Appréhender correctement une marque ou un parfum

Comprendre pour mieux se diriger

Saison 3 – Épisode 42

Écouter le podcast sur le fait d’apréhender correctement une marque ou un parfum

Une présentation consciente : Le Zen (en Hyde de Hiram Green) et L’Ancien (en Gelsomino de Viadeimille Sicilia) discutent sur la manière d’appréhender une marque ou un parfum en particulier, afin de parfaitement en comprendre le langage.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 6 cafés d’une noirceur intense pour préparer cet épisode !

Lorsqu’on se lance dans les parfumeries avec l’appétit du passionné, on se jette sur tout ce qui a un spray sans trop réfléchir. Certains cherchent aussi ce qui va leur correspondre sans trop chercher ce que propose le parfum, passant peut-être à côté d’un coup de cœur inattendu. Cet épisode est une suite logique de « Choisir son parfum » (S1-É14).

Appréhender une marque ou un parfum, les pré-requis pour comprendre

Se jeter dans une parfumerie

On a beau être sûr de ce qu’on cherche, on ne saura jamais ce qui va se présenter à nous. Lorsqu’on entre dans une parfumerie, qu’elle soit dédiée à une marque ou qu’elle soit un supermarché, il faut comprendre où l’on met les pieds en amont. Est-ce qu’on est au bon endroit pour trouver, ou bien tout simplement, qu’est-ce qui risque de nous être présenté ici ?

Car en parfumerie, tout le monde le sait, une pépite peut nous dévier du chemin en une fraction de seconde. D’ailleurs c’est ce qu’on cherche ! Être surpris puis conquis par surprise. Mais si l’on est pas à même de saisir le discours olfactif ou le contexte de la maison, on n’aura peu de chance d’être emballé par le parfum. Même si l’odeur reste l’odeur, mieux vaut être prêt à recevoir le message.

À chaque marque son univers

Rentrer chez Serge Lutens ça n’est pas découvrir le même monde que chez Frédéric Malle. Malgré qu’elles soient deux marques parmi les pionniers de la parfumerie de niche, elles développent deux univers distincts.

Avant de se diriger vers leurs stands ou boutiques, il est forcément préférable de consulter leurs sites internet au préalable. Saisir ce que propose Iris Silver Mist, d’où vient l’idée, qui l’a composé, en quelle période, quels sont les avis des critiques parfum, ce que propose la référence comme avancées, etc… nombre de points à comprendre avant tout.

Il faut savoir s’imprégner de l’atmosphère pour voir si ça va « matcher » avec notre personnalité, si le parfum en question à l’air de correspondre à ce que l’on cherche. Car rentrer quelque part pour tout snifer en série, clairement, ça ne sert à rien.

Appréhender un parfum ou une marque, les différents discours
Appréhender un parfum ou une marque, les différents discours

À chaque marque son univers

Rentrer chez Serge Lutens ça n’est pas découvrir le même monde que chez Frédéric Malle. Malgré qu’elles soient deux marques parmi les pionniers de la parfumerie de niche, elles développent deux univers distincts.

Avant de se diriger vers leurs stands ou boutiques, il est forcément préférable de consulter leurs sites internet au préalable. Saisir ce que propose Iris Silver Mist, d’où vient l’idée, qui l’a composé, en quelle période, quels sont les avis des critiques parfum, ce que propose la référence comme avancées, etc… nombre de points à comprendre avant tout.

Il faut savoir s’imprégner de l’atmosphère pour voir si ça va « matcher » avec notre personnalité, si le parfum en question à l’air de correspondre à ce que l’on cherche. Car rentrer quelque part pour tout snifer en série, clairement, ça ne sert à rien.

créativité, en parfumerie la senteur ne ment pas

Appréhender un parfum sur touches

Lorsqu’on est dans le magasin pour un moment, pour sentir plusieurs références, il vaut mieux ne pas tout balancer sur peau d’emblée. Quelques touches sont disponibles pour ça et il vaut mieux les utiliser. Elles permettent de capter la thématique olfactive sans prendre le risque de se surcharger la peau, et même les sinus !

On prendra donc le temps de voir si on prend la bonne direction. Si le chemin se laisse faire, si le discours olfactif à l’air de prendre, on devra bien sûr continuer sur peau.

La peau, la vie

Un parfum, lorsqu’on veut le comprendre pour de bon, lorsqu’on a l’air de s’entendre, se doit d’être testé sur peau. C’est la condition obligatoire pour être sûr de son choix.

Rester chez soi, tester partout

Qu’on cherche un briseur de nuque ou un parfum pour soi, rien ne vaut la maison pour le tester. Pour ça, forcément, il faut tout faire pour attraper un échantillon de la fragrance en question. Quant au fait de tester une Maison, il vaut mieux acheter un coffret découverte que la plupart proposent aujourd’hui.

Prendre son temps

Essayer un parfum nécessite de prendre son temps, de le comprendre, de l’éprouver aussi dans les contextes qu’on a l’habitude d’affronter. C’est pourquoi sentir vite fait la chose en boutique ne sert à rien en dehors de simplement savoir de quoi il s’agit.

Se faire parfumer

L’une de meilleures façon de faire, de mettre le parfum en situation, est de demander à en être parfumé pour l’essayer. L’amateur de briseurs de nuques ne trouvera pas mieux comme test. Il n’y aura qu’à observer les réactions sur le chemin, dans son entourage, en préférant clairement les interactions avec des inconnus.

Vivre un temps avec son parfum est évidemment le minimum requis lorsqu’on s’apprète à vivre avec pendant des mois. Il faut analyser son propre ressenti en le portant, ne pas hésiter à écrire ce que l’on vit, ce que l’on sent. Pour les amateurs de compliments, on l’a dit, il faut absolument l’éprouver dans l’ambiance dans laquelle on a prévu de le porter, observer les réactions, et bien sûr les résultats éventuels, ou du moins le potentiel dans un cours délai.

Le parfum touche droit au cœur et c’est un vrai piège en soi, il faut donc savoir se réfreiner pour bien choisir.

Appréhender une marque ou un parfum, les pré-requis pour comprendre, rester chez soi
Appréhender une marque ou un parfum, les pré-requis pour comprendre, rester chez soi

Rester chez soi, tester partout

Qu’on cherche un briseur de nuque ou un parfum pour soi, rien ne vaut la maison pour le tester. Pour ça, forcément, il faut tout faire pour attraper un échantillon de la fragrance en question. Quant au fait de tester une Maison, il vaut mieux acheter un coffret découverte que la plupart proposent aujourd’hui.

Prendre son temps

Essayer un parfum nécessite de prendre son temps, de le comprendre, de l’éprouver aussi dans les contextes qu’on a l’habitude d’affronter. C’est pourquoi sentir vite fait la chose en boutique ne sert à rien en dehors de simplement savoir de quoi il s’agit.

Se faire parfumer

L’une de meilleures façon de faire, de mettre le parfum en situation, est de demander à en être parfumé pour l’essayer. L’amateur de briseurs de nuques ne trouvera pas mieux comme test. Il n’y aura qu’à observer les réactions sur le chemin, dans son entourage, en préférant clairement les interactions avec des inconnus.

Vivre un temps avec son parfum est évidemment le minimum requis lorsqu’on s’apprète à vivre avec pendant des mois. Il faut analyser son propre ressenti en le portant, ne pas hésiter à écrire ce que l’on vit, ce que l’on sent. Pour les amateurs de compliments, on l’a dit, il faut absolument l’éprouver dans l’ambiance dans laquelle on a prévu de le porter, observer les réactions, et bien sûr les résultats éventuels, ou du moins le potentiel dans un cours délai.

Le parfum touche droit au cœur et c’est un vrai piège en soi, il faut donc savoir se réfreiner pour bien choisir.

Le piège du visuel

Comme dit Le Zen dans cet épisode, le principal piège est le discours graphique. L’image véhiculée autour du parfum, du flacon au packaging, en passant par les spots de pubs et les messages reptiliens des influenceurs. Mais s’il y a bien un visuel qui piège autant, c’est celui d’une belle vendeuse, au physique qui nous charme, à la voix ensorcelante, qui nous vante le parfum. On finira sûrement par acheter la chose, convaincu qu’elle nous a convaincu.

Malheureusement, c’est le parfum qu’on va payer de notre poche, qu’on portera avec regrets, loin de la jolie dame. Gare donc à ne pas se laisser séduire par le doux visuel et les beaux discours…

Et vous, comment vous faites pour appréhender une marque ou un parfum ?

Balancez-nous vos impressions !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Les envahisseurs

Les envahisseurs

Les envahisseurs de la parfumerie de Niche déferlent dans la street via les vendeurs de gris, qui sont ils ? D’où sortent ces marques ?

Des vrais parfums !

Des vrais parfums !

Des vrais parfums qui nous ont mis une claque il y en a eu ! On a voulu partager entre passionnés quelques références qui nous ont touchés…

Les critiques parfum

Les critiques parfum

Les critiques Parfum se divisent en autant de catégories que de supports. Il y a les YouTubeurs et autres Instagrameurs, les bloggeurs, les écrivains, mais qui est fiable au final ?

Parfum et confiance en soi

Parfum et confiance en soi

Parfum et confiance en soi sont liés pour beaucoup d’entre nous. De nombreuses personnes utilisent leur sillage comme bouclier ou message…

Le Gris

Le Gris

Marché Gris et Vendeurs de parfums, on avait vraiment besoin d’éclaircir des points sur ce monde qui inspire tant de craintes pour les passionnés !

10 marques en mode Perfect

10 marques en mode Perfect

10 marques en mode perfect, des enseignes de Luxe et de Niche qui ont un parcours sans faute ou presque ! Et même un peu plus…

Produire pour produire ?

Produire pour produire ?

Produire pour produire ne peut durer indéfiniment. Le créativité est le moteur du parfum, le client ne veut pas de nouveauté, mais du changement !

Slogan de Courrèges

Slogan de Courrèges

Slogan de Courrèges ne cherche pas 12h à 14h, on copie salement Bois d’Argent ! La parfumerie française ne créer plus, tout est mort.

1 Niche, 1 Mainstream

1 Niche, 1 Mainstream

1 Niche 1 Mainstream, si l’on devait ne garder que 2 parfums ?! L’équipe de La Parfumerie Podcast partage leurs tortures morales !

Riot House, Room 1015

Riot House, Room 1015

Un échange qui met en avant l’esprit de révolte et la sincérité tout en parfum de Michael Partouche et sa marque Room 1015.