La Solitude du Perfumista

Être soi-même est une insurrection #3

On est bien seul…

Le perfumista qui se promène dans une grande ville, dans le métro, aux arrêts de bus, ne peut que se sentir seul. Il lui suffit d’observer les affiches des encarts publicitaires du très modeste JC Decaux pour être triste.

La solitude du Perfumista

Le confinement n’aura donc pas eu raison de l’appétit des loups ? Ils demeurent affamés et la rue est un enclos de brebis. On en peut plus, évidemment, mais qui ça intéresse ?

C’est donc ces poisons placardés partout qu’on va devoir subir ? Les effluves approchent, progressivement, pour nous finir en janvier. Ce ne sont pas des odeurs, pas des parfums, surtout pas des jus. Ce sont des codes barres, un simple bip en caisse.

La solitude du Perfumista face aux affiches dans le métro et bus. Affiche Givenchy L'interdit

Moi qui aime le beau, qui me suis parfumé ce matin d’une œuvre respectable, vais-je céder et acheter ces parodies olfactives ? Non, bien évidemment. Mais je suis seul.

J’entends mes amies parler du dernier Chanel qui tue, mes amis échanger sur le spot du dernier Paco Rabanne… Tout fonctionne, leur plan est parfait. C’est la raison même pourquoi cette imbécile, qui n’en est pas une d’ailleurs, est si bien payée.

L’industrie du Parfum pêche au gros. Au bout de l’hameçon gigote leur supercherie, on a juste à mordre, persuadé qu’on nous a honoré !

Solitude Perfumista, mettre le feu au Parfum

Toi qui portes Amouage parce que c’est beau, toi qui t’embaumes d’Orto Parisi parce que ton âme est incandescente, toi qui portes l’Heure Bleue parce que tu admires les chef-d’œuvres, tu es rebelle. Nous sommes rebelles parce que nous sommes encore vivants, nos sens sont restés en éveil. Mais où est donc la rébellion ?

Un soldat isolé ne sert à rien, sauf par miracle. Une armée n’en est une que par ses rangs, son ardeur au combat et le nombre de ses soldats dévoués. Lundi nous parlerons sobrement d’une matière… Mais c’est le calme avant la tempête.

Mettons à mal les mythos et les voleurs. Soutenons les marques émérites !

Soyons l’étincelle #MettonsLeFeuAuParfum 🔥

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les archives parfum de La News’ :

La hype Tom Ford ?

La hype Tom Ford ?

La Hype Tom Ford ? Du chauvinisme françaisPuisqu'on nous a lancés sur le sujet, répondons clairement. Depuis nos débuts dans la sphère du parfum en France, on entend que du bien de la part des parfumeurs qu'on a pu côtoyer sur Tom Ford. Et ce, venant de connaisseurs...