Jusqu’où peut donc aller la créativité ?

Parfum d’Empire vous répond…

Pendant 1 mois on vous a fait bouffer du Parfum d’Empire. Ce matin sort notre dernière revue de la série, pour finir avec Musc Tonkin. Avant de passer à autre chose à partir de janvier, tirons-en des leçons.

Parfum d'Empire un exemple de créativité

Parfum d’Empire & Créativité : La force de l’indépendance

On ne peut comparer Parfum d’Empire à aucune autre marque présente dans toute l’industrie du parfum. Marc-Antoine Corticchiato, le parfumeur fondateur de la Maison n’a plus rien à prouver au monde tant son catalogue est grandiose, versatile, créatif et supérieur. Aucune marque, qu’elle soit de Niche, de Luxe ou Mainstream, ne peut prétendre à une collection aussi aboutie.

En quelques parfums on a pu voyager au cœur de ce qui incarne la réserve protégée de la créativité :

Parfum d'Empire, design et créativité

L’Empire contre-attaque

Face à la stérilité des dernières années de sorties des grandes marques, la résistance n’a porté en réalité que quelques noms. Frédéric Malle, Serge Lutens, Diptyque et Parfum d’Empire ont porté haut l’étendard de la Haute Parfumerie. Montrant aux passionnés qu’il restait une lueur d’espoir.

Créer de belles fragrances devrait être monnaie courante au sein de cette Niche émergente. Malheureusement, la sale habitude de se copier les uns les autres et de surfer sur des tendances a enrayé la dynamique des prédécesseurs.

Parfum d’Empire, de son côté, apparu en 2002 dans cette même vague nouvelle, a réussi à maintenir le cap sans s’effondrer ou céder à la tentation. C’est en défaisant les courants, en tenant tête à la vibe, que la marque a forgé son image.

Collection de Parfum d'Empire

Les ailes de la liberté

En montant sa propre marque, en composant à l’abri des pressions, loin des tendances, loin des regards, Marc-Antoine Corticchiato a préservé l’âme de toute la parfumerie. La Direction Artistique c’est lui, les décisions c’est lui, les détails c’est lui. L’indépendance c’est la préservation de la vivacité d’esprit. 

Lors de nos multiples discussions, on débattait sur le fait que Corticchiato aurait sa place aux Éditions de Parfums de Malle. Au vu de la grandeur de son œuvre, il n’y a pas à discuter, évidemment. Mais le parfumeur au final n’a rien à faire chez Frédéric Malle car il est libre dans sa Maison. La démarche de Malle est de libérer les créateurs des carcans des grandes marques, il n’en a pas besoin, et son travail en est la preuve.

Marc-Antoine Corticchiato de Parfum d'Empire, dans un dossier de Nez la revue sur sa marque

L’indépendance c’est la rage

Si l’on porte le regard sur les marques indépendantes les plus ingénieuses et les plus créatrices, on comprend vite qu’elles sont enragées. Certaines connaissent de réelles difficultés à subsister. On aime à rappeler (tristement) que Thierry Blondeau était prêt à mettre la clé sous la porte et abandonner la parfumerie. 

Parfum d’Empire eux-mêmes ne sont pas passés de flacons de 100ml à 50ml pour rien. Un bénéfice plus large était nécessaire pour espérer tenir et continuer à créer. Aujourd’hui la marque est une référence, plus que jamais, ayant sa créativité et sa dévotion à la qualité comme direction marketing.

On dit que la souffrance est la nourriture de l’Art, on le constate chaque jour en parfumerie. On peut aussi aisément saisir son contraire en observant la créativité des grandes marques. Trop à l’aise, peu concernées, les équipes n’y produisent rien.

Mettons à mal les mythos et les voleurs. Soutenons les marques émérites !

Soyons l’étincelle #MettonsLeFeuAuParfum ????

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les archives parfum de La News’ :

La hype Tom Ford ?

La hype Tom Ford ?

La Hype Tom Ford ? Du chauvinisme françaisPuisqu'on nous a lancés sur le sujet, répondons clairement. Depuis nos débuts dans la sphère du parfum en France, on entend que du bien de la part des parfumeurs qu'on a pu côtoyer sur Tom Ford. Et ce, venant de connaisseurs...