Accento – Xerjoff

Avis Parfum

Accento, parfum lancé en 2019. Composé par Christian Carbonnel et Laura Santander | Chewing-gum.

Lorsqu’on met les pieds chez Xerjoff on ne doit pas s’attendre à des records de beauté, Accento nous explique d’ailleurs l’esprit de la marque. Et dire qu’il y a eu des flankers !

Écouter notre avis sur Accento de Xerjoff

Accento Xerjoff

Votre avis compte !

Donnez votre avis sur Accento par Xerjoff :

Cliquez pour donner votre note !
[Total: 5 Average: 4.2]

Je donne mon avis

Faites-nous part de votre expérience avec ce parfum, chaque anecdote est un conseil !

Donnez de la force à vos gars ! Il a fallu à Zaïd 2 espressos bien obscurs pour réaliser cet avis !

Présentation et Article : Zaïd

Si la honte avait un nom… Accento !

Commençons par l’essentiel :

Je voulais commencer par vous parler du parfum en lui-même, car ici c’est le cœur du propos. Ah, le Parfum avec un grand P, cette nourriture de l’âme, cette partie de notre vie qui nous accapare tellement de temps, nous procure tant d’émotions, plus intenses les unes que les autres. Rares sont les marques qui peuvent de se vanter d’un catalogue aussi fourni, de qualité et homogène que Xerjoff.

On y est :

L’attaque Teisseire-Haribo m’a de suite surpris. Elle est accompagnée d’un paquet de fleurs étonnamment bien surdosée (qui l’eu cru).  Oui oui, l’élégance est de mise (mise de côté).

La réalisation se distingue par un feu d’artifice de fleurs hurlantes et indélicates, qui par ces aspects donnent le ton : on a affaire à du sérieux !

Le cœur de la composition c’est évidemment la petite touche de Beghin Say raffiné. Elle prend le temps de se développer, et laisse peu de place, dans le sens où l’on est étouffé de suite avec une envie irrépressible de se couper chaque membre du corps touché par cette délicatesse.

Accento Xerjoff
Parfum Accento de Xerjoff

Tenu-cléaire

L’évolution, inexorablement inexistante, saura faire durer le plaisir avec des accords ambrés qui donnent cet aspect subtil et discret, tout à fait dans la veine d’une cologne.

La tenue est correcte d’après les normes ISO, soit à peine 3 jours, mais c’est assez pour comprendre le discours et ça reste dans la moyenne de la niche actuelle (C’est ce que recherche le client askip).

Le sillage est celui d’un parfum de peau non-humaine (soit la distance que je mets toujours entre moi et la bêtise de leur D.A.), et vous aurez des compliments à coup sûr (incroyable mais vrai) !

Une réalisation Xerjoff au millimètre

D’une imagination démentielle au charme fou, Accento vous fera oublier les grands classiques de Provenzano ou les flankers de chez Byron, en passant part les chef-d’œuvres signés Thameen London.

L’alliance entre le foutage de gueule et l’audace de faire passer cet accomplissement pour du parfum m’a laissé de marbre.

Un coup de force qui ferait pâlir d’envie presque tous et leur donnerait l’idée saugrenue de reproduire ce modèle……… eh, mais c’est déjà le cas !

On reprend ses esprits

Xerjoff se présente comme le chic absolu, l’esthétisme à son paroxysme et l’élégance.

Pitié ! En sentant cette horreur qui peut y croire ? Bien qu’il ne reflète pas l’acceptable qualité de la maison dans sa globalité, Accento est un des succès dont la marque se vante. Un gage de médiocrité une fois de plus, pire que ça et je reste poli, une insulte jeté à la figure des marques qui gardent (encore combien de temps ?) une certaine dignité.

Si la honte avait un nom… Accento !

Accento Xerjoff

Commençons par l’essentiel :

Je voulais commencer par vous parler du parfum en lui-même, car ici c’est le cœur du propos. Ah, le Parfum avec un grand P, cette nourriture de l’âme, cette partie de notre vie qui nous accapare tellement de temps, nous procure tant d’émotions, plus intenses les unes que les autres. Rares sont les marques qui peuvent de se vanter d’un catalogue aussi fourni, de qualité et homogène que Xerjoff.

On y est…

L’attaque Teisseire-Haribo m’a de suite surpris. Elle est accompagnée d’un paquet de fleurs étonnamment bien surdosée (qui l’eu cru).  Oui oui, l’élégance est de mise (mise de côté).

La réalisation se distingue par un feu d’artifice de fleurs hurlantes et indélicates, qui par ces aspects donnent le ton : on a affaire à du sérieux !

Le cœur de la composition c’est évidemment la petite touche de Beghin Say raffiné. Elle prend le temps de se développer, et laisse peu de place, dans le sens où l’on est étouffé de suite avec une envie irrépressible de se couper chaque membre du corps touché par cette délicatesse.

Tenu-cléaire

Parfum Accento de Xerjoff

L’évolution, inexorablement inexistante, saura faire durer le plaisir avec des accords ambrés qui donnent cet aspect subtil et discret, tout à fait dans la veine d’une cologne.

La tenue est correcte d’après les normes ISO, soit à peine 3 jours, mais c’est assez pour comprendre le discours et ça reste dans la moyenne de la niche actuelle (C’est ce que recherche le client askip).

Le sillage est celui d’un parfum de peau non-humaine (soit la distance que je mets toujours entre moi et la bêtise de leur D.A.), et vous aurez des compliments à coup sûr (incroyable mais vrai) !

Une réalisation Xerjoff au millimètre

D’une imagination démentielle au charme fou, Accento vous fera oublier les grands classiques de Provenzano ou les flankers de chez Byron, en passant part les chef-d’œuvres signés Thameen London.

L’alliance entre le foutage de gueule et l’audace de faire passer cet accomplissement pour du parfum m’a laissé de marbre.

Un coup de force qui ferait pâlir d’envie presque tous et leur donnerait l’idée saugrenue de reproduire ce modèle……… eh, mais c’est déjà le cas !

On reprend ses esprits

Xerjoff se présente comme le chic absolu, l’esthétisme à son paroxysme et l’élégance.

Pitié ! En sentant cette horreur qui peut y croire ? Bien qu’il ne reflète pas l’acceptable qualité de la maison dans sa globalité, Accento est un des succès dont la marque se vante. Un gage de médiocrité une fois de plus, pire que ça et je reste poli, une insulte jeté à la figure des marques qui gardent (encore combien de temps ?) une certaine dignité.

Notre avis sur Accento de Xerjoff

Soyons sérieux, ce parfum est à éviter, pour soi-même, pour son portefeuille, pour l’humanité.

Le parfum Xerjoff Accento, la critique de La Parfumerie Podcast
Xerjoff Accento, le parfum et sa boite.
Xerjoff Accento

Et vous, cet Accento de Xerjoff, vous avez survécu ?

Faites profiter le lecteur de votre expérience, lâchez un commentaire !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’auteur :

Zaïd : Auteur / Animateur de La Parfumerie Podcast

Zaïd

Auteur / Animateur

Zaïd n’a pas le temps avec les parfums de merde… il fout tout en l’air dès qu’il le peut en balayant ses étagères d’un seul revers de main. Place à la beauté, au vrai, à l’Art.

Lire la bio de Zaïd

La Parfumerie ne mâche pas ses mots dans ses avis Parfum

La sale équipe donne son avis sur les différentes références parfumées, nouveautés et anciennetés, du Mainstream, de la parfumerie de niche et du luxe, sans concession aucune, pour orienter l’acheteur ou tout simplement pour cracher le morceau.

Eau Capitale – Diptyque

Eau Capitale – Diptyque

Eau Capitale est un des parfums récents de Diptyque qui nous a vraiment conquis, une compo entière, belle et prenante signée par le regretté Olivier Pescheux.

Viole Nere – Meo Fusciuni

Viole Nere – Meo Fusciuni

Viole Nere c’est dernier chef-d’œuvre de Meo Fusciuni, une violette qui défie les plus grands du domaine, une réussite absolue signée Giuseppe Imprezzabile !

Arabie – Serge Lutens

Arabie – Serge Lutens

Arabie est un des classiques de Serge Lutens, il en a l’ADN type. Ce parfum invite au voyage dans une région du monde qu’il a tant exploré…

Un été – Obvious

Un été – Obvious

Un été par Obvious n’est pas un parfum “summer time” mais plutôt un souvenir qui l’évoque. Une ambiance crème solaire, propre et sans erreur.