Produire pour produire

Où en est-on de la créativité en parfumerie ?

Saison 3 – Épisode 23

Écouter le podcast « produire pour produire »

Une présentation résignée : Le Zen (en Beau de Jour de Tom Ford) et L’Ancien (en Tuscan Leather de Tom Ford) échangent leurs points de vue sur la créativité en parfumerie en 2022, et ces marques qui s’obstinent à produire pour produire…

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 4 cafés bien corsés pour préparer cet épisode !

Produire du parfum juste pour avoir des nouveauté profite-t-il a une marque ?

Un point sur la créativité en parfumerie

Depuis notre manifeste sur l’importance de la créativité en parfumerie, on n’a pas vraiment fait de point face à la productivité incessante en 2022. Car depuis l’avènement de la parfumerie de Niche dans les années 2000, qu’avons-nous obtenu créativement ? On retrouve surtout des marques qui cherchent à gagner la course en propulsant nombres de nouveautés.

Aucun game changer, juste des descendants de bons vieux succès, des copies même, et un nombre incalculable de parfums stériles. Souvent de belles prouesses techniques, mais rien d’innovant à l’arrivée. Bref, on sait produire mais on n’arrive toujours pas à proposer de vrais changement depuis presque vingt ans.

Les pionniers et les derniers

Depuis les pionniers de la Niche, à savoir Serge Lutens, The Different Company, L’Artisan Parfumeur et Frédéric Malle, on sent que le système s’essouffle. La relève, celle qui ferait tant de bien, a du mal à surgir et le flambeau s’éteint doucement. Les sorties se ressemblent, se calquent…

Produire ou créer en parfumerie, la passion n'est plus !

Lorsque les cœurs palpitaient…

Il est loin le temps où l’on partait en balade olfactive dans les grands magasins et qu’on se prenait des raclées à chaque fois. L’époque n’est plus la même, le business a gagné du terrain et la créativité n’a plus de marge de manœuvre. Les meilleurs sont touchés, mais l’espoir demeure pour eux.

Le plus inquiétant vient des jeunes marques qui poussent des productions sans risques, des jus sans âmes, des flacons vident de sens. On se contente de copier les réussites, le style des autres, quitte à sombrer dans la Pop Niche.

BDK Parfums, Gris Charnel une création Pop Niche

Pendant que le public reste les bras croisés, noyé dans une ignorance qui profite à tous, les projets se multiplient en ce sens et le tout stagne. On est si loin de l’époque où l’on pouvait découvrir une nouveauté atomique telle qu’Iris Silver Mist ! Les marques qui osent sont rares aujourd’hui. Elles s’appellent Naomi Goodsir ou Parfum d’Empire, de la bonne violence olfactive qui secoue les parfumeries. Mais elles sont trop peu.

Dominique Ropion pour IFF aux Fifi Awards 2019

Le grand remplacement

On est dans une industrie où une poignée de connards se partagent le gâteau. Soit. On n’a pas d’autre choix, pour le moment, que de faire avec. Les plus beaux parfums de notre décennie ont été réalisés par une dizaine de noms maximum. Il tape pourtant aux portes des centaines de jeunes têtes brûlées qui se font recaler lorsqu’ils postulent aux postes.

Les grandes Maisons de compostions que sont Givaudan ou autres Firmenich s’évertuent à user de leurs atouts les plus convaincants pour les gros contrats, chose normale. Il en ressort toujours des Ropion, des Kurkdjian, des Morillas, etc. Les mêmes grosses têtes qui raflent les mêmes récompensent pour les mêmes Maisons, les mêmes marques… Ras le bol. Rien ne change, on est désabusé, blasé. Malgré le respect qu’on leur doit, les vieux doivent juste dégager, laisser la place.

Produire, un métier loin des passions

On ne va pas se mentir, les équipes qui tirent les ficelles, celles qui opèrent sur le terrain, les parfumeurs eux-mêmes, tous ne voient plus que leurs salaires depuis des lustres. Créer ? Pour quoi faire ? On se répète ici, souvent, parce que le constat nous fait mal et reste persistant, indélébile.

L’Art n’est plus, ne se joue plus chez ceux qui le maitrise. Les nouveautés n’en sont pas, les œuvres ne le sont plus, l’Intelligence Artificielle a finalement trouvé sa place, plus personne ne réfléchit de toute façon.

On chie des flankers à tout va, on s’emmerde plus. Pourquoi se faire chier de toute façon ? On s’est levé à 7h du mat’, on s’est fait chier à venir bosser, on se force à sourire à la machine à café, on se caresse dans le sens du poil. Autant produire n’importe quoi, en obéissant comme il faut à la direction, se débarrasser du job sans se prendre la tête… on s’emmerde et on le sent dans le flacon.

À La Parfumerie Podcast, on n’y croit plus…

Produire sans se faire chier, l'industrie du parfum n'a plus de créativité.

La Pop Niche, qui passe son temps à copier ce qui se fait ailleurs, ne copie que le stérile qui s’y fait. Des dupes de merde, en mode industriel, ça balance autant que le marché du privé, sans pause.

Produire sans se faire chier, l'industrie du parfum n'a plus de créativité.

Produire, un métier loin des passions

On ne va pas se mentir, les équipes qui tirent les ficelles, celles qui opèrent sur le terrain, les parfumeurs eux-mêmes, tous ne voient plus que leurs salaires depuis des lustres. Créer ? Pour quoi faire ? On se répète ici, souvent, parce que le constat nous fait mal et reste persistant, indélébile.

L’Art n’est plus, ne se joue plus chez ceux qui le maitrise. Les nouveautés n’en sont pas, les œuvres ne le sont plus, l’Intelligence Artificielle a finalement trouvé sa place, plus personne ne réfléchit de toute façon.

On chie des flankers à tout va, on s’emmerde plus. Pourquoi se faire chier de toute façon ? On s’est levé à 7h du mat’, on s’est fait chier à venir bosser, on se force à sourire à la machine à café, on se caresse dans le sens du poil. Autant produire n’importe quoi, en obéissant comme il faut à la direction, se débarrasser du job sans se prendre la tête… on s’emmerde et on le sent dans le flacon.

À La Parfumerie Podcast, on n’y croit plus…

La Pop Niche, qui passe son temps à copier ce qui se fait ailleurs, ne copie que le stérile qui s’y fait. Des dupes de merde, en mode industriel, ça balance autant que le marché du privé, sans pause.

Pieds et mains liés

Chaque étage de la parfumerie est pris au piège par le système dans lequel elle s’est mise. Les millions donne le « la », tout le monde doit chanter dessus. Créer ? On ne prendra pas ce risque à cause de la taille des investissements. Les Opium, les Angel, les Poison, qui ont changé leurs époques, n’arriveront plus. Il faut passer à autre chose, mais l’énergie ne viendra pas d’en haut, c’est mort.

Alors, ce tour d’horizon de la créativité en 2022, ça vous dit quoi ? On continue de produire pour produire ?

Balancez-nous vos impressions !

1 Commentaire

  1. Mojojojo

    Bonsoir l’Ancien,
    c’est une vision très morose, il est vrai que 98% de la parfumerie actuelle c’est de la daube mais quand même comme vous l’avez relever en France il y a encore des pépites incarné par des maisons comme Naomi Goodsir et Parfum d’Empire entre autres. Quand je traverse un gros nuage noir un peu comme vous en ce moment je regarde vers les parfumeurs artisanaux et indépendants ailleurs dans le monde et là croyez-moi on trouve de belles choses! Alors, je me permets sauf votre respect de vous conseiller ces quelques marques et parfums dans l’espoir que vous ferez une heureuse découverte qui vous feront croire à nouveau dans la parfumerie créative:
    -Artisan Papillon Parfum (Liz Moore): Anubis, Salomé, Dryad, Bengale Rouge
    -Charna Erthier, drunk on the moon/ St Clair scents, Casablanca
    -Velvet and sweet pea’s: Luminous lemur, pangolin violette rose
    -Bogue Pofumo: Maai, Mem
    -Rubini: Fundamental, Tambour sacré, Nuvolari
    -Hiram Green: Moon Bloom, Vivacious, Arbolé
    -Jorum studio: trimerous, nectar, carduus
    -Rogue perfumery: Mousse illuminée, Chypre siam, Jasmin antique
    -April Aromatics: Pink wood, Calling all angels,
    -DSH: Rendez-vous, Chinchilla
    -Mention: Francesca Bianchi The lover’s tale, Under my skin, The Black knight

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Tenue correcte exigée

Tenue correcte exigée

Tenue, puissance, sillage, sont souvent perçus comme un gage de qualité par la masse. Un calcul qui permet de vendre tout et n’importe quoi.

Des parfums charnières ?

Des parfums charnières ?

Il y a des parfums charnières qui permettent de dépasser nos aprioris sur des matières, des notes qu’on ne supporte pas, de quoi passer le cap de la révulsion…

Propager le vrai parfum

Propager le vrai parfum

Propager le vrai parfum est un devoir qui incombe à celui qui est bien informé. À chacun son cercle d’influence pour agir pour l’olfaction !

Le parfum 2.0

Le parfum 2.0

Le Parfum 2.0 a envahi la parfumerie de Niche et séduit la jeune génération bercée par la brutalité des bois ambrés venus du Mainstream…

Communiquer !

Communiquer !

Communiquer pour une marque de parfumerie de Niche, de nos jours, est d’une importance capitale. Quitte à faire quelques sacrifices…

Catégoriser la Niche

Catégoriser la Niche

Catégories Parfumerie de Niche, il fallait découper le secteur pour rendre plus clair le marché présent et les différentes qualités…

Les envahisseurs

Les envahisseurs

Les envahisseurs de la parfumerie de Niche déferlent dans la street via les vendeurs de gris, qui sont ils ? D’où sortent ces marques ?

Des vrais parfums !

Des vrais parfums !

Des vrais parfums qui nous ont mis une claque il y en a eu ! On a voulu partager entre passionnés quelques références qui nous ont touchés…

Les critiques parfum

Les critiques parfum

Les critiques Parfum se divisent en autant de catégories que de supports. Il y a les YouTubeurs et autres Instagrameurs, les bloggeurs, les écrivains, mais qui est fiable au final ?