Un bel amour d’été – Parfum d’Empire

Avis Parfum

Un bel amour d’été, parfum lancé en 2024. Composé par Marc-Antoine Corticchiato | Floral Ambré.

Parfum d’Empire a marqué une génération de perfumistas avec des monstres. Musc Tonkin, Tabac Tabou, Le Cri ou encore Ruade ont ancré la maison dans l’Histoire de la parfumerie. Un bel amour d’été semble lui tourner une page et annoncer une seconde vie à la marque.

Écouter notre avis sur Un bel amour d’été de Parfum d’Empire

Un bel amour d'été Parfum d'Empire

Votre avis compte !

Donnez votre avis sur Un bel amour d’été par Parfum d’Empire :

Cliquez pour donner votre note !
[Total: 8 Average: 4.9]

Je donne mon avis

Faites-nous part de votre expérience avec ce parfum, chaque anecdote est un conseil !

Donnez de la force à vos gars ! Il a fallu à L’Ancien 3 espressos atroces pour réaliser cet avis !

Présentation et Article : L’Ancien

Un bel amour d’été, entre les classiques

Avec un CV comme celui de Marc-Antoine Corticchiato, on n’a plus rien à prouver. Pour sa propre maison Parfum d’Empire ou pour d’autres enseignes comme la Parfumerie Moderne, Olfactive Studio ou même Frapin & Cie, ses travaux sont plébiscités par le monde professionnel. Le génie qui transpire de son catalogue parle de lui-même, autant dans ces chefs-d’œuvre que dans les produits un peu moins cotés. En gros, Marc-Antoine Corticchiato et Parfum d’Empire ont œuvré jusqu’aux sommets de l’Art olfactif.

Le dernier parfum en date, Ruade, est dans cette lignée complètement dingue, un Oud foudroyant, petit fils de Tabac Tabou qui s’est montré au monde comme une leçon de composition. Un ferme ta gueule à quiconque semblait vouloir l’ouvrir. De son côté, Un bel amour d’été, sorti aux alentours de la Paris Perfume Week, est venu discrètement se poser sur les étagères des parfumeries. Un solaire, un monoï que personne n’imaginait venir dans le catalogue de la maison Corse.

Un tournant chez Parfum d’Empire

Un bel amour d’été représente le parfait contre-pied à Tabac Tabou. Un beau parfum crossover, aguicheur, addictif. La thématique olfactive interpèle par son côté facile, mais il se cache derrière ce lancement un vrai choix artistique.

Un bel amour d'été Parfum d'Empire
Le parfum Un bel amour d'été par Marc-Antoine Corticchiato pour Parfum d'Empire

Plus rien à prouver !

Une marque qui n’a plus rien à prouver peut-elle renverser à son tour les thèmes les plus classiques ? Le défi est finalement plus grand que de produire des OVNI qu’on a du mal à mettre dans des cases. Car des solaires il y en a eu beaucoup, il faudra, en tant que Parfum d’Empire, prouver qu’on peut faire mieux que ce que le monde a connu ! On est sur le terrain du fameux Prodigieux de Nuxe et Soleil Blanc de Tom Ford que le public connait par cœur.

Un bel amour d’été, si singulier

Ce monoï n’oublie surtout pas d’être lui-même, heureusement et forcément, c’est du Marco ! L’ouverture méchamment Champaca, ultra solaire, pose directement les bases. Ça sent l’été, ça sent la plage, les vacances…. Mais ce que j’apprécie le plus dans cette compo ce sont les subtilités qui lui donnent son caractère et son charme propres. On est un brin crémeux, mais surtout pas gras, on a un côté sec mais jamais râpeux. On retrouve surtout les spécificités de Parfum d’Empire : on est matière ! Le parfum est superbement texturé, on exacerbe les notes et les facettes par des renforts subtiles, on sent le parfum riche et généreux. C’est scandaleusement maîtrisé, on a formulé à la dynamite, mais la fiole coincée dans un étau ! On fait du crossover, mais on ne vendra jamais l’identité de la maison, cette âme connue pour être au-dessus du panier en terme de qualité.

Les matières s’envolent, frappent mais ne s’éloignent jamais du cœur de l’artiste. Pas de parfum extravagant cette fois-ci, on doit péter les vertèbres des passants, garder les pieds sur terre, mais foutre en l’air les références qui ont précédé.

Un bel amour d’été, entre les classiques

Un bel amour d'été Parfum d'Empire

Avec un CV comme celui de Marc-Antoine Corticchiato, on n’a plus rien à prouver. Pour sa propre maison Parfum d’Empire ou pour d’autres enseignes comme la Parfumerie Moderne, Olfactive Studio ou même Frapin & Cie, ses travaux sont plébiscités par le monde professionnel. Le génie qui transpire de son catalogue parle de lui-même, autant dans ces chefs-d’œuvre que dans les produits un peu moins cotés. En gros, Marc-Antoine Corticchiato et Parfum d’Empire ont œuvré jusqu’aux sommets de l’Art olfactif.

Le dernier parfum en date, Ruade, est dans cette lignée complètement dingue, un Oud foudroyant, petit fils de Tabac Tabou qui s’est montré au monde comme une leçon de composition. Un ferme ta gueule à quiconque semblait vouloir l’ouvrir. De son côté, Un bel amour d’été, sorti aux alentours de la Paris Perfume Week, est venu discrètement se poser sur les étagères des parfumeries. Un solaire, un monoï que personne n’imaginait venir dans le catalogue de la maison Corse.

Un tournant chez Parfum d’Empire

Un bel amour d’été représente le parfait contre-pied à Tabac Tabou. Un beau parfum crossover, aguicheur, addictif. La thématique olfactive interpèle par son côté facile, mais il se cache derrière ce lancement un vrai choix artistique.

Plus rien à prouver !

Le parfum Un bel amour d'été par Marc-Antoine Corticchiato pour Parfum d'Empire

Une marque qui n’a plus rien à prouver peut-elle renverser à son tour les thèmes les plus classiques ? Le défi est finalement plus grand que de produire des OVNI qu’on a du mal à mettre dans des cases. Car des solaires il y en a eu beaucoup, il faudra, en tant que Parfum d’Empire, prouver qu’on peut faire mieux que ce que le monde a connu ! On est sur le terrain du fameux Prodigieux de Nuxe et Soleil Blanc de Tom Ford que le public connait par cœur.

Un bel amour d’été, si singulier

Ce monoï n’oublie surtout pas d’être lui-même, heureusement et forcément, c’est du Marco ! L’ouverture méchamment Champaca, ultra solaire, pose directement les bases. Ça sent l’été, ça sent la plage, les vacances…. Mais ce que j’apprécie le plus dans cette compo ce sont les subtilités qui lui donnent son caractère et son charme propres. On est un brin crémeux, mais surtout pas gras, on a un côté sec mais jamais râpeux. On retrouve surtout les spécificités de Parfum d’Empire : on est matière ! Le parfum est superbement texturé, on exacerbe les notes et les facettes par des renforts subtiles, on sent le parfum riche et généreux. C’est scandaleusement maîtrisé, on a formulé à la dynamite, mais la fiole coincée dans un étau ! On fait du crossover, mais on ne vendra jamais l’identité de la maison, cette âme connue pour être au-dessus du panier en terme de qualité.

Les matières s’envolent, frappent mais ne s’éloignent jamais du cœur de l’artiste. Pas de parfum extravagant cette fois-ci, on doit péter les vertèbres des passants, garder les pieds sur terre, mais foutre en l’air les références qui ont précédé.

Notre avis sur Un bel amour d’été de Parfum d’Empire

Voici un monoï qui ensoleillera votre été, en étant au-dessus du lot, loin des solaires vendus partout. Parfum d’Empire a sublimé la thématique, Un bel amour d’été est un must-have pour les amateurs du genre !

Vous avez pu sentir Un bel amour d’été de Parfum d’Empire, ça vous dit quoi ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

2 Commentaires

  1. EH

    Je l’ai senti il y a quelques semaines à la Parfumerie Bordelaise : quelle claque. On m’a offert un échantillon que j’ai fait sentir à quelqu’un ne connaissant pas la marque, la personne est parti l’acheter dans la semaine. C’est un parfum qui donne le sourire tellement il te libère de la grisaille actuelle du pays, c’est juste exceptionnel

    Réponse
  2. Laura

    Magnifique parfum. Le service client à top.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie ne mâche pas ses mots dans ses avis Parfum

La sale équipe donne son avis sur les différentes références parfumées, nouveautés et anciennetés, du Mainstream, de la parfumerie de niche et du luxe, sans concession aucune, pour orienter l’acheteur ou tout simplement pour cracher le morceau.

Comète – Chanel

Comète – Chanel

Dans la continuité de la collection des Exclusifs, Chanel propose Comète, inspiré de la mythique collection « Bijoux de diamants »…

Per Sē – 27 87

Per Sē – 27 87

Avec une identité très marquée, la marque espagnole 27 87 propose Per Sē, un parfum qui se veut illustrer « l’instant présent », on en parle…

Rule of 72 – 27 87

Rule of 72 – 27 87

Rule of 72 de 27 87 propose un stroytelling surprenant mais surtout une beau Oud qui reste facile d’accès, une belle découverte…