Niche ta mère !

La niche qui produit des dupes

Saison 3 – Épisode 10

Écouter le podcast sur la parfumerie de niche qui vit des dupes

Une présentation double : L’Ancien (en Hyperbole de Courrèges) et Le Zen (en Farenheit Parfum de Christian Dior), font un point sur cette parfumerie de Niche qui produit des dupes, des enseignes hypées qui font croire qu’elles sont qualitatives.

Donnez de la force à vos gars ! Il nous a fallu 7 ristretos pour préparer cet épisode !

Il va falloir se répéter, chaque Saison, chaque année, être une marque de Niche n’est pas un gage de qualité. Produire du parfum et positionner le résultat avec des gros prix bien gras ne veut rien dire. Les enseignes du genre sont légions et gangrènent le secteur, aidées dans leur crime par des boutiques et des influenceurs sans vergogne.

Les dupes en parfumerie de Niche

Niche ta mère !

Il y a les passionnés qui font du commerce et il y a les commerçants qui font du parfum. La ligne est fine entre les deux mondes et ils se rejoignent dans un même espace : la parfumerie. Ainsi, peuvent se cotoyer sur une même étagère Parfum d’Empire et Byron Parfum, la beauté et son contraire, l’Art et le lard.

À force d’être contactés sans cesse pour avoir notre avis sur ces marques qui prétendent faire du parfum, on s’est dit qu’on allait mettre les points sur les « i » et quelques barres (de rire) sur les « t ».

Ceux qui ne seraient pas d’accord avec nos avis, probablement car ils n’acceptent pas de s’être fait nicher la gueule, on pourra vous indiquer des livres pour étudier l’Histoire de la parfumerie.

Dupes, copies en parfumerie de Niche

Ces marques médiocres n’ont rien inventé. La tradition de la copie légitime est couverte par la noble lignée des parfums. Une injustice pour les parfumeurs, une aubaine pour les maison de compositions et les grandes marques. Il y a juste à changer le volume d’une ou deux notes pour argumenter que ce parfum est un fils de…

L’arbre généalogique des familles olfactives à bon dos. On lui prête mille et un fruits, aussi pourris les uns que les autres.

Kalan de Parfums de Marly, parmi les dupes de Baccarat Rouge 540 de Maison Francis Kurkdjian

Parfums de Marly

Dupes, copies, flankers, appelez ça comme vous voulez, Parfums de Marly en a fait son fond de commerce. On en avait parlé il y a un moment et, vraiment, on en a ras le bol de se répéter à propos de cette marque de merde.

On vous laisse donc vous reporter à l’article sur la Hype, où on avait quelque peu désossé leur catalogue. Parfums de Marly reproduit des fragrances nées sous d’autres armes que les siennes, pas de prise de tête. Les influenceurs font leur boulot derrière en vous racontant leurs bobards… Non, Marly ça n’est pas flippant !

Carlisle, bullshit parmi les bullshits de Parfums de Marly

Délit d’Initio

Dans le marasme de l’internet, on ne peut pas passer à côté de la hype Initio. Marque enfant de Parfums de Marly, la politique est la même. Même codes basés sur les apparences telles que des flacons qui semblent qualitatifs, ornements mythos, pour des fragrances faiblardes au possible, malgré des grands noms derrière une référence ou deux.

La stratégie est donc la même que partout. Le gros prix bien sale est là pour rendre effectif le biais cognitif lié à la valeur. Non, ici le prix ne veut rien dire. C’est juste de la merde. Une marque qui ne propose rien pour justifier un tel tapage. Une banane avec laquelle les influenceurs se pavanent.

Une telle stérilité fait carrément flipper le passionné. C’est quoi le projet ? Allez demander à la direction artistique. Nul ne sait.

Oud for Greatness de la marque Initio, parfum stérile...

Wanted : Christian Provenzano

La parfumeur le plus prolifique de cette frange merdique de la parfumerie de Niche n’est autre que Christian Provenziano. Le gars a fait tous les parfums de l’infâme Boadicea The Victorious, il a sa propre marque Christian Provenzano Parfums, et a bossé pour Clive Christian ou encore Xerjoff.

Le gars fait pulser les formules les plus dégueulasses du game, à coup de Ouds mythos, pour hameçonner les moyen-orientaux et adeptes du genre en Europe.

Parfum Boadicea

Boadicea The Victorious

En mode prix bourbiers, jus bazooka, flacons bling-blings, Provenzano propose une manière de torpiller les âmes inocentes sans se faire chier à produire un truc commercial. Celui qui veut du sillage sans sentir bon est donc à la bonne adresse.

Installé à Dubaï, il enchaîne les contrats pour des petites maisons qui cherchent de la violence olfactive. Boadicea est clairement son CV le plus parlant. Une marque qui ne sert à rien, il faut le dire. Passez votre chemin, vous préserverez aussi l’environnement.

Christian Provenzano, parfumeur de la plupart des marques hypées

Fragrance du Bois

Les marques du type de Fragrance du Bois pullulent sur le marché. On cible le Moyen-Orient avec l’apparat du luxe, on fait croire à du Oud, on pond des ambres vides de tout caractère. C’est parti ! Forgée dans le moule de Roja Dove (mêmes flacons d’ailleurs…), la marque est tout autant stérile, enfin… pire ! Car si c’est pour acheter des Oud Orange ou je ne sais quelle couleur, on pouvait trouver bien mieux à Sephora.

Le Story-telling de la marque n’en finit pas de se répéter. Toujours les mêmes parfums, toujours les mêmes thématiques, ça n’en finit pas.

La com’ de Fragrance du Bois a poussé l’ignominie à son paroxysme en s’associant avec la YouToubeuse Demi Rawlings pour la direction artistique de Minuit et Demi. Mieux vaut avoir le sens de l’humour et une compréhension élastique du luxe. Plus question de respecter les codes qu’on affichait. Le bluff est au-dessus de tout dans le domaine. Et bien sûr, les jus sont claqués.

Fragrance du Bois

Copies et photocopies

Des marques comme ça, on l’a dit, on ne peut pas les dénombrer. C’est un modèle économique bien connu en parfumerie. Ça part de Pure Distance, ça passe par Xerjoff, pour finir à … El Mar ! Avec son nom de station balnéaire, c’est une enseigne de plus qui applique son business plan au calme. Toutes ces marques ont les mêmes sites, les mêmes types de flacons, les mêmes noms de parfums, les mêmes notes, les mêmes compos, c’en est irrespirable.

Les dupes, la rue et Tiziana Terenzi

Ces marques là envahissent la rue. Les jeunes qui veulent se faire valoir se jettent dessus, emballés dans des discours mensongers sur la Niche, sur cette Niche opportuniste, la niche-toneuse. Dans cette mouvance, l’un des plus gros vendeur est Tiziana Terenzi, clairement l’une des pires marques qu’il m’a été donné de sentir. Des gros fruits dégueux, des jus sans queues ni têtes, des dupes, des magmas olfactifs vendus à des prix insupportables. Ça va de l’infâme Kirké à la collection de poissons dans l’eau Sea Stars. Tout est merdique !

Byron Parfums

Comme annoncé dans l’épisode Privé is the new Mainstream, Jovoy a fait de la place pour Byron Parfum sur ses étales. La marque de générique, en conivence avec la YouTubeuse Nissou Parfums (vendeuse chez Jovoy), a fait son trou chez les adultes. Bienvenu dans la cour des glands !

La marque a changé intelligemment ses bouteilles, affiné sa communication sur les réseaux sociaux et arrosé les influenceurs. Le tout donc, courroné par une place chez Jovoy, pour faire valider les esprits.

Mula-Mula, copie de Ilham de So’oud (sous marque de Stéphane Humbert Lucas), est devenu la cinquième meilleure vente chez Jovoy, ce qui plutôt un bon score pour une marque sortie de nulle part.

Byron Parfum

Comme annoncé dans l’épisode Privé is the new Mainstream, Jovoy a fait de la place pour Byron Parfum sur ses étales. La marque de générique, en connivence avec la YouTubeuse Nissou Parfums (vendeuse chez Jovoy), a fait son trou chez les adultes. Bienvenu dans la cour des glands !

La marque a changé intelligemment ses bouteilles, affiné sa communication sur les réseaux sociaux et arrosé les influenceurs. Le tout donc, couronné par une place chez Jovoy, pour faire valider les esprits.

Mula-Mula, copie de Ilham de So’oud (sous marque de Stéphane Humbert Lucas), est devenu la cinquième meilleure vente chez Jovoy, ce qui est plutôt un bon score pour une marque sortie de nulle part.

Street shit

Dans la rue, ça n’est un secret pour personne, du moins pour ceux qui ont connu la marque à ses débuts : Byron c’est une marque de génériques. Mais quand on est malin, on peut faire passer la pilule au calme. L’aide de Nissou a été précieuse et prolifique puisque les ventes et la réputation de Byron ont dépassé l’imaginaire. On est dans la banane heavy weight, celle qui se consomme en riant.

Là où on applaudit Byron c’est pour tout le travail qui les a mené là où ils sont à ce jour. Côté consommateurs par contre, on a pas le choix de balancer. Les parfums sont des copies, des jus très médiocres qu’il vaut mieux délaisser vite fait si vous chercher du vrai bon parfum.

La leçon Byron Parfums

Là où le modèle nous interpèle, ce qu’on doit se demander : combien de douilles du genre sont déjà en place depuis plus de dix ans ? Quand on martèle qu’il faut s’éduquer en parfumerie, habituer son nez à sentir du grand parfum, c’est à cause de tous ces dupes, ces marques qui n’en sont pas.

Byron a parfaitement identifié sa clientèle, su lui communiquer ce qu’elle avait besoin de voir et d’entendre, façonné une image de marque vaselinée à souhait pour que ça rentre sans forcer. Réveillons-nous !

Mula-Mula de Byron Parfums, dupe de Ilham de So'oud
La parfumerie Jovoy à Paris

Et Jovoy dans tout ça ?

On peut le dire, on s’est bien fait nicher ! Jovoy a parfaitement joué sur sa notoriété pour faire valoir ses contrats. Depuis Roja Daube et Alexandre J, le magasin de François Hénin est passé maitre en la matière. 

Là où ça fait mal, c’est qu’on ne serait pas là, à ce modeste niveau, si on avait pas connu Jovoy. Les belles marques que la boutique a vendu, et qu’elle continue de vendre, sont incontournable pour une bonne progression dans le monde de la parfumerie. Avec ces changements très suspects, tout est désormais ambigüe.

Jovoy et la Hype

Quoi de plus facile à vendre que des parfum que tout le monde cherche ? Le calcule est très simple, et Jovoy se frotte les mains de ses choix corrompus. Tant pis pour nous, certes, mais le vent va tourner. Wait and see.

Dupes et bananes, à qui la faute ?

Il est grand temps que la parfumerie de Niche se regarde dans le mirroir. En l’absence quasi totale de communication, à force de réfléchir à l’ancienne, on ouvre la porte aux opportunistes. de tous poils. Alors que les géants du monde du commerce, comme peuvent l’être Mc Donaled’s, Nike ou Coca-Cola, ne cesse jamais de communiquer malgré qu’ils soient déjà incontournbales, les petites marques, inexistantes aux yeux du public restent là à regarder le train passer.

Le grand remplacement en parfumerie. de Niche

Les commerçants, ceux qui font du biz plutôt que du parfum, ont bien compris que tout se vendait. C’est ce qu’ils font chaque jour. Ils communiquent sans relâche et comptent leurs sous en fin de journée. On ne peut plus laisser faire, surtout par négligence. Le marketing est primordial, il est temps de s’y consacrer.

Cellule de crise

C’est dans cette optique qu’on s’est dit qu’il fallait agir à notre échelle. Nous avons ouvert nos portes pour conseiller les marques qui ont du mal à naviguer dans ces eaux troubles. N’hésitez pas à nous contacter pour tous conseils en la matière ! Et hésitez encore moins à vous tourner vers des community managers expérimentés, des marketeurs qui maitrisent le game. Il faut que la Niche arrête de se faire nicher !

Alors cette parfumerie de niche qui produit des dupes et de la merde, vous en pensez quoi ?

Videz votre sac ici, on aime ça !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Saison 3 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Drips, parfum d’art de rue

Drips, parfum d’art de rue

Drips, le Parfum Street Art qui vient bousculer les codes établis de l’industrie. Des fragrances en bombes aérosoles et des thèmes en couleurs. Fallait qu’on en parle…

Un parfum sur mesure

Un parfum sur mesure

Parfum sur-mesure, est-ce une vraie bonne idée ? Si on comprend complètement l’envie de se démarquer, on ne voit pas quel résultat on pourra bien obtenir…

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum

Progresser dans le parfum et l’olfaction nécessite des petits conseils. On ne peut pas se lancer dans un Sephora et sentir n’importe comment.

Échauffement…

Échauffement…

Saison 3 de notre podcast parfum, l’échauffement pour la Sale équipe ! Un premier épisode sur ce qui nous a marqué pendant les vacances… petite mise en jambe.