des réseaux sociaux. La composition proposée par Edmond Roudnitska était révolutionnaire et d’une qualité inouïe. Oud Maracuja, Ambre Chromatique ou Hibiscus Mahajad passeront dans le temps comme une seconde. Seuls les classiques restent et marquent l’Histoire, Crivelli n’imprimera que les mémoires de ceux qui voulaient absolument y croire.

Maison Crivelli et les infuenceurs

Les noms derrière les parfums, Quentin Bisch et quelques remplaçant sur le banc de l’équipe IFF, ont certainement fait ce qu’on leur a demandé et c’est bien ça le pire. Cette maison n’a aucune Direction Artistique en arrière plan, juste une équipe marketing qui s’occupe de tout.

On vraiment souffert à tester les kit découverte de Crivelli, on n’a vite balancé ça sur le côté et on est passé à autre chose, faites comme nous. Ne perdez surtout pas votre temps et encore moins votre argent avec cette marque. Une multitude de maisons respectables vous attendent dans les parfumeries, prenez le temps, videz vos têtes des rumeurs préfabriquées, sentez, pimpez votre game !

Gris-velli

Oud Maracuja Crivelli

Portée par un certain Oud Maracuja, la maison Crivelli s’est parfaitement placée dans la rue. Le succès propulsé par ce Oud mytho (un bois ambré à se défenestrer) a été orchestré de main de maître pour asseoir la marque là où tout naît, là où les réputations et la hype d’un business se font toujours : dans la rue.

Oud Maracuja est à l’image de ce qui se fait partout, des matières synthétiques hurlantes qui n’a de Oud que le nom sur l’étiquette. On a l’habitude, mais la maison ne produit rien d’autre au final. Les Eaux de Parfum sont fantomatiques et on sent bien qu’il ne s’agit que de figuration pour pousser les Extraits au devant. Tout est défoncé, que des jus de merde. La seule bonne note revient à Iris Malikan qui propose un jus parfaitement calibré pour les ventes, bien au-dessus du reste en matière de qualité.

Vous l’aurez compris, on est dans une dernière banane du game, un attrape nigaud, le consommateur prêt à balourder 200 balles dans du visuel et de la hype TikTok. Ceux qui font les éloges de cette daube n’ont qu’à assumer, lorsqu’on voit les frappes qui restent sur le côté dans les parfumeries, on sent bien que le but de ces vidéastes et critiques en toc n’est pas de faire valoir la qualité. Passons, rien ne change on le sait, Crivelli en a parfaitement conscience.

Crivelli, la maison de paille

Maison Crivelli et les infuenceurs

Dans le conte des trois petits cochons, celui qui a fait sa maison en paille voit le loup souffler le tout sans se fatiguer. Ce genre d’enseignes ne durent pas dans le temps généralement car la rue va trop vite pour elles. Eau Sauvage, parfum qui se vend depuis bientôt 60 ans, ne c’est pas fait sur la hype des réseaux sociaux. La composition proposée par Edmond Roudnitska était révolutionnaire et d’une qualité inouïe. Oud Maracuja, Ambre Chromatique ou Hibiscus Mahajad passeront dans le temps comme une seconde. Seuls les classiques restent et marquent l’Histoire, Crivelli n’imprimera que les mémoires de ceux qui voulaient absolument y croire.

Les noms derrière les parfums, Quentin Bisch et quelques remplaçant sur le banc de l’équipe IFF, ont certainement fait ce qu’on leur a demandé et c’est bien ça le pire. Cette maison n’a aucune Direction Artistique en arrière plan, juste une équipe marketing qui s’occupe de tout.

On vraiment souffert à tester les kit découverte de Crivelli, on n’a vite balancé ça sur le côté et on est passé à autre chose, faites comme nous. Ne perdez surtout pas votre temps et encore moins votre argent avec cette marque. Une multitude de maisons respectables vous attendent dans les parfumeries, prenez le temps, videz vos têtes des rumeurs préfabriquées, sentez, pimpez votre game !

Et vous, vous avez testé Maison Crivelli, vous en dites quoi ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

5 Commentaires

  1. EH

    Pour ceux qui veulent un parfum à l’Hibiscus, le Red Hibiscus de Jo Malone est top !

    Réponse
    • Patsy175

      J’adore vos podcasts très caustiques et néanmoins très lucides sur le monde de la niche.
      Je n’aime pas les parfums Crivelli, beaucoup de bruit pour rien !!!
      Le dernier Oud Maracuja,une horreur!!
      Je retiens la courgette 😂.
      A bientôt

      Réponse
  2. Cédric

    J’ai pas trop adhéré ni a la collection ni aux concept proposé.
    Le Oud Marajahd, produit d’appel de la maison pour influenceurs, est une ignominie sans nom.
    C’est un The Moon synthétique a en mourir, customisé pop niche.
    A la place de l’étincellente constellation de fruits rouges chez Julien Rasquinet ici c’est un fruit de la passion cramoisi et dégoulinant qu’offre Crivelli.
    Mention honorable pour le Bois Datchai .
    Un seul m’a surpris agréablement c’est le Tubéreuse Astrale en extrait de parfum de Quentin Bisch. Ça sent évidemment très synthétique, on a bien les deux narines dans la pop niche avec un accord bubble-gum Malabar fraise sur des fleurs blanches en ouverture et un encens fumant en séchage.
    3 sprays accompagnent 24h sans mentir , voir le lendemain après une douche . J’aime que ça dure mais aussi longtemps c’est presque tirer contre son camp . Côté senteur j’ai aimé cette composition car pas fan de tubéreuse du tout à la base , celle-ci ( en tous ça l’interprétation qui en est donnée ) me convient par sa position en second rôle malgré un titre trompeur.
    Je renouvellerai pas un achat dans cette maison .

    Réponse
  3. ItsmeMulder

    Incroyable épisode ! Je vous écoute depuis quelques semaines depuis La Suède (Le Français n’est pas ma langue maternelle, ni deuxième, donc je m’excuse d’avance).
    J’ai beaucoup aimé la remarque de l’Ancien sur les parfums Francesca Bianchi, j’avais acheté 5/6 Samples pour les tester … Vraiment « Unwearable » ! On dirait que la projection et le fait d’agresser le nez des autres est tout ce qui compte ces jours-ci.
    Ca serait vraiment bien si vous pouvez faire des épisodes comme ça sur quelques marques niche hypé à fond. Merci les gars, je vous souhaite une bonne semaine.

    Réponse
  4. Emmanuelle Clamme

    Et le parfum est pour le fondateur un vulgaire objet de conso. Je me souviens avoir acheté le premier set découverte juste après le lancement de la marque. Un mois plus tard sortait un nouvel opus sur le thème de l’iris, je lui ai alors envoyé un message afin de lui demander si je pouvais acheter un échantillon de ce dernier. Réponse du Thibaud : « je ne peux pas vous le vendre séparément, il faut acheter le set découverte », et moi de rétorquer « mais le set, je l’ai déjà! », lui de poursuivre « je suis désolé blablabla ». Que dire à cela quand d’autres « vrais passionnés » n’hésitent pas à vous envoyer gratuitement un échantillon de leurs créations… Ce sont des businessmen comme lui qui pourrissent la parfumerie d’auteurs… alors merci à vous de ne pas l’avoir raté:) sur la qualité de ses créations. Signé une parfumeuse en colère

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie, La Saison 5 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

Ofumum : Toucher le parfum

Ofumum : Toucher le parfum

Ofumum, superbe marque indépendante, propose un lien entre le toucher et l’odorat, entre les matières nobles, une expérience sublime…

Le monument Serge Lutens

Le monument Serge Lutens

Serge Lutens est un personnage sombre et intriguant, mais il nomme surtout une marque monument de la parfumerie. Personnalité, Art, tout y est !

Quelques pépites…

Quelques pépites…

Des parfums en mode « perfect », il y en a beaucoup qui nous ont marqués. On a sélectionné 6 pépites qui nous ont vraiment touchés.

Zara marque la parfumerie

Zara marque la parfumerie

Pour ses nouveaux parfums Zara met en avant les grands parfumeurs Olivia Giacobetti et Alberto Morillas, un bel hommage et surtout une belle stratégie !

Le mainstream se repositionne

Le mainstream se repositionne

La parfumerie mainstream avait besoin de redorer son image luxe depuis un bail, voilà qu’elle gonfle les prix ! On analyse ce repositionnement…

Qui critique-t-on ?

Qui critique-t-on ?

Critique Parfum : On se doit d’appliquer bien plus qu’une simple lecture de la formule. D’où sortent les parfums, avec quel budget… ?

Vivre sans parfum ?

Vivre sans parfum ?

Le parfum peut-il déranger ? En Asie on le perçoit comme ça et on ne se parfume que très peu, est-ce d’ailleurs un mal ?