Bougies parfumées

Tour d’horizon des marques de bougies parfumées

Saison 2 – Épisode 30

Écouter le podcast sur les bougies parfumées :

Une présentation cosy : Poison (en Italica de Casamorati par Xerjoff), L’Ancien (en Eau Sauvage de Christian Dior) et Le Zen (en Grand Soir de Maison Francis Kurkdjian) allument la mèche sur les marques majeures de bougies parfumées.

Dans cet épisode on aborde un début de série sur les produits dérivés des parfumeries. Les bougies parfumées sont parmi les produits inévitables avec les gels douche ou  encore le lait pour le corps, mais pour certaines marques, il s’agit de la base même de leurs catalogues.

Diptyque, grande marque de Bougies Parfumées, ici la bougie Londres
Les bougies parfumées de Mizensir, Genève
Bougies parfumées par Cire Trudon

Les maîtres des bougies parfumées

On ne peut pas évoquer les bougies parfumées sans citer Diptyque, Trudon ou Mizensir. Prononcer ces noms nous transporte déjà dans un intérieur cosy, où la senteur enveloppante d’une belle bougie viendrait finir le design de la maison.

Bougies parfumées Diptyque. Baies, Figuier et Roses.

Les Bougies Diptyque

C’est en 1963, à peine deux ans après la création de la marque, que Diptyque se lance dans les bougies parfumées. L’enseigne a été crée par une architecte (Christiane Gautrot), un peintre (Desmond Knox-Leet), et un designer (Yves Coueslant), ce qui nous explique en partie l’avance de Diptyque côté design.

Mais outre l’aspect décoratif, les bougies de la marque sont devenues de vraies pièces incontournables du genre. Diptyque présente aujourd’hui un catalogue de haut niveau, avec des thématiques variées et quasi parfaites.

Baies et Feu de Bois

En testant ces deux bougies on saisit vite que la réputation n’est pas usurpée. Diffusion, longévité, qualité olfactive et maitrise du parfum, tout y est. Pour quiconque est sensible aux sujets ici traités, il y a de quoi se régaler.

On signalera aussi la bougie du 34 boulevard Saint Germain, parfum mythique de Diptyque. Un pot superbe et une senteur sans égale. On est fan, clairement.

Voir les bougies parfumées de Diptyque sur le site officiel

Mizensir

En 1999, Alberto Morillas, parfumeur émérite de l’entreprise Firmenich, et son épouse, lancent la Maison Mizensir autours de la production de bougies parfumées, comme il le raconte lui-même dans notre interview.

Le catalogue, extrêmement fourni, est d’une rare qualité. Les thématiques très variées et la présentation soignée font de la marque suisse un incontournable de la bougie.

On a pu tester les magnifiques Cuir et feu, Jasmin de Chine et Cyprès de Toscane, de véritables chefs-d’œuvre du genre. Qualité, diffusion, et évidemment, un parfum maitrisé par un géant de la parfumerie.

L’embarras du choix

On a peut-être pas le design de Diptyque, mais rien n’est à jeter dans le catalogue. En plus de vingt ans de travail, Mizensir a fourni ses deux boutiques de superbes bougies. On pourrait presque tout acheter à l’aveugle. Alberto Morillas reste un orfèvre de l’olfaction et est donc une valeur sûre lorsqu’on achète chez lui.

Jeter un œil aux bougies Mizensir

Lorsqu'Alberto Morillas se met aux bougies parfumées : Mizensir Genève
Les superbes bougies parfumées de Trudon

Cire Trudon

S’il y a bien une légende de la bougie c’est bien Trudon ! La marque est née en 1643, orientée sur le marché de la cire, d’où son nom Cire Trudon. Mais malgré l’histoire affichée, Trudon ne lance ses bougies parfumées qu’en 2007. 

Surfant donc sur sa solide réputation dans la bougie, la marque s’introduit sur un marché juteux en tant que prétendant redoutable. Son catalogue se fortifie à mesure des années et sa qualité ne semble pas être à démontrer.

Les bougies parfumées Trudon, dans les faits…

C’est en restant à l’écoute de nos auditeurs, et surtout certaines auditrices, qu’on a pu percevoir quelque brouilles dans le signal.

En achetant la bougie Carmélite sur laquelle elle lorgnait depuis bien longtemps, notre chère Portrait of a Lady, qui témoigne dans le podcast, a vite déchanté. 

Très peu de force, peu de diffusion, et une longévité bien en deçà de ce qui était annoncé. Doit-on douter de la marque, ou bien est-ce une erreur de production ? En tout cas, l’histoire d’une marque en général n’est pas forcément un gage d’expérience dans une catégorie précise.

Pour parler des autres…

Fornasetti

Les bougies parfumées délirantes de Fornasetti

Fornasetti tape de son côté dans le design et dans les prix chauds, mais pas tant que ça. Une déco décalée pour des bougies allant parfois jusqu’à 300€ et bien plus, mais pour des poids quand même conséquents, entre 900g et 1,9kg… appréciera qui veut. La démarche est en tout cas très originale.

Maison du Monde

Moins chères et respectables, les bougies parfumées Maison du Monde

De l’autre côté de la tendance, dans le design accessible à tous, Maison du Monde propose des bougies parfumées pour un prix moyen d’une quinzaine d’euros. Loin d’être le sommet du genre, la marque de design d’intérieur propose tout de même des bougies respectables en matière de qualité générale.

Bougies de parfums

Les Bougies de parfums : La bougie Baccarat Rouge 540 de Maison Francis Kurkdjian

Les marques de parfum ont bien saisi que les bougies parfumées étaient un excellent produit dérivé pour arrondir les bénéfices. Ainsi, nombre d’entre elles se sont lancées dans ce domaine. Gucci, pour sa collection privée The Alchemist Garden propose une bougie à 600€, allez hop ! Maison Francis Kurkdjian ajoute une petite bougie avec vos achats et vend les siennes à 70€ ce qui est plutôt raisonnable. Quant à Tom Ford… 99€ pour 200g, il ne change pas son fusil d’épaule !

Les catastrophes

L'horreur des bougies parfumées Bath and Body Works

Dans la catégorie Bullshit on a bien sûr les bourrins. Bath and Body Works, Ikea, Carrefour etc… la grande distribution se régale à vendre des bougies aux senteurs saturées, des mèches qui partent en chips et de la cire qui fond de manière parfois… abstraite.

On se doute bien qu’on est pas dans l’artisanat, encore moins dans le luxe, mais dans tous les cas, évitez de vous asphyxier avec.

Et vous, quelle est votre expérience avec les bougies parfumées  ?

Lâchez un commentaire et faites profiter la communauté de votre expérience.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La Saison 2 du Podcast Parfum La Parfumerie

Tous les épisodes :

Privé is the new Mainstream

Privé is the new Mainstream

État des lieux de la parfumerie de luxe : Alors que dans le Privé les prix montent et que les jus baissent en qualité, on se doit de faire le point.

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion vs Bertrand Duchauffour !

Dominique Ropion VS Bertrand Duchauffour, Les shot de titans d’Olfactive Studio ! On met en opposition les parfums de la collection Sépia, une vraie réussite.

Tom Ford

Tom Ford

Tom Ford, une marque qui a bougé les codes du parfum privé dans le monde, souffre désormais de ses nouveautés médiocres. Tour d’horizon.

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia ensauvage le parfum

Floratropia, marque de parfum 100% naturel, apparait comme une bouffée d’air pur dans le monde de la parfumerie. On en parle avec sa fondatrice, Karine Torrent.

Hasbeenitudes et antithèses

Hasbeenitudes et antithèses

Certaines marques de parfum, avec le temps se retrouvent couvertes d’une image has been, pourtant la modernité est au rdv dans leurs catalogues.

La parfumerie expérimentale

La parfumerie expérimentale

La Parfumerie Expérimentale, lorsqu’on va au fond de la parfumerie de Niche ! Certaines marques partent très loin, on en parle en podcast !