La Hype perfumista

Le piège des passionnés

Saison 3 – Épisode 8

Écouter le podcast sur la Hype perfumista

Une présentation impulsive : L’Ancien (en Suma Oriental d’Une Nuit Nomade), Djack (en Muscs Koublaï Khan de Serge Lutens), Idir (en Majaïna Sin de The Different Company) et La Panthère (en Iris Shot d’Olfactive Studio), bref la clique du groupe Discord, partagent une discussion Zoom sur la hype dont peut être victime le perfumista, autour de certains parfums.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 4 cappuccinos pour préparer cet épisode !

C’est sur notre très cher groupe Discord qu’on avait lancé la conversation, le hype dont est victime le passionné de parfum peut être une problématique. Car si l’on met énormément en garde contre la hype des influenceurs et des vendeurs de rue, il en existe une autre, bien réelle, au sein même de la bulle parfum.

La hype autours de The Night, immense parfum de Frédéric Malle

La Hype autour de The Night

Lorsqu’on suit ce qu’il se passe dans la bulle parfum, on est à l’affût des belles nouveautés, des réalisations de hauts vols. L’arrivée de The Night a clairement fait partie de celles-là. Troisième d’une trilogie immense, composée de Géranium pour Monsieur, de Portrait of a Lady et donc de The Night, la fragrance a fait l’effet d’une bombe.

Quoi de plus mérité ? Le travail de Malle et du parfumeur Dominique Ropion est absolument sublime. Au-delà aussi de l’aura dégagée par la sortie, le buzz interne à la bulle perfumista a été sensationnel, poussé notamment par l’article d’Alexis Toublanc « Maestroud » sur AuParfum.com.

Désirer sans aimer

Ce qui est le plus problématique, c’est qu’on se trouve à désirer des parfums qu’on estime pour ce qu’ils représentent comme œuvre, mais pas comme un parfum qu’on apprécierait réellement porter. Mettre 650€ dans The Night, si on est pas si prêt que ça à le porter, et surtout l’aimer en tant que parfum plutôt qu’en tant que piece of art, est-ce bien raisonnable ? N’est-ce pas là plutôt un achat de collectionneur ?

On peut bien sûr satisfaire ses désirs même dans le cadre d’une colletion de parfums qu’on ne portera pas, mais ce qu’on cherche à éclairer ici c’est le déclencheur d’achat.

Ça n’est pas le cas d’une belle odeur qu’on a senti dans une parfumerie ou sur quelqu’un. Il s’agit de la même hype que celle des influenceurs. Car même si dans le cadre de la bulle parfum on a pas affaire à de la merde, on est quand même poussé à l’achat sans même avoir senti.

La hype perfumista avec Nuit de Bakélite

Combien ont acheté Nuit de Bakélite, chef-d’œuvre d’Isabelle Ledoyen pour Naomi Goodsir, mais n’ont pas pu le porter ? Un parfum immense, une réalisation de virtuose, mais tellement difficile à appréhender.

On est de pleins pieds dans la vraie Niche, la parfumerie indépendante qui ne fait pas dans la dentelle, encore moins dans le consensus.

Nos bons confrères d’AuParfum / Nez la revue avaient là aussi accentué la hype avec un superbe dossier en 8 volets dirigé par Olivier RP David. On avait plus qu’à acheter !

La Hype Perfumista autour de Nuit de Bakélite de Naomi Goodsir
La Hype Perfumista autour de Nuit de Bakélite de Naomi Goodsir

La hype perfumista avec Nuit de Bakélite

Combien ont acheté Nuit de Bakélite, chef-d’œuvre d’Isabelle Ledoyen pour Naomi Goodsir, mais n’ont pas pu le porter ? Un parfum immense, une réalisation de virtuose, mais tellement difficile à appréhender.

On est de pleins pieds dans la vraie Niche, la parfumerie indépendante qui ne fait pas dans la dentelle, encore moins dans le consensus.

Nos bons confrères d’AuParfum / Nez la revue avaient là aussi accentué la hype avec un superbe dossier en 8 volets dirigé par Olivier RP David. On avait plus qu’à acheter !

De quoi sont donc coupables AuParfum.com ?

Absolument rien, bien entendu. Les articles sont brillants, pertinents, et surtout, comme toujours, le sérieux est de mise. Mais c’est justement là que se trouve le souci. En tant que média de confiance, la parole résonne avec un écho beaucoup plus grave.

Bien loin de nous faire piéger comme par un YouTubeur véreux, on encaisse malgré tout la nouvelle en s’excitant, en se disant qu’il nous faut cette œuvre monumentale, quoi qu’il en coûte ! On est bel et bien pris par les mêmes biais que les victimes des bouffonneries d’Instagram et YouTube.

Échantillons de Parfums, rien de mieux pour sentir tranquillement

Les échantillons, seul vrai rempart à la hype

Essayer, réessayer, pousser encore, seule vraie solution pour faire disparaître l’atroce envie de dévorer un parfum hypé. Il n’y a qu’en faisant entrer la fragrance dans une routine qu’on arrivera à savoir si elle nous plait vraiment. Quitte à la délaisser un temps, pour y revenir détendu.

Les échantillons sont la seule possibilité de tester un parfum, le seul problème étant bien sûr la quantité. Un seul ne peut suffire, mais il est aussi difficile d’évaluer le besoin réel. En tout cas, rester chez soi ou sortir parfumé du lauréat, plusieurs jours, vaut mieux que de perdre son argent bêtement.

L’expérience Zoom

On vous laisse apprécier cette petite conversation sur Zoom, en espérant qu’elle soit profitable à tous. Nous essaierons de reproduire l’expérience en mettant le lien sur Discord, pour inviter les membres à s’exprimer. Quelque lives aussi sont prévus dans le groupe.

Et vous, la hype perfumista, de la bulle parfum, vous en êtes victime ?

Videz votre sac ici, on aime ça !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Niche ta mère !

Niche ta mère !

Parfumerie de Niche et Dupes : comprendre le phénomène, liste de marques à éviter, un mot sur Byron et la complicité de Jovoy, tout y est !

Drips, parfum d’art de rue

Drips, parfum d’art de rue

Drips, le Parfum Street Art qui vient bousculer les codes établis de l’industrie. Des fragrances en bombes aérosoles et des thèmes en couleurs. Fallait qu’on en parle…

Un parfum sur mesure

Un parfum sur mesure

Parfum sur-mesure, est-ce une vraie bonne idée ? Si on comprend complètement l’envie de se démarquer, on ne voit pas quel résultat on pourra bien obtenir…

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum et l’olfaction nécessite des petits conseils. On ne peut pas se lancer dans un Sephora et sentir n’importe comment.

Échauffement…

Échauffement…

Saison 3 de notre podcast parfum, l’échauffement pour la Sale équipe ! Un premier épisode sur ce qui nous a marqué pendant les vacances… petite mise en jambe.