L’Air du Désert Marocain – Andy Tauer

Avis Parfum

L’Air du Désert Marocain, parfum lancé en 2005. Composé par Andy tauer | Ambré Épicé.

Andy Tauer représente le débrouillard autodidacte de la niche, mais son parfum L’Air du Désert Marocain montre jusqu’où peut aller une passion…

Écouter notre avis sur L’Air du Désert Marocain d’Andy Tauer

Andy Tauer L'Air du Désert Marocain

Votre avis compte !

Donnez votre avis sur L’Air du Désert Marocain par Andy Tauer :

Cliquez pour donner votre note !
[Total: 16 Average: 3.4]

Je donne mon avis

Faites-nous part de votre expérience avec ce parfum, chaque anecdote est un conseil !

Donnez de la force à vos gars ! Il a fallu à Zaïd 2 cafés noirs pour réaliser cet avis !

Présentation et Article : Zaïd

Dans les dunes avec Andy Tauer

L’Air du Désert Marocain d’Andy Tauer est la fragrance emblématique de la maison éponyme, qui transporte vers une image tout aussi déroutante qu’attachante et familière.

Cette composition est voulue comme un voyage sensoriel à travers les dunes du désert et les traces laissées par les voyageurs de ce lieu majestueux.

Les premiers instants interpellent de suite par une dualité que l’on retrouve tout au long de l’exercice. Pas de notes jetées à la figure comme un crachat. Les aromates et épices sont d’une puissance certaine mais mises en valeur par une réalisation de haut niveau.

L’émotion du désert Marocain

On a l’impression d’un bloc compact, dense, presque trop brut. Mais c’est ici que je vois la transmission de l’émotion du parfumeur, et plus on avance plus on se rend compte de la totale subjectivité dans ce qui est voulu au départ comme une description.

Ce que je retiens plus loin et qui me marque, c’est la force des matières, bien qu’équilibrées, donnant le ton sur cette seconde partie avec un jasmin assez timide mais une rose dominante.

L'Air du Désert Marocain Andy Tauer
Parfum L'Air du Désert Marocain par Andy Tauer

Celle-ci apparaît bruyante sans pour autant écraser le reste. Elle s’impose par sa beauté mais sans fracas. 

Loin d’assister à une explosion mais une écriture menée pour ne pas nous laisser en reste. Pas de répit, le safran que l’on décèle fait une entrée remarquée et subtile. Autant il n’apparaissait pas les premières fois, autant, étrangement aujourd’hui, il devient un élément que je n’arrive plus à dissocier du cœur du parfum.

J’ai toujours trouvé ce parfum intriguant et difficilement descriptible dans la manière d’aborder cette thématique. Elle peut paraître simpliste de prime abord, mais quand elle est maîtrisée donne un rendu remarquable d’originalité et d’intensité.

Je le trouve parfois humide par son patchouli et le cèdre qui apporte cette douceur, mais l’encens, quand il surgit, me rappelle où l’on est. Le thème est fort, le parfum se devait de l’être, les poussières du désert que l’on « sent » facilement par les notes de fond ici. 

L’Air du Désert Marocain, mais quelle retranscription !

La fragrance est si vivante que j’ai l’impression d’un trompe l’œil. Rien de nouveau, mais c’est un ressenti et un rendu qui fait toujours son effet.

Dans les dunes avec Andy Tauer

L'Air du Désert Marocain Andy Tauer

L’Air du Désert Marocain d’Andy Tauer est la fragrance emblématique de la maison éponyme, qui transporte vers une image tout aussi déroutante qu’attachante et familière.

Cette composition est voulue comme un voyage sensoriel à travers les dunes du désert et les traces laissées par les voyageurs de ce lieu majestueux.

Les premiers instants interpellent de suite par une dualité que l’on retrouve tout au long de l’exercice. Pas de notes jetées à la figure comme un crachat. Les aromates et épices sont d’une puissance certaine mais mises en valeur par une réalisation de haut niveau.

L’émotion du désert Marocain

On a l’impression d’un bloc compact, dense, presque trop brut. Mais c’est ici que je vois la transmission de l’émotion du parfumeur, et plus on avance plus on se rend compte de la totale subjectivité dans ce qui est voulu au départ comme une description.

Ce que je retiens plus loin et qui me marque, c’est la force des matières, bien qu’équilibrées, donnant le ton sur cette seconde partie avec un jasmin assez timide mais une rose dominante.

Parfum L'Air du Désert Marocain par Andy Tauer

Celle-ci apparaît bruyante sans pour autant écraser le reste. Elle s’impose par sa beauté mais sans fracas.

Loin d’assister à une explosion mais une écriture menée pour ne pas nous laisser en reste. Pas de répit, le safran que l’on décèle fait une entrée remarquée et subtile. Autant il n’apparaissait pas les premières fois, autant, étrangement aujourd’hui, il devient un élément que je n’arrive plus à dissocier du cœur du parfum.

J’ai toujours trouvé ce parfum intriguant et difficilement descriptible dans la manière d’aborder cette thématique. Elle peut paraître simpliste de prime abord, mais quand elle est maîtrisée donne un rendu remarquable d’originalité et d’intensité.

Je le trouve parfois humide par son patchouli et le cèdre qui apporte cette douceur, mais l’encens, quand il surgit, me rappelle où l’on est. Le thème est fort, le parfum se devait de l’être, les poussières du désert que l’on « sent » facilement par les notes de fond ici.

L’Air du Désert Marocain, mais quelle retranscription !

La fragrance est si vivante que j’ai l’impression d’un trompe l’œil. Rien de nouveau, mais c’est un ressenti et un rendu qui fait toujours son effet.

Notre avis sur L’Air du Désert Marocain d’Andy Tauer

L’Air du Désert Marocain est à mes yeux un pilier de la parfumerie artisanale, capturant l’esprit et la beauté intemporelle du désert dans un flacon.

Il est vendu au prix de 129€ les 50ml chez Jovoy en Eau de Parfum.

Alors, vous avez pu sentir L’Air du Désert Marocain par Andy Tauer, vous en pensez quoi ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

Zaïd : Auteur / Animateur de La Parfumerie Podcast

Zaïd

Auteur / Animateur

Zaïd n’a pas le temps avec les parfums de merde… il fout tout en l’air dès qu’il le peut en balayant ses étagères d’un seul revers de main. Place à la beauté, au vrai, à l’Art.

Lire la bio de Zaïd

La Parfumerie ne mâche pas ses mots dans ses avis Parfum

La sale équipe donne son avis sur les différentes références parfumées, nouveautés et anciennetés, du Mainstream, de la parfumerie de niche et du luxe, sans concession aucune, pour orienter l’acheteur ou tout simplement pour cracher le morceau.

Eau Capitale – Diptyque

Eau Capitale – Diptyque

Eau Capitale est un des parfums récents de Diptyque qui nous a vraiment conquis, une compo entière, belle et prenante signée par le regretté Olivier Pescheux.

Viole Nere – Meo Fusciuni

Viole Nere – Meo Fusciuni

Viole Nere c’est dernier chef-d’œuvre de Meo Fusciuni, une violette qui défie les plus grands du domaine, une réussite absolue signée Giuseppe Imprezzabile !

Arabie – Serge Lutens

Arabie – Serge Lutens

Arabie est un des classiques de Serge Lutens, il en a l’ADN type. Ce parfum invite au voyage dans une région du monde qu’il a tant exploré…

Un été – Obvious

Un été – Obvious

Un été par Obvious n’est pas un parfum « summer time » mais plutôt un souvenir qui l’évoque. Une ambiance crème solaire, propre et sans erreur.