Paris Perfume Week 2024

Un petit tour et un compte-rendu

L’équipe de Nez la revue s’est fixée pour objectif d’organiser la Paris Perfume Week, un évènement majeur autour du parfum et de l’olfaction à Panam, une absence tellement incohérente dans la capitale du parfum, alors que le salon Esxence fait un carton à Milan depuis des années.

Saison 5 – Épisode 24

Écouter le podcast sur la Paris Perfume Week :

Paris Perfume Week 2024

par La Parfumerie Podcast | Saison 5

Une présentation en binôme : Arsène (en Azahar de Voyages Imaginaires) et Misia (en Caribe Kiss d’Anatole Lebreton) partagent leur vécu à cette première édition de la Paris Perfume Week, leurs ressentis, leurs points de vue…

Article et clichés par Misia.

La Paris Perfume Week, un nouveau format

Sous l’égide de l’équipe de Nez, ce premier format de la Paris Perfume Week se revendique comme LE rendez-vous international du parfum et de la culture olfactive.

Cet événement avait comme ambition de rassembler en un même lieu des professionnels de la parfumerie, des chasseurs de tendances et des amateurs perfumistas.

Ce salon a été habilement organisé à juste distance d’Esxense à Milan. Avec une entrée payante à 15€ en plein tarif et à 10€ pour les étudiants, une jauge en raison de la dimension du bâtiment, celui-ci n’a pas désempli durant les 4 jours.

Il faut dire qu’il y en avait pour tous les goûts, de la micro marque de niche à des marques plus installées à l’instar de The Different Company.

Expériences

Les corners des marques :

Avec une cinquantaine de marques en résidence temporaire, le lieu rassemblait énormément de créations au mètre-carré. Il y avait là de quoi affûter ses narines avec des réalisations à découvrir ou à redécouvrir par de vrais indépendants, de la niche-nichue et de la grosse pop niche.

Les stands de chaque marque étaient à touche-touche, on a néanmoins adoré pouvoir discuter en tête-à-tête avec les parfumeurs, créateurs de marques et directeurs artistiques. Une rare occasion de passer le brouillard habituel du monde de la parfumerie, rencontrer qui se cache derrière les jus ou les flacons. Découvrir aussi des odeurs autrement.

Paris Perfume Week

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 5 cafés noirs pour préparer cet épisode !

L’expo des 20 ans de Parfum d’Empire

L’exposition des 20 ans de la marque Parfum d’Empire « Quand le parfum des plantes parle » : exposition immersive, intime autour de chaque création.

Le principe était le suivant : pour chaque parfum la mise en évidence d’une matière première à sentir sous cloche, sa description au travers du parfum à lire et une scénette immersive à voir et à sentir.

L’exposition se terminait sur la découverte de la dernière création de la marque : Un Bel Amour d’Été.

Un programme alléchant de trente-quatre conférences (smell-talks et masterclass) et de quatorze ateliers a été proposé par de grands parfumeurs ainsi que des intervenants experts dans de nombreux domaines autour du parfum et de l’olfaction.

Une autre partie « hors-les-murs », permettait de découvrir nombre de maisons de parfumerie et leurs coulisses dans tout Paris.

Les Cahiers des Naturels LMR à la Paris Perfume Week

La bibliothèque olfactive des cahiers des naturels LMR avec leurs composants odorants associés à découvrir. Un des rares endroits tranquilles de l’événement, où il faisait bon flâner à son rythme. Un calme qui a permis à plus d’un de se rapprocher des matières premières, et de le comprendre avec les livres de la collection.

La revue Nez et tous les bouquins étaient dispo à la Paris Perfume Week

Nez étant organisateur, une belle librairie, toute à ses références dédiées, était également présente sur le lieu de l’événement. On y voit ici un lieu parfait pour réunir leurs différentes activités.

Locaux de la Paris Perfume Week 2024
Installation pour la Paris Perfume Week 2024

De l’expo Parfum d’Empire, aux Smell Talks, aux ateliers proposés, on sent qu’on a un salon qui a de l’avenir ! En améliorant les quelques défauts on a de quoi organiser un vrai monstre de l’olfaction pour demain, intéressant pour les professionnels autant que pour les passionnés !

Alors cette Paris Perfume Week ?

C’était top de discuter directement des nouvelles créations, des futures évolutions, et de sentir que les avis des visiteurs étaient les bienvenus.

On regrette seulement la petitesse du lieu, le manque d’espace entre les stands des marques et le lieu des conférences trop exigu.

Cela ne remet absolument pas en cause la qualité du contenu extrêmement riche de cette première Paris Perfume Week.

On a adoré ce premier opus et on a hâte de voir les prochains !

Vous avez pu vous rendre à la Paris Perfume Week ? Comment vous l’avez vécu ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

2 Commentaires

  1. Christelle

    Bonjour je ne parviens pas à écouter la fin du podcast.
    Il s’arrête toujours au même endroit.

    Réponse
    • Lam

      Hello, après écoute du podcast ce jour, Arsène s’interrogeait sur l’enregistrement des conférences, elles sont publiés petit à petit sur la chaîne YT de l’osmotheque pour ceux.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteure :

Misia, Animatrice / Auteure pour La Parfumerie Podcast

Misia

Auteure / Animatrice

Ne pas sentir comme tout le monde, c’est son créneau.
Elle apprécie de sortir des clichés, bousculer les idées reçues et provoquer la discussion.

Dingue d’olfaction, elle a toujours le nez fourré dans des livres et des sites sur le sujet.

Lire la bio de Misia

La Parfumerie, La Saison 5 du Podcast Parfum 

Tous les épisodes :

Ofumum : Toucher le parfum

Ofumum : Toucher le parfum

Ofumum, superbe marque indépendante, propose un lien entre le toucher et l’odorat, entre les matières nobles, une expérience sublime…

Le monument Serge Lutens

Le monument Serge Lutens

Serge Lutens est un personnage sombre et intriguant, mais il nomme surtout une marque monument de la parfumerie. Personnalité, Art, tout y est !

Quelques pépites…

Quelques pépites…

Des parfums en mode « perfect », il y en a beaucoup qui nous ont marqués. On a sélectionné 6 pépites qui nous ont vraiment touchés.

Zara marque la parfumerie

Zara marque la parfumerie

Pour ses nouveaux parfums Zara met en avant les grands parfumeurs Olivia Giacobetti et Alberto Morillas, un bel hommage et surtout une belle stratégie !

Le mainstream se repositionne

Le mainstream se repositionne

La parfumerie mainstream avait besoin de redorer son image luxe depuis un bail, voilà qu’elle gonfle les prix ! On analyse ce repositionnement…

Qui critique-t-on ?

Qui critique-t-on ?

Critique Parfum : On se doit d’appliquer bien plus qu’une simple lecture de la formule. D’où sortent les parfums, avec quel budget… ?

Vivre sans parfum ?

Vivre sans parfum ?

Le parfum peut-il déranger ? En Asie on le perçoit comme ça et on ne se parfume que très peu, est-ce d’ailleurs un mal ?