Ahmar Danse – Tayshaba

Avis Parfum

Ahmar Danse, parfum lancé en 2023. Composé par Maiada El Khalifa | Épicé Boisé Ambré

Parfum envoûtant de la collection Tayshaba, Ahmar Danse évoque la danse nuptiale des grands mariages Soudanais. Brûlant, épicé, profond, on est sous le charme.

Écouter notre avis sur Ahmar Danse de Tayshaba

Ahmar Danse Tayshaba

Votre avis compte !

Donnez votre avis sur Ahmar Danse par Tayshaba :

Cliquez pour donner votre note !
[Total: 6 Average: 4.3]

Je donne mon avis

Faites-nous part de votre expérience avec ce parfum, chaque anecdote est un conseil !

Donnez de la force à vos gars ! Il a fallu à L’Ancien 4 robustas pour réaliser cet avis !

Présentation et Article : L’Ancien

Ahmar Danse, de rouge et de myrrhe

Ahmar Danse illustre les mariages traditionnels soudanais, où la femme danse pour son mari, parfumée d’une fragrance très spéciale. Tayshaba en reprend la composition mythique, conçue depuis des siècles de mères en filles. Comme elle l’explique dans notre interview, Maiada El Khalifa en a fait analyser l’huile pour en connaître les secrets et l’a réinterprété en Eau de Parfum. C’est boisé, c’est épicé, c’est cuiré, c’est chaud et profond (pause!).

Cannelle, safran, girofle, noix de muscade, le ton est posé. Le parfum est un bel ambré qui reste aéré avec une touche d’eucalyptus. Il se boise dangereusement en laissant apparaitre un brin de jasmin, une tonka et une myrrhe qui grondent et se couvre de bois de Santal en fond.

C’est sur le papier très complexe, mais ça reste maîtrisé et jamais lourd, c’est texturé avec des matières qui s’expriment et tournent au diapason. Ahmar Danse est en réalité très agréable à porter, séducteur et efficace au possible. Il a son caractère propre en restant les deux pieds dans un catalogue au récit marqué, à l’identité trempée.

Emporté au porté

Ahmar Danse est prenant. Non pas que le récit olfactif soit révolutionnaire, mais on retrouve ces parfums du Moyen-Orient qui sont entiers. C’est ultra matière, et ça parle au cœur directement. 

Ahmar Danse Tayshaba

Niveau sillage on est servi, on pète des nuques sur notre passage sans laisser d’os indème. Mais ce qui m’a le plus séduit dans ce parfum c’est ce côté palpable, avec des épices qui concordent tellement avec les bois. Tout est chaud, un peu comme pour Cachemyrrhe, et ce lien entre muscade, eucalyptus et encens est absolument superbe.

Avec Tayshaba, le rouge lui va si bien

Voilà un parfum qui est complètement unisex malgré le storytelling autour du mariage, de cette femme qui se trémousse. D’ailleurs au temps de Koush, les hommes aussi dansaient en s’en embaumant, comme quoi le choix de Maiada de le rendre mixte rend finalement hommage à l’Histoire.

Ce parfum est addictif, une preuve de plus que le passé ne doit jamais s’oublier, qu’il est là comme une piqûre de rappel, pour toujours. L’Afrique de l’est est le berceau du Monde, les racines de l’humanité, Tayshaba en est un beau cliché.

Ahmar Danse, de rouge et de myrrhe

Ahmar Danse Tayshaba

Ahmar Danse illustre les mariages traditionnels soudanais, où la femme danse pour son mari, parfumée d’une fragrance très spéciale. Tayshaba en reprend la composition mythique, conçue depuis des siècles de mères en filles. Comme elle l’explique dans notre interview, Maiada El Khalifa en a fait analyser l’huile pour en connaître les secrets et l’a réinterprété en Eau de Parfum. C’est boisé, c’est épicé, c’est cuiré, c’est chaud et profond (pause!).

Cannelle, safran, girofle, noix de muscade, le ton est posé. Le parfum est un bel ambré qui reste aéré avec une touche d’eucalyptus. Il se boise dangereusement en laissant apparaitre un brin de jasmin, une tonka et une myrrhe qui grondent et se couvre de bois de Santal en fond.

C’est sur le papier très complexe, mais ça reste maîtrisé et jamais lourd, c’est texturé avec des matières qui s’expriment et tournent au diapason. Ahmar Danse est en réalité très agréable à porter, séducteur et efficace au possible. Il a son caractère propre en restant les deux pieds dans un catalogue au récit marqué, à l’identité trempée.

Emporté au porté

Ahmar Danse est prenant. Non pas que le récit olfactif soit révolutionnaire, mais on retrouve ces parfums du Moyen-Orient qui sont entiers. C’est ultra matière, et ça parle au cœur directement. 

Niveau sillage on est servi, on pète des nuques sur notre passage sans laisser d’os indème. Mais ce qui m’a le plus séduit dans ce parfum c’est ce côté palpable, avec des épices qui concordent tellement avec les bois. Tout est chaud, un peu comme pour Cachemyrrhe, et ce lien entre muscade, eucalyptus et encens est absolument superbe.

Avec Tayshaba, le rouge lui va si bien

Voilà un parfum qui est complètement unisex malgré le storytelling autour du mariage, de cette femme qui se trémousse. D’ailleurs au temps de Koush, les hommes aussi dansaient en s’en embaumant, comme quoi le choix de Maiada de le rendre mixte rend finalement hommage à l’Histoire.

Ce parfum est addictif, une preuve de plus que le passé ne doit jamais s’oublier, qu’il est là comme une piqûre de rappel, pour toujours. L’Afrique de l’est est le berceau du Monde, les racines de l’humanité, Tayshaba en est un beau cliché.

Notre avis sur Ahmar Danse de Tayshaba

Ahmar Danse est à découvrir pour quiconque veut connaître les subtilités de la séduction au Soudan, mais surtout pour celui qui aime les ambrés ronflants et épicés. C’est beau, ça claque, c’est addictif, ça vaut son pesant d’or.

Le package du parfum Ahmar Danse de Tayshaba
Design Flacon Ahmar Danse de Tayshaba

Vous avez pu sentir Ahmar Danse de Tayshaba, ça vous dit quoi ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

L'Ancien, animateur, auteur du podcast Parfum La Parfumerie

L’Ancien

Auteur / Animateur

Il est la voix lugubre de ce podcast, grande gueule qui aime à secouer l’industrie du parfum. Sur ces notes trempées à l’encre noire, on peut distinguer des listes de victimes enterrées de Paris à Oman. L’Ancien est celui que tu aimes détester, c’est cette note de cœur qui te dérange mais qui rend la composition si singulière.

Lire la bio de L’Ancien

La Parfumerie ne mâche pas ses mots dans ses avis Parfum

La sale équipe donne son avis sur les différentes références parfumées, nouveautés et anciennetés, du Mainstream, de la parfumerie de niche et du luxe, sans concession aucune, pour orienter l’acheteur ou tout simplement pour cracher le morceau.

Comète – Chanel

Comète – Chanel

Dans la continuité de la collection des Exclusifs, Chanel propose Comète, inspiré de la mythique collection « Bijoux de diamants »…

Per Sē – 27 87

Per Sē – 27 87

Avec une identité très marquée, la marque espagnole 27 87 propose Per Sē, un parfum qui se veut illustrer « l’instant présent », on en parle…

Rule of 72 – 27 87

Rule of 72 – 27 87

Rule of 72 de 27 87 propose un stroytelling surprenant mais surtout une beau Oud qui reste facile d’accès, une belle découverte…